Cannes 2017 : Mise à Mort du Cerf Sacré

0
981

Mise à Mort du Cerf Sacré

Grèce, Angleterre, 2017
Titre original : The Killing of a Sacred Deer
Réalisateur : Yorgos Lanthimos
Scénario : Yorgos Lanthimos, Efthymis Filippou
Acteurs :  Nicole Kidman, Colin Farrell, Alicia Silverstone
Distribution : Haut et court
Durée : 2h01
Genre : Drame, Thriller, Fantastique
Date de sortie : 1er novembre 2017

4/5

Sélection officielle – En compétition

On connait le réalisateur grec Yorgos Lanthimos pour le film Canine (prix Un certain regard en 2009) et The Lobster (Prix du jury en 2015), il revient sur la croisette pour dévoiler L’étrange Mise à Mort du Cerf Sacré.

Synopsis officiel : Steven, brillant chirurgien, est marié à Anna, ophtalmologue respectée. Ils vivent heureux avec leurs deux enfants Kim, 14 ans et Bob, 12 ans. Depuis quelques temps, Steven a pris sous son aile Martin, un jeune garçon qui a perdu son père. Mais ce dernier s’immisce progressivement au sein de la famille et devient de plus en plus menaçant, jusqu’à conduire Steven à un impensable sacrifice.

Un thriller horrifique inattendue 

L’arrivée de Yorgos Lanthimos dans la compétition était très attendue à Cannes. On sait que le réalisateur et son univers particulier propose des films clairement barrés. Mise à Mort du Cerf Sacré, contrairement à son titre, est son film le plus conventionnel, le cinéaste s’est assagie pour cette oeuvre mais à de bonnes fins puisqu’il s’agit là d’un thriller qui tend clairement vers l’horrifique.

L’objectif est rempli, l’atmosphère du film est pesante, les décors froids, la scène d’introduction dévoilant un coeur en gros plan durant une opération chirurgicale pose l’ambiance, lourde. Ce milieu médical anxiogène est présent durant tout le film, pas étonnant lorsqu’on sait que Steven (Colin Farrell)  est un brillant chirurgien et sa femme Anna (Nicole Kidman) une ophtalmologue à la ville. L’univers atypique de Yorgos Lanthimos est ici plus radical qu’à l’accoutumé. Les longs travellings dans les couloirs de l’hôpital ou dans l’immense demeure du couple rendraient presque le lieux vivant, comme un personnage à part entière façon Shining.

La terreur porte les traits de Martin, un ado impénétrable dont la relation avec Steven est au départ énigmatique. On comprend de suite qu’il est étrange et devient rapidement inquiétant lorsqu’on comprend la nature de leur relation. C’est à partir de cet instant que le film bascule dans le fantastique pour devenir une véritable tragédie grecque. Aucune issue n’est possible, la mort sera au rendez-vous…

Conclusion

C’est agréable de découvrir Yorgos Lanthimos dans un autre registre, Mise à Mort du Cerf Sacré est un thriller horrifique réussit qui captive par son coté énigmatique et emballe grâce à la performance de son casting.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici