Critique : Canine

0
978
Canine

CanineCanine

Grec : 2009
Titre original : Kynodontas
Réalisateur : Yorgos Lanthimos
Scénario : Efthimis Filippou
Acteurs : Christos Stergioglou, Michele Valley, Aggeliki Papoulia
Production : MK2 Diffusion
Durée : 1h36
Genre : Drame
Date de sortie : 2 décembre 2009

4/5

Canine est le deuxième film du Grec Yorgos Lanthimos, et est sorti en décembre 2009. Réalisé avec un budget minimaliste de 250 000 €, Canine a été encensé par les critiques et a obtenu  de nombreux prix dans les festivals où il a été présenté :  le prix de la catégorie Un Certain regard au Festival de Cannes 2009, la Louve d’or, et la plus haute distinction accordée par le festival de Montréal.

Synopsis : Le père, la mère et leurs trois enfants vivent dans les faubourgs d’une ville. Leur maison est bordée d’une haute clôture. Les enfants n’ont jamais franchi la clôture. Leur éducation, leurs loisirs, leurs amusements, leur ennui, leur entraînement physique se conforment au modèle imposé par les parents, en l’absence de toute empreinte du monde extérieur. Les enfants pensent que les avions qui volent au-dessus de la maison sont des jouets et les zombies, des petites fleurs jaunes. Une seule personne a le droit de s’introduire chez eux : Christina, qui travaille comme agent de sécurité dans l’usine du père. C’est pour satisfaire les pulsions sexuelles du fils que le père fait venir Christina. Dans la famille, tout le monde l’adore, l’aînée des filles surtout. Un jour, Christina lui offre un serre-tête qui scintille, s’attendant à recevoir quelque chose en retour. (Allociné)

Canine

Canine, c’est avant tout un scénario. Une histoire folle, mais pas complètement impossible, d’un couple qui séquestre ses enfants grâce à une manipulation habile et orchestrée depuis leur plus jeune âge. A plusieurs reprises, un parallèle est fait entre le dressage de chien et l’éducation donnée aux 3 jeunes. D’ailleurs ces enfants dressés comme des chiens auront pour pire ennemi… les chats…

L’histoire très bien ficelée du début à la fin ne cesse de nous étonner par ses nombreux détails. Tout semble avoir été pensé avec minutie et, à y réfléchir, on peut s’inquiéter d’une telle implication dans l’écriture du script… La clé de cette folie parentale réside dans une phrase anodine du père, dans laquelle il laisse entrevoir qu’une telle éducation était la seule solution pour préserver ses enfants de la perversion du monde. La peur de notre société est une fois de plus au centre du débat.

Canine

Film coup de poing aux sujets qui dérange (la séquestration, l’inceste, les jeux violents), Canine n’en est pas moins conté comme une fable de manière paisible sereine. Et c’est là qu’intervient tout le talent de Yorgos Lanthimos qui aurait pu amener cette histoire dans une démonstration accompagnée de sa morale indigeste mais non, on assiste paisiblement à ce spectacle dérangeant qui, au fur et à mesure des minutes, réussit à nous convaincre de la possibilité qu’un tel scénario puisse exister. Tout ceci filmé avec un détachement forcément choquant.

La réalisation est lente et permet de montrer l’ennui subit par les enfants (qui ne sont plus des enfants d’ailleurs mais de jeunes adultes) qui vivent dans un milieu clos depuis toujours. Ces longueurs permettent aussi de rendre la vision plus grave avec des temps dédiés à la  réflexion après chaque passage dramatique. Bref une réalisation réussie qui manque juste encore un peu de style.

Le casting est composé d’acteurs inconnus, du moins en France. Il n’en est pas moins d’excellente qualité. Le père joué par Christos Stergioglou qui, sous son air calme et inquiétant peut se révéler explosif lors de ses grandes colères. Surprenant. La mère (Michele Valley) qui semble à la fois à l’aise et souffrir de sa situation nous intrigue.

Enfin les 3 enfants, interprétés par Aggeliki Papoulia, Christos Passalis et Mary Tsoni, complètement déconnectés de la réalité et semblant tous souffrir de pathologies diverses causées par leur séquestration, sont hyper réalistes. Leurs prestations ne peuvent laisser le spectateur indifférent face à une telle souffrance.

Canine

Résumé :

Canine est un véritable coup de poing conté avec délicatesse. Un film qui fait réfléchir en suggérant malicieusement sans jamais entrer dans la démonstration. Une histoire incroyable à la mise en scène efficace.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=yCA9ndbrVIU[/youtube]

Regarder Canine en streaming sur Megavideo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici