Boardwalk Empire – Saison 4 Episode 4 – All In

0
302

All In est un épisode assez représentatif des problèmes que Boardwalk Empire a tendance à rencontrer en milieu de saison. Les nouveaux personnages ont été établis, les différents fils narratifs ont été lancés, mais il est encore trop tôt pour qu’il se passe grand chose. Cela peut être un peu pénible et ennuyeux, donnant l’impression que l’histoire avance à un rythme glacial, mais c’est aussi une occasion pour la série de s’attarder sur certains personnages et à nous permettre d’apprécier leur présence, tout en les mettant en place pour la suite.

Dans le meilleur des cas, ça nous donne les aventures d’Eddie Kessler, un personnage qui a passé sa vie à l’arrière-plan des scènes de Nucky dans les trois premières saisons. Le voir interagir avec l’un des Capone (joué par Domenick Lombardozzi, Herc dans The Wire) est un contexte parfait pour son côté un peu rigide et effacé. Pour la première fois, on le voit dans sa vie quotidienne, hors de l’action principale, et ses motivations, ses frustrations, deviennent immédiatement compréhensibles et le rend très sympathique. Dans le fond, on pourrait voir dans ces scènes du temps perdu qui ne servent qu’à nous amener à la dernière scène, dans laquelle Eddie se fait prendre par la police, mais elles sont suffisamment bien exécutées que l’on n’y pense pas trop. Dans la même catégorie, les scènes de Chicago constituent la première fois depuis deux saisons qu’une scène avec Van Alden est un tant soi peu fun et amusante. Nul doute que tout ça prépare le terrain pour une guerre entre O’Bannion et les Capone dans laquelle Van Alden jouera un rôle d’agent double, mais là encore, Boardwalk Empire s’amuse à mettre en relation un personnage très renfermé avec un excentrique comme Capone.

Boardwalk Empire - Saison 4 Episode 4 - All In

Là où ça marche nettement moins, c’est avec les scènes de Temple. Dès l’instant où Willie décide d’empoisonner son rival, il est clair que le dosage va nettement excéder ses attentes et que tout cela va le pousser dans les bras de Nucky, perpétuant ainsi le cycle de violence et de criminalité entre les générations. Ce n’est pas forcément inintéressant en soi, mais pas assez original ou distrayant pour justifier le temps que l’on passez avec ces personnages. Bizarrement, on peut en dire autant des scènes entre Dunn et Narcisse, qui ne font que répéter ce qui a déjà été établi dans les épisodes précédents sans vraiment apporter grand chose, et sans prendre le temps d’établir une ambiance intéressante (contrairement aux exemples précédents).

Enfin, il y a Nucky et Rothstein. Les motivations de Nucky dans cette saison sont un peu mystérieuses. Rothstein note qu’il a complètement changé d’avis en quelques épisodes, voulant se lancer dans une aventure plus ou moins risquée en Floride après avoir déclaré être satisfait de sa position, et on ne peut pas dire que la série ait pris le temps de nous vendre ce changement d’attitude. L’attitude de Rothstein dans cet épisode est en revanche fascinante,nous laissant enfin voir la faiblesse de ce personnage qui a été pratiquement surhumain dans ses machinations des saisons passées. Là encore, il s’agit avant tout de mettre en place un contexte pour que Meyer Lansky fasse sa proposition à Nucky, mais c’est fait avec une vraie élégance et un plaisir de voir Rothstein enfin battu et redescendu sur Terre.

Bref, All In est un épisode qui accomplit des tâches scénaristiques nécessaires, mais parvient à trouver de bons moments dans les cas d’Eddie Kessler, Van Alden et Arnold Rothstein. Rien d’exceptionnel, mais plutôt bon globalement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici