Festival de Gérardmer – FantasticArt 2010

0
388
festival-de-gerardmer-2010

note générale : 4/5

Pour cette année 2010, le festival de Gérardmer qui c’est déroulé du 27 au 31 janvier n’a pas connu les faveurs de la météo. En effet, le temps était catastrophique : tempête de neige au rendez vous. Ceci dit, les caprices de la météo donnaient une atmosphère étrange presque inquiétante à l’événement. Ce qui allait très bien avec le thème de ce précieux festival, tant attendu chaque année par les passionnés de films fantastiques et d’horreur.

festival-de-gerardmer-2010

Pour cette 17 ème édition, le président du jury n’était autre que le grand John Mactiernan, célèbre réalisateur Americain à qui l’on doit entre autres : Prédator, Die Hard piège de cristal, Die Hard une journée en enfer, L’Affaire Thomas Crown ou encore Last Action Hero.
En ce qui concerne les films, j’ai pu en voir un certain nombre lors du festival et également d’autres en salle à Mulhouse peu de temps après.

Un retour en force du film français (thriller et horreur) était à souligner : Amer, et Dans ton sommeil sont 3 films qui prouvent que le cinéma indépendant français n’est pas complètement mort.
En ce qui concerne la compétition, je ne parlerai pas de tous les films mais juste de ce qui m’ont interpellé.

Moon a obtenu le grand prix du jury et le celui de la critique. Un pur film de science fiction réalisé par Duncan Jones.

Moon

Synopsis : Sam Bell vit depuis plus de trois ans dans la station lunaire de Selene. Il souffre en silence de son isolement et de la distance le séparant de sa femme et de sa fille. Quelques semaines avant la fin de son contrat pour l’entreprise Lunar, Sam se met à voir et à entendre des choses étranges…
D’abord convaincu que son isolement y est pour quelque chose, il se retrouve malgré tout à enquêter et découvre que si ses patrons ont prévu de le remplacer, ils n’ont jamais projeté de le ramener. A moins que ce soit la Lune qui ne souhaite pas le voir partir… (Allociné)

Il s’agit d’un excellent film psychologique dans lequel il n’y a qu’un seul acteur, Sam Rockwell, qui réussit la prouesse de ne pas ennuyer le spectateur une seconde. De nombreux rebondissements et un scénario bien ficelé, ainsi qu’une réalisation plus que correcte rendent ce film agréable. Un film que je vous conseille, surtout aux adeptes de la Science fiction.

La Horde, film français d’épouvante réalisé par Yannick Dahan et Benjamin Rocher.

la_horde

Synopsis : Au Nord de Paris. Décidé à venger la mort d’un des leurs, un groupe de policiers prend d’assaut une tour HLM, dans laquelle s’est barricadée une bande de gangsters, et se retrouve sans le savoir confronté à une horde de zombies. Flics et malfrats n’auront d’autre solution qu’unir leurs forces pour venir à bout de ces êtres terrifiants… (Allociné)

Un film de zombies français est rare, il faut bien le dire. L’idée était intéressante, mais n’a malheureusement pas été à la hauteur de ses ambitions. J’y suis allé curieux et enthousiaste, mais le souffle est rapidement tombé : un script assez simpliste, un scénario très pauvre, une réalisation moyenne. Concernant ce dernier point, je pense que pour un second long métrage on peut espérer que Yannick Dahan s’améliore dans ses prochains films.
En résumé il s’agit d’un film où l’on s’ennuit très vite, sans saveur et dans lequel le spectateur sort déçu. Malgré ma passion pour les films de zombies je n’ai vraiment pas accroché.

En conclusion, j’ai assisté à un festival honnorable, avec une belle programmation, de très belles surprises et découvertes cinématographiques. Vivement l’année prochaine !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici