http://www.lebenssalz.ch http://www.paulplaza.nl http://www.ostendsurfing.be http://www.qsneaker.nl http://www.wtcbentille.be http://www.thegooddeal.ch http://www.kantoorencreatief.nl
Biopic Critiques de films Drame — 19 janvier 2018
Critique : Les heures sombres


Grande-Bretagne, 2017
Titre original :
Réalisateur :
Scénario :
Acteurs : , ,
Distribution : Universal Pictures International France
Durée : 2h06
Genre : Biopic
Date de sortie : 3 janvier 2018

Note : 3,5/5

Après et , Joe Wright s’essayait à un nouveau registre avec Pan, libre adaptation de Peter Pan. Il revient cette fois, dans un autre style encore, avec ce biopic sur . Porté par Gary Oldman, vainqueur du du Meilleur acteur dans un drame, Les Heures Sombres raconte l’ascension de Churchill au poste de Premier Ministre, l’opération Dynamo et surtout sa détermination pour tenir tête à Hitler.

 

Synopsis : Homme politique brillant et plein d’esprit, Winston Churchill est un des piliers du Parlement du Royaume-Uni, mais à 65 ans déjà, il est un candidat improbable au poste de Premier Ministre. Il y est cependant nommé d’urgence le 10 mai 1940, après la démission de Neville Chamberlain, et dans un contexte européen dramatique marqué par les défaites successives des Alliés face aux troupes nazies et par l’armée britannique dans l’incapacité d’être évacuée de . Alors que plane la menace d’une invasion du Royaume- Uni par Hitler et que 200 000 soldats britanniques sont piégés à , Churchill découvre que son propre parti complote contre lui et que même son roi, George VI, se montre fort sceptique quant à son aptitude à assurer la lourde tâche qui lui incombe. Churchill doit prendre une décision fatidique : négocier un traité de paix avec l’Allemagne nazie et épargner à ce terrible prix le peuple britannique ou mobiliser le pays et se battre envers et contre tout. Avec le soutien de Clémentine, celle qu’il a épousée 31 ans auparavant, il se tourne vers le peuple britannique pour trouver la force de tenir et de se battre pour défendre les idéaux de son pays, sa liberté et son indépendance. Avec le pouvoir des mots comme ultime recours, et avec l’aide de son infatigable secrétaire, Winston Churchill doit composer et prononcer les discours qui rallieront son pays. Traversant, comme l’Europe entière, ses heures les plus sombres, il est en marche pour changer à jamais le cours de l’Histoire.

 

 

Un biopic classique avec un acteur au sommet

 

Les Heures Sombres est un biopic somme toute classique, avec ses qualités et ses défauts, ses clichés et les codes du genre. Le film ne se démarque pas sur ce point-là, restant dans les codes du genre sans jamais s’en éloigner. Pour autant Joe Wright imaginer quelques idées de mise en scène remarquables, comme ces apparitions dans un décor totalement noir façon , comme cette séquence mémorable de retranscription radiophonique et ces néons rouges, comme cette rencontre pleine de vitalité entre un homme d’état et son peuple… Joe Wright a suffisamment de bonnes idées pour rythmer son histoire sans que le public ne s’ennuie. Le rythme est fluide et suffisamment soutenu pour que les deux heures de métrage de ne ressentent pas. Gary Oldman y est également pour beaucoup. L’acteur n’a pas volé sa moisson de prix tant il est saisissant de réalisme. Le méchant de Léon s’est totalement approprié le rôle, et est parvenu à imposer sa force, sa vitalité, et son amour pour le jeu. Il s’efface derrière cette figure historique et crève l’écran.

 

 

Un intérêt historique certain

 

Véritable leçon d’histoire, ce drame concurrence le récent Churchill avec Brian Cox. Il ne semble rien omettre et parvient à trouver l’équilibre entre les éléments succints et ceux plus développés. Le public découvrira l’état d’esprit anglais de l’époque, l’état du parti politique de Churchill, sa vie privée avec notamment son épouse parfaitement campée par Kristen Scott Thomas, la politique de l’époque, la peur d’Hitler, l’ascension au pouvoir de Churchill et l’opération Dynamo, déjà dépeinte dans Dunkerque de Christopher Nolan. Les Heures Sombres est une annexe au film de Christopher Nolan et permet de découvrir d’autres pans de cette histoire. Joe Wright nous offre l’envers du décor, les décisions prises outre-manche pendant que les soldats anglais tentaient de survivre sur la plage française.

 

 

Conclusion

Les Heures Sombres se cantonne aux limites d’un biopic classique avec ses clichés, ses codes, ses quelques forces et ses faiblesses. Il arrive à sortir de l’ordinaire grâce à une mise en scène rythmée, à la prestation sans faille de Gary Oldman et à un sujet passionnant, un bon complément au Dunkerque de Nolan.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Aubin Bouillé
Aubin Bouillé

Jeune étudiant en droit, je comble mon temps libre en écrivant des articles cinématographiques. Cinéphile dans l'âme, je suis un grand amateur de cinéma américain, ma jeune adolescence ayant été portée par Quentin Tarantino, David Fincher et les frères Coen. J'espère que mes papiers vous plairont et bonne visite sur Critique_Film :)