Cannes 2019 : palmarès de la Cinéfondation
Le jury et les lauréats de la 2019 (© Deborah Neris / FDC)

Le jury présidé par a annoncé ce soir le Palmarès de la 22e édition de la Cinéfondation. La réalisatrice du récent High Life avec Robert Pattinson était accompagnée de l’actrice Stacy Martin et des réalisateurs Eran Kolirin, Panos H. Koutras et Cătălin Mitulescu. Le même jury remettra la Palme d’or du court-métrage samedi lors de la soirée de clôture du Festival ce samedi.

Les lauréats 2019 viennent d’Europe, des Etats-Unis et du Moyen-Orient, choisis parmi les 17 films d’étudiants en cinéma choisis parmi les 2 426 candidats venus de 512 écoles de cinéma dans le monde. L’an dernier, ils étaient originaires d’Amérique latine, d’Asie et d’Europe encore. est la première française à remporter le premier prix de la Cinéfondation. a gagné le deuxième prix (ex-aequo) en 1999 pour La Puce avec Isild Le Besco et Olivier Marchal, tout comme Eric Forestier (Seule maman a les yeux bleus, 2002) et (Forbach, 2008). Roland Edzard est lui arrivé troisième avec La Plaine en 2005

Le palmarès de la Cinéfondation 2019

Premier prix : de Louise Courvoisier (CinéFabrique, France)

Deuxième prix : Hiếu de Richard Van (CalArts, États-Unis)

Troisième prix ex-aequo : de Wisam Al Jafari (Dar al-Kalima University College of Arts and Culture, Palestine) et de Barbara Rupik (PWSFTviT, Pologne)

Ambience ci-dessus et Duszyczka ci-dessous

Le premier prix de la Cinéfondation est doté de 15 000 €, le deuxième de 11 250 € et le troisième de 7 500 €. Le lauréat du premier prix a également l’assurance que son premier long métrage sera présenté au Festival de Cannes, à l’image de , primée en 2015 avec son court-métrage Share et invitée cette année en séance spéciale avec son premier long-métrage du même titre, qui développe un sujet fort, autour de l’enquête d’une lycéenne sur l’agression sexuelle dont elle a été victime et sur la vidéo mise en ligne de la soirée en question.

Les films primés seront projetés au Cinéma du Panthéon à Paris le 28 mai à 18h00, suivi à 20h des courts-métrages en compétition officielle.

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Pascal Le Duff

Cet article a été écrit par Pascal Le Duff, rédacteur en chef cinéma sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles