Super 8

1
177
Super 8

Super 8Super 8

Usa : 2011
Titre original : Raging bull
Réalisateur:
Scénario : J.J. Abrams
Acteurs : , ,
Distribution : Paramount Pictures France
Durée : 1h50
Genre : Science Fiction
Date de sortie : 3 août 2011

Globale : [rating:4.0]
[five-star-rating]

Quasiment 1 an qu’on attendait Super 8, film de science fiction tendance eighties signé J.J.Abrams, sous la production de . Un hommage assumé du jeune réalisateur de Star Trek à son idole et ses films fantastiques pour enfants, E.T. et les Goonies en tête. Mais J.J. Abrams a-t-il réussi à égaler Spielberg et ses mises en scènes irréprochables ?

Synopsis : Été 1979, une petite ville de l’Ohio. Alors qu’ils tournent un film en super 8, un groupe d’adolescents est témoin d’une spectaculaire catastrophe ferroviaire. Ils ne tardent pas à comprendre qu’il ne s’agit pas d’un accident. Peu après, des disparitions étonnantes et des événements inexplicables se produisent en ville, et la police tente de découvrir la vérité… Une vérité qu’aucun d’entre eux n’aurait pu imaginer.

Super 8

Spielberg au chevet d’Hollywood

Hollywood va mal, les blockbusters ne sont plus assez rentables, les superproductions coûtent trop cher et ne génèrent plus assez d’argent. Les nouvelles idées se font rares et les studios préfèrent produire des suites à rallonge ou des remakes bien plus rentables. Il n’en fallait pas plus pour que Steven Spielberg arrive tel un superhéros, produisant Super 8 et Cowboys & Envahisseurs juste avant de proposer sa nouvelle réalisation Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne. Pour Super 8 pas de gros budget, pas de stars, pas de 3d mais une grosse campagne de communication et de bonnes vieilles recettes de cinéma pour faire de ce film, le bon élève d’Hollywood.

Étant un inconditionnel du travail de Spielberg dans les années 80 et 90, je me réjouissais d’aller voir Super 8 avec l’idée de retomber en enfance devant ce E.T. version 2011. Le film commence et la magie opère instantanément. J.J. Abrams a eu la force de ne pas ce casser les dents sur un projet d’une telle ampleur qui aurait pu rapidement le dépasser. Super 8 est bien ce qu’il prétend être, un film pour trentenaire nostalgique qui, on l’espère, ravira aussi les enfants d’aujourd’hui.

Super 8

Une entame magique

L’entame du film est remarquable, on aime intégrer cette bande de copains passionnés de cinéma qui se retrouvent après les cours pour tourner leur film de zombies amateur. Une amitié sincère baigne dans ce groupe soudé qui nous rappelle l’entfant que nous étions. Il va leur arriver des aventures extraordinaires saupoudrées d’une histoire d’amour qui sent bon la nostalgie. C’est superbement mis en scène, bien servi il faut le dire par des acteurs en devenir qui nous font parfaitement entrer dans l’histoire. Puis vient le déraillement du train, véritable coup de poing dans le film. Une scène impressionnante qui surpasse sur bien des points les meilleurs films catastrophe de ces dernières années. On retient son souffle devant cette avalanche de débris qui s’abat sur nos héros à une vitesse folle, c’est rondement mené.

Ensuite on entre dans le fantastique avec ce monstre que tout le monde recherche. On retrouve des militaires dans la peau des méchants (ça me rappelle quelque chose…), mais notre bande de copains a toujours un coup d’avance sur les adultes. Ils parviennent à contourner les barrières des adultes un peu trop crédules. Mais la magie commence à s’estomper, Super 8 commence à dévoiler des faiblesses qu’on ne voyait pas jusqu’à présent. Tout d’abord, le trait comique souligné par Carrey (Ryan Lee) devient trop lourd et ne fait plus mouche, ensuite les intrigues et sous-intrigues sont trop nombreuses et perdent le spectateur (le père se fait kidnapper, Alice se fait attraper par le monstre, les enfants s’introduisent dans la ville pour mener leur enquête…) enfin l’émotion est surjouée et finit par ne plus nous atteindre. Un scénario plus simple aurait davantage servi le film.

Un manque flagrant de style pour J.J. Abrams

Puis le milieu du film commence à trainer en longueur, on sait où l’on va, mais on met du temps à y arriver… c’est bien dommage. Des surprises il n’y en a pas, tout est attendu. On se rend compte que la mise en scène manque un peu de rythme mais surtout que le style de J.J. Abrams est totalement effacé pour laisser place à l’hommage à Spielberg. Mis à part l’utilisation massive des lense flares (les lumières bleues artificielles), ce film ne met pas en avant les talents du réalisateur. Il finit par être trop lisse et pas assez personnel.

Super 8

Tout est bien qui finit bien

On a plaisir à retrouver Kyle Chandler dans le rôle du père de Joe, le héros de Demain à la Une est assez discret au cinéma alors qu’il est plus qu’intéressant. Dans le casting on retrouve aussi Elle Fanning (Somewhere) qui est de loin la meilleure actrice du groupe d’enfants. La jeune fille semble promise à une grande carrière dans le cinéma.

Heureusement Super 8 nous réserve une fin plus réussie avec l’émotion qu’on attendait et le spectaculaire nécessaire. À mi-chemin entre E.T. et Rencontre du troisième type, le final est magnifique. Une fin qui donne tout son sens au scénario, avec une morale sur le deuil joliment mise en scène. En définitive, on se dit que Super 8 est juste un adorable film pour enfant.

Résumé :

Super 8 est un très bon film de science fiction qui honore le cinéma des eighties. Dommage que le talent de J.J. Abrams n’égale jamais celui de Spielberg et qu’il se contente rendre hommage au maître sans jamais vraiment innover. On en attendait un peu plus de ce long-métrage qui ne sera vraisemblablement pas le film de l’été 2011.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=CH2kjrMGSNY[/youtube]

1 COMMENTAIRE

  1. Bonsoir

    Mon avis perso:

    Un film que j’attendais depuis un bout de temps….je l’ai vue et…..

    Resultats:
    -Scene d’explosion enorme mais beaucoup trop longue

    – Kyle Chandler que je connais de « Demain a la une » je ne l’apprecie pas trop dans le role
    -Niveaux histoire rien de nouveaux,mais bon c’est un hommage

    – Petit histoire d’amours sympatique et scene de jalousie 🙂

    Les explosions et les scenes de jalousie sont ce que j’ai preferé au film personellement.

    Bonne soiree 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici