Berlinale 2016 : Panorama & Berlinale Classics

1
801

Alors que le 66ème Festival de Berlin s’ouvrira dans quatre semaines, jour pour jour, les nouvelles à son sujet tombent à un rythme accéléré. Comme ce jour, avec l’annonce de quelques titres supplémentaires dans la sélection Panorama, des films restaurés du programme Berlinale Classics et du Teddy d’honneur.

ElReyDelOnce

En tout seize nouveaux films, douze longs-métrages de fiction et quatre documentaires, rejoignent la section parallèle du festival Panorama. Ils s’ajoutent aux quatorze titres annoncés à la mi-décembre (voir notre news). Avec désormais trente films, le programme n’est pourtant pas encore complet puisque il s’étoffera d’une quinzaine d’autres films dans les jours à venir.

LaHeladaNegra

Les films confirmés aujourd’hui :

Aloys (Suisse) de Tobias Nölle avec Georg Friedrich et Tilde von Overbeck

L’Ange blessé (Kazakhstan) de Emir Baigazin avec Nurlybek Saktaganov et Madiar Aripbai

Fukushima mon amour (Allemagne) de Doris Dörrie avec Rosalie Thomass et Kaori Momoi

Goat (Etats-Unis) de Andrew Neel avec Ben Schnetzer et Nick Jonas

La helada negra (Argentine) de Maximiliano Schonfeld avec Ailin Salas et Lucas Schell

Indignation (Etats-Unis) de James Schamus avec Logan Lerman et Sarah Gadon

Jonathan (Allemagne) de Piotr J. Lewandowski avec Jannis Niewöhner et André Hennicke

Kater (Autriche) de Händl Klaus avec Lukas Turtur et Philipp Hochmair

Lantouri (Iran) de Reza Dormishian avec Navid Mohammadzadeh et Maryam Palizban

Little men (Etats-Unis) de Ira Sachs avec Jennifer Ehle et Greg Kinnear

Mapplethorpe Look at the pictures (Etats-Unis) de Fenton Bailey et Randy Barbato

Mariupolis (Lituanie) de Mantas Kvedaravicius

Der Ost-Komplex (Allemagne) de Jochen Hick

El rey del Once (Argentine) de Daniel Burman avec Alan Sabbagh et Julieta Zylberberg

Uncle Howard (Royaume-Uni) de Aaron Brookner

While the women are sleeping (Japon) de Wayne Wang avec Hidetoshi Nishijima et Shioli Kutsuna

TroisLumieres

Puis, à l’image des Cannes Classics qui célèbrent des restaurations prestigieuses, le festival de Berlin a ses Berlinale Classics qui comptent cette année six films :

Après (1937 / Etats-Unis) de James Whale avec Richard Cromwell et John King

Début d’été (1951 / Japon) de Yasujiro Ozu avec Setsuko Hara et Chishu Ryu

Fat city (1972 / Etats-Unis) de John Huston avec Stacy Keach et Jeff Bridges

Ni luo he nu er (1987 / Taïwan) de Hou Hsiao-hsien avec Lin Yang et Jack Kao

Die Russen kommen (1971 / RDA) de Heiner Carow avec Gert Krause-Melzer et Viktor Perevalov

Les Trois lumières (1921 / Allemagne) de Fritz Lang avec Lil Dagover et Walter Janssen

Goat

Enfin, la productrice américaine Christine Vachon (*1962), dont l’un des derniers films, Carol de Todd Haynes, vient de sortir sur les écrans français, recevra un Teddy spécial en hommage de son travail depuis plus de vingt ans dans le cinéma indépendant et gay. Elle fera partie du Queer Academy Summit et viendra présenter Hedwig and the Angry Inch de John Cameron Mitchell dans le cadre de la rétrospective Teddy30. Elle a également produit le film Goat qui vient d’être sélectionné au Panorama.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici