Albi 2017 : palmarès & bilan

0
284

La 21ème édition des Œillades, le Festival du Film francophone d’Albi, s’est terminée hier soir avec l’annonce du prix du public. Le public justement était au rendez-vous lors de cet événement cinématographique en province, dans le Tarn, qui a pu battre son record de fréquentation, grâce à une hausse d’environ 30 % du nombre de spectateurs !

Prix du public – Long-métrage
Percujam de Alexandre Messina, sortie française le 4 avril 2018

Les prix de la compétition des courts-métrages ont déjà été annoncés le jeudi 23 novembre, à la suite de la présentation de la sélection opérée par le festival.

Prix du public – Court-métrage
Kapitalists de Pablo Muñoz Gomez

Prix des jeunes – Court-métrage
Puzzle de Rémy Rondeau

Qu’est-ce qu’on était bien, cette année à Albi ! Pour ma deuxième visite dans la très jolie ville du Sud-Ouest, après un court séjour de découverte l’année passée dont le souvenir était quelque peu terni par un retour rocambolesque et interminable, tous les éléments qui font la réussite d’un festival étaient indubitablement au rendez-vous : une sélection de films éclectique, aussi riche en bonnes qu’en mauvaises surprises ; un accueil des plus chaleureux ; une compagnie professionnelle très agréable, composée essentiellement de deux confrères et d’une chère consœur, réunie au grand complet au moins lors des repas délicieux, sous l’œil bienveillant de l’attachée de presse, disponible en toute circonstance, aussi généreuse en bonne humeur et en anecdotes qu’en érudition transversale ; puis, cerise sur le gâteau, une météo que l’on ne rencontrera jamais sous le ciel parisien au mois de novembre, avec des températures presque estivales et un soleil abondant ! Bref, ce fut une fois de plus un immense plaisir de se dépayser en Occitanie, afin d’y rattraper ou de découvrir quelques films et d’agrandir de la façon la plus plaisante imaginable mon expérience festivalière, qui comporte désormais le Festival d’Albi comme escale automnale incontournable !

Voici la liste par ordre alphabétique des films que j’ai pu voir sur place :
Carré 35 de Eric Caravaca (Les Films « coup de cœur ») (critique)
Compétition des courts-métrages (critique)
La Douleur de Emmanuel Finkiel (Les Avant-premières) (critique)
Les Grands esprits de Olivier Ayache-Vidal (Les Films « coup de cœur ») (critique)
Ôtez-moi d’un doute de Carine Tardieu (Les Films « coup de cœur ») (critique)
Plonger de Mélanie Laurent (Les Avant-premières) (critique)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici