Captain America : First Avenger

0
164

Captain America : First Avenger Captain America : First Avenger

USA : 2011
Titre original : Captain America : First Avenger
Réalisateur :
Scénario : Christopher Markus
Acteurs : , ,
Distribution : Paramount Pictures France
Durée : 2h03
Genre : Action , Aventure , Science fiction
Date de sortie : 17 août 2011

Globale : [rating:4][five-star-rating]

Petit dernier avant la réunion de famille que va être The Avengers, prévue pour 2012, Captain America  : First Avenger avait de quoi laisser perplexe. Entre Thor, qui n’est en fait qu’une vague présentation du héros, et Iron Man 2, suite tout juste correcte d’un superbe premier épisode, il est effectivement logique de se demander si Marvel allait enchaîner deux bons films de suite, après la sortie du franchement pas mauvais X-Men : First Class, ou si Captain America : First Avenger allait s’ajouter à la liste des déceptions de l’été. Alors, bon ou pas ?

Synopsis : Captain America: First Avenger nous plonge dans les premières années de l’univers Marvel. Steve Rogers, frêle et timide, se porte volontaire pour participer à un programme expérimental qui va le transformer en un Super Soldat connu sous le nom de Captain America. Allié à Bucky Barnes et Peggy Carter, il sera confronté à la diabolique organisation HYDRA dirigée par le redoutable Red Skull.

Captain America : First Avenger

Un film dont on se souviendra

Pour réaliser ce long-métrage, Marvel a fait le choix surprenant d’engager Joe Johnston, peu convaincant dans son dernier film, The Wolfman (2010). Un pari risqué donc, mais qui s’avère finalement payant quand on voit la qualité de Captain America : First Avenger. Un film franchement réussi, qui est pour beaucoup la surprise de l’été. Pourtant, dans son accoutrement digne d’un cabaret, Steve Rogers n’incarne souvent pas grand chose d’autre que la prétention américaine aux yeux d’un certain nombre de gens. Un patriotisme exemplaire, des collants aussi bleus qu’un schtroumpf et un bouclier étoilé sur le dos… Dit comme ça, Captain America a effectivement de quoi se faire vanner. Mais pas chez Joe Johnston.

En effet, le réalisateur réussit une sacrée performance avec Captain America : First Avenger. La mise en scène est des plus réussies, l’ambiance « années 40 » est prenante, les décors sont magnifiques et le cadre est respecté. On regrette simplement une 3D qui n’est pas franchement utile et semble un peu bâclée. Elle donne certes une légère profondeur à l’image, mais n’impressionne pas pour un sou et assombrit le film, malgré des effets spéciaux d’une très bonne qualité.

Captain America : First Avenger

Un scénario rendu intéressant par ses personnages…

Le scénario du p’tit héros, c’est qu’on commence à le connaître ! Découverte de ses pouvoirs, qui dans ce cas précis ne tombent pas du ciel – ce qu’on apprécie toujours –, du costume – sobre – et des équipements nécessaires au côté héroïque du bonhomme, rencontre avec une jolie demoiselle qui finira par lui tomber dans les bras… Oui, Captain America ne nous surprend pas, ou juste un peu. Un peu parce que le méchant, Red Skull, est un super vilain plutôt surprenant pour ceux qui découvrent l’histoire, et parce que l’invincible emblème américain a constamment besoin de ses compagnons pour réussir à atteindre ses objectifs, ce qui change des autres individualistes en collants qui savent tout faire tout seul comme des grands.

…Et par une histoire bien exploitée

Mais contrairement à la plupart de ses petits camarades super héroïques, Captain America reste Steve Rogers, un homme comme un autre, avec son histoire. Une histoire bien travaillée, qui prend la place qu’il faut pour que le spectateur connaisse son héros, mais qui ne rend pas le film long pour autant. Le dosage est donc juste de ce côté-là. Dommage cependant qu’il ne le soit pas du côté du Howling Commando (groupe de soldats faisant équipe avec Captain America, dans lequel se trouve Bucky, l’ami d’enfance de Steve Rogers), sous-exposé alors que ce petit groupe de personnages est intéressant et bourré de potentiel.

Captain America : First Avenger

Un jeu d’acteur à la hauteur

Malgré cela, les rôles secondaires sont dans l’ensemble bien exploités. Hayley Atwell, connue pour ses rôles dans des séries telles que Le Prisonnier, Les Piliers de la Terre ou Any Human Heart, réalise une prestation pleine de charme sous les traits de Peggy Carter. Bien que Sebastian Stan (Black Swan, Toy Boy…) soit discret dans le rôle de Bucky, on apprécie le jeu plein d’expérience de Tommy Lee Jones (The Company Men, Dans la brume électrique…) qui fait un général Chester Phillips plutôt amusant, tandis que Dominic Cooper (Tamara Drew, The Duchess…) fait un Howard Stark tout à fait convaincant. Du côté des personnages principaux, Chris Evans (Les 4 Fantastiques, Push…) fait un Captain America plus crédible que la Torche Humaine, et réalise une belle prestation, tandis que Hugo Weaving (Transformers, Matrix…), dans le rôle de Red Skull, nous montre une fois de plus qu’il est un acteur auquel le côté obscur va comme un gant.

Restez jusqu’au bout !

Une fois ce superbe film terminé et le générique – diablement long – passé, les plus patients d’entre vous auront droit à l’annonce du retour de Captain America avec une bande annonce de The Avengers, qui semble très prometteur.

Résumé

Captain America : First Avenger est une belle surprise. Mené d’une main de maître par Joe Johnston, qui a su de qui s’entourer pour réussir cette adaptation, il est probablement un des films de superhéros les plus réussis de l’histoire des hommes en collants. A ne pas manquer !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=N3zu6vSlz9I[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici