Cannes 2023 : la sélection de la Quinzaine des cinéastes

0
1609

© 2023 La Quinzaine des cinéastes / Société des réalisatrices et réalisateurs de films Tous droits réservés

A moins de deux semaines de l’ouverture de la 76ème édition du Festival de Cannes, les nouvelles pré-cannoises se succèdent à un tel rythme qu’on risque d’y perdre le fil. En guise de rattrapage et à l’occasion de l’annonce de la grille de programmation ce jour, voici la sélection officielle de la 55ème Quinzaine des cinéastes, initialement communiquée le 13 avril dernier.

Si vous êtes encore familiers de l’ancien nom de cette section parallèle du Festival de Cannes, c’est un peu normal puisque la Quinzaine des réalisateurs a changé de nom l’été dernier, dans une ambition inclusive et, selon le communiqué de presse paru à ce moment-là, tournée de façon décisive et résolument politique vers le cinéma et les cinéastes. Cette Quinzaine des cinéastes nouvellement nommée a de même changé de délégué général. Ainsi, c’est l’ancien dirigeant du distributeur Capricci et journaliste pour Sofilm Julien Rejl qui succède à Paolo Moretti.

Autre nouveauté cette année et pas des moindres : l’accès à la vingtaine de films sélectionnés se démocratise, puisque la manifestation « La Quinzaine en salle » permettra pendant dix jours, du mercredi 7 au dimanche 18 juin, aux spectateurs d’une trentaine de salles art et essai un peu partout en France de les découvrir en avant-première. Le lieu historique de la reprise, le Forum des Images à Paris, en fait partie. Il devra toutefois désormais partager cette exclusivité avec le MK2 Beaubourg, le Reflet Médicis et le Louxor dans la capitale, ainsi qu’avec des cinémas à Avignon, Bordeaux, Grenoble, Lyon, Marseille, Montreuil, Nancy, Nantes, Poitiers, Strasbourg et Toulouse, entre autres.

L’affiche officielle de cette Quinzaine nouvelle formule s’inspire du film Val Abraham de Manoel De Oliveira, présenté en 1993 à la Quinzaine des réalisateurs. Afin de célébrer dignement le trentième anniversaire de cette œuvre marquante dans la filmographie du maître portugais, le film avec Leonor Silveira sera présenté lors d’une séance spéciale le lundi 22 mai dans une copie restaurée par la Cinémathèque Portugaise. Autre point important de la programmation de la Quinzaine des cinéastes en 2023 : la venue du réalisateur américain Quentin Tarantino pour une conversation le jeudi 25 mai, précédée de la projection d’un film surprise.

Alors qu’un seul des films sélectionnés cette année dispose à ce jour d’une date de sortie en France – le film d’ouverture Le Procès Goldman de Cédric Kahn –, les œuvres plébiscitées par la Quinzaine ont généralement droit à une exposition assez exhaustive sur les grands écrans français. Parmi les 23 films approuvés par la Quinzaine l’année dernière, trois ne sont pas encore sortis au cinéma en France, curieusement tous anglophones : Enys Men de Mark Jenkin, Funny Pages de Owen Kline et God’s Creatures de Saela Davis et Anna Rose Holmer. A leur sujet, tout espoir n’est peut-être pas perdu, puisque Neptune Frost de Saul Williams et Anisia Uzeyman de la Quinzaine 2021 aura enfin droit à une sortie française mercredi prochain !

L’Autre Laurens © 2023 Wrong Men / Chevaldeuxtroix / Arizona Distribution Tous droits réservés

La sélection des longs-métrages

A Song Sung Blue (Chine) de Zihan Geng, avec Meijun Zhou et Ziqi Huang, sans date de sortie en France
Agra (Inde) de Kanu Behl, avec Mohit Agarwal et Priyanka Bose, sans date de sortie en France
L’Autre Laurens (Belgique) de Claude Schmitz, avec Olivier Rabourdin et Louise Leroy, sans date de sortie en France
Blackbird Blackbird Blackberry (Géorgie) de Elene Naveriani, avec Eka Chavleishvili et Teimuraz Chinchinadze, sans date de sortie en France
Conann (France) de Bertrand Mandico, avec Elina Löwensohn et Christa Theret, sans date de sortie en France
Creatura (Espagne) de Elena Martin Gimeno, avec Elena Martin Gimeno et Claudia Dalmau, sans date de sortie en France

Conann © 2023 Martin Argyrolo / Floréal Films / Ecce Films / Orphée Films / Les Films Fauves / Novak Prod /
Ufo Distribution Tous droits réservés

Déserts (France) de Faouzi Bensaïdi, avec Fehd Benchemsi et Abdelhadi Taleb, sans date de sortie en France
The Feeling that the time for doing something has passed (États-Unis) de Joanna Arnow, avec Scott Cohen et Babak Tafti, sans date de sortie en France
La Grâce (Russie) de Ilya Povolotsky, avec Maria Lukyanova et Gela Chitava, sans date de sortie en France
In Flames (Pakistan) de Zarrar Khan, avec Ramesha Nawal et Bakhtawar Mazhar, sans date de sortie en France
In Our Day (Corée du Sud) de Hong Sang-soo, avec Ki Joo-bong et Kim Min-hee, sans date de sortie en France [Film de clôture]
Inside the Yellow Cocoon Shell (Vietnam) de Thien An Pham, avec Le Phong Vu et Nguyen Thi Truc Quynh, sans date de sortie en France

Le Livre des solutions © 2023 Partizan Films / The Jokers Films / Les Bookmakers Tous droits réservés

Légua (Portugal) de Filipa Reis et João Miller Guerra, avec Carla Maciel et Fatima Soares, sans date de sortie en France
Le Livre des solutions (France) de Michel Gondry, avec Pierre Niney et Blanche Gardin, sans date de sortie en France
Mambar Pierrette (Belgique) de Rosine Mbakam, avec Pierrette Aboheu et Karelle Kenmogne, sans date de sortie en France
Le Procès Goldman (France) de Cédric Kahn, avec Arieh Worthalter et Arthur Harari, sortie française le 27 septembre [Film d’ouverture]
Riddle of Fire (États-Unis) de Weston Razooli, avec Lio Tipton et Charles Halford, sans date de sortie en France
The Sweet East (États-Unis) de Sean Price Williams, avec Talia Ryder et Simon Rex, sans date de sortie en France
Un prince (France) de Pierre Creton, avec Antoine Pirotte et Pierre Creton, sans date de sortie en France

Le Procès Goldman © 2023 Moonshaker Films / Trop de bonheur Productions / Ad Vitam Distribution Tous droits réservés

La sélection des courts-métrages

The Birthday Party (Allemagne) de Francesco Sossai, avec Nicola Cannarella et Matthias Tormen
Dans la tête un orage (France) de Clément Pérot, avec Kyllianna Beugniet et Milan Goudal
J’ai vu le visage du diable (France) de Julia Kowalski, avec Maria Wrobel et Wojciech Skibinski
Lemon Tree (États-Unis) de Rachel Walden, avec Charlie Robinson et Gordon Rocks
La Maison brûle autant se réchauffer (Algérie) de Mouloud Aït Liotna, avec Mehdi Ramdani et Mohamed Lefkir
Margarethe 89 (France) de Lucas Malbrun
Mast-Del (Iran) de Maryam Tafakroy
Oyu (Japon) de Atsushi Hirai, avec Okihido Yoshizawa et Hisako Mizuki
The Red Sea makes me wanna cry (Allemagne) de Faris Alrjoob, avec Clara Schwinning et Ahmed Shihab-Eldin
Talking to the River (Chine) de Yue Pan, avec Juntao Tou et Kaixin Ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici