Castle Saison 5 Episode 15 – Target

0
750

À travers les saisons de Castle, le traditionnel épisode en deux parties a connu des hauts – Tick, Tick, Tick/Boom – et des bas – Setup/Countdown -. Target relève de la première catégorie en introduisant une histoire intense et brillamment maitrisée dont on attend la conclusion avec frustration impatience.

Alors qu’elles sortent d’une conférence sur les changements climatiques, Alexis et son amie Sara sont kidnappées. Commence alors pour Castle une course contre la montre jalonnée d’angoisse et de faux espoirs…

Andrew Marlowe semble avoir compris que faire de Castle et de Beckett des sauveurs de l’humanité (oui, oui) dans Setup/Countdown et Pandora/Linchpin ne jouaient pas en leur faveur et a su ramener l’enjeu de ce double épisode à un niveau plus personnel. Et c’est une réussite absolue. En focalisant l’intrigue sur la disparition d’Alexis et les effets dévastateurs sur Castle, Target distille une tension savamment orchestrée. L’épisode commence avec le meurtre d’un homme qui va bientôt mener au kidnapping d’une jeune femme. Beckett et Castle enquêtent comme à leur habitude. Nous sommes au premier tiers de l’épisode. La détective et l’écrivain questionnent un potentiel témoin et de fil en aiguille Castle réalise que sa fille a également été enlevée. L’épisode bascule. L’enquête prend une autre dimension et nous happe en quelques secondes.

Castle Saison 5 Episode 15

Quoi de pire pour un parent que d’apprendre la disparition de son enfant ? Quoi de pire pour Castle que de se dire qu’il ne reverra peut-être plus jamais sa fille qu’il chérit par-dessus tout ? Nathan Fillion, que l’on voit peu dans une émotion aussi authentique c’est-à-dire sans faux-fuyants ni répartie salvatrice, nous offre une prestation remarquable. Stana Katic s’aligne sans mal sur le jeu de son partenaire et interprète tout en subtilité le tiraillement auquel elle doit faire face : épauler son amoureux qui traverse une épreuve atroce tout en s’assurant que l’enquête avance. Elle obtient de l’aide d’un agent du FBI joué par Dylan Walsh (Nip/Tuck, Unforgettable) comparativement moins présent qu’une Dana Delany (Saison 2) ou une Jennifer Beals (Saison 4).

Enfin l’importante présence de Molly Quinn termine d’entériner la très bonne appréciation de cet épisode. Absente cette saison – son personnage s’en est allée faire ses études – Alexis prouve dans Target qu’elle est bien la fille de son père. La tête sur les épaules et débrouillarde, elle a très vite recours à sa logique et ses connaissances pour tenter de se sortir de cette situation. D’ailleurs la scène où elle essaie pendant plusieurs heures d’ouvrir la serrure avec les barrettes de son amie Sara, n’est pas sans rappeler celle dans Cuffed (Saison 4 épisode 10) où Castle prisonnier et menotté à Beckett s’entête à trouver le code d’un cadenas. Tout comme son père, la jeune femme parvient à ses fins…et se retrouve sur le toit d’un immeuble à Paris !

S’il paraît impossible qu’il arrive quelque chose de définitif au personnage d’Alexis (Castle n’est pas une série aussi sombre), la dernière scène nous laisse suffisamment sur notre faim pour souhaiter déjà être lundi prochain ! Pour assouvir cette impatience, voici la bande-annonce de Hunt, la conclusion de ce double épisode.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=rNi6tWQj21Y[/youtube]

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici