Cannes 2015 : le Jury Un Certain Regard

3
68
Nadine Labaki (© Gilles Khoury), Panos H. Koutras (© Takis Tsantilis), Isabella Rossellini (© Andre Rau / H&K), Haifaa Al-Mansour (© Andrew H. Walker/Getty Images) et Tahar Rahim (© Marcel Hartmann / Getty images)
(© Gilles Khoury), (© Takis Tsantilis), (© Andre Rau / H&K), Haifaa Al-Mansour (© Andrew H. Walker/Getty) et (© Marcel Hartmann / Getty)

 

Comme annoncé précédemment, Isabella Rossellini présidera le jury cette année. On connaît désormais les quatre personnalités qui l’accompagneront. Trois d’entre elles sont déjà passés dans cette même section ces quatre dernières années. La réalisatrice et actrice libanaise Nadine Labaki a présenté Et maintenant on va où ? en 2011, l’acteur français Tahar Rahim À Perdre la raison de Joachim Lafosse en 2012 et Grand Central de Rebecca Zlotowski l’année suivante et enfin le réalisateur grec Panos H. Koutras est venu l’an dernier avec Xenia. Amusante série ! Le quatuor sera accompagné de la réalisatrice Haifaa Al-Mansour qui a fait d’un vélo un objet symbole d’héroïsme au féminin dans le très beau Wadjda, premier long-métrage réalisé par une femme en Arabie Saoudite. Bienvenue à Cannes ! À noter enfin : pour la troisième année consécutive, aucun critique ne fait partie du jury alors que de 1998 à 2012, il y en avait toujours eu au minimum un et souvent jusqu’à quatre, voire plus parfois !

Le jury Un Certain Regard devra départager 19 films (autant que la compétition officielle) à commencer par le nouveau long-métrage d’une habituée du Festival, avec An, le film au titre le plus court de l’année, qui ouvrira la section le jeudi 14 mai. Le nom du successeur du tour de force canin de Kornel Mundrucźo (un superbe choix, merci monsieur , président du jury 2014 !) sera annoncé la veille de la clôture du Festival le samedi 23 mai. de Ruben Östlund, tragi-comédie au sein d’un couple, avait reçu le Prix du Jury, de Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado (César 2015 du documentaire), de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis (Caméra d’or 2014) et Charlie’s Country de Rolf de Heer avaient eux aussi été primés.

white god 01

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici