Dexter

0
554
Dexter saison 6

DexterDexter

USA : 2006
Titre original : Dexter
Créateur :
Scénario : D’après le roman de
Acteurs : , ,
Distribution : Showtime
Durée : 52mn
Genre : Thriller
Date de sortie : 01 octobre 2006

Globale : [rating:4.5][five-star-rating]

Créer une série avec pour personnage principal un tueur en série aux méthodes barbares, il fallait oser. Showtime a pris le pari de penser que le public s’accrocherait à ce vrai-faux père de famille sans histoire. 6 saisons plus tard, Dexter est devenu une super star, le justicier noir que l’on aime défendre. Pourtant, cette année plus que jamais, la liberté de notre « Dex » semble compromise et la fin semble se rapprocher…

Synopsis : Brillant expert scientifique du service médico-légal de la police de Miami, Dexter Morgan est spécialisé dans l’analyse de prélèvements sanguins. Mais voilà, Dexter cache un terrible secret : il est également tueur en série. Un serial killer pas comme les autres, avec sa propre vision de la justice.

Dexter saison 6

Les bonnes raisons de regarder Dexter :

Son générique d’abord, résumant la série à lui seul et mettant en parallèle les gestes du quotidien de Dexter (lacer ses chaussures, découper un steak) utilisés comme des gestes de tueurs en série. Quelques petites minutes bien pensées et brillamment réalisées qui vous mettent dans l’ambiance dès le début !

Pour son personnage ensuite, Dexter Morgan. Médecin légiste, spécialiste des projections de sang à la police de Miami. Serial killer durant ses heures « off » et parfois même pendant le travail, rien de mieux en effet pour se couvrir contre la police que de faire partie de celle-ci. Tout comme sa sœur Debra et son père adoptif décédé, Harry.

Mais Dexter est surtout un homme perdu, rongé par ses démons. Il a vu sa mère mourir sous ses yeux dans un bain de sang étant petit, puis il fut adopté par l’officier Morgan après « l’accident ». Ses peurs profondes et ce traumatisme sont enfouis en lui et sont au centre de la série. Ils constituent son passager noir, celui qui le pousse à faire ce qu’il fait. Son père adoptif lui aura appris à maitriser ses pulsions et surtout à passer inaperçu grâce au « code » qu’il se doit de respecter même depuis la mort d’Harry. La règle de base est simple : ne tuer que ceux qui le mérite (sans se faire prendre bien-sur). Ce qui fait de Dexter un justicier malgré lui, traquant les pires violeurs, voleurs et meurtriers qui soient pour qu’ils aient le sort qu’ils méritent et qu’un tribunal n’a pas su leur donner.

Dexter saison 6Dexter saison 6
Signes particuliers de Dex ? Très méticuleux, suivant une routine primordiale, certainement insomniaque, détestant laisser du travail mal fait, ayant une grande consommation de sacs poubelle et de cellophane, et gardant un échantillon de sang de chacune de ses victimes… Dexter est donc un personnage remplit d’ironie, et c’est ce qui fait tout son charme. En démontre son bateau dont il se sert pour jeter les petits morceaux de voyous qu’il découpe. Il l’appelle en effet Slice of Life (tranche de vie). Le personnage en lui-même ironique, raconte en plus son histoire toujours sur ce ton grave et monocorde façon journal intime, jamais stressé, ce qui ajoute à la situation un calme fou qui nous fait du bien, tout en accentuant le suspense.

Et du suspense il y en a au cours des 5 saisons. Devant faire face à chaque fois à un tueur en série des plus inspirés, (le tueur de glace, le dépeceur ou encore le plus horrible qui soit : Trinité) Dexter a eu plus d’une fois chaud aux fesses. Sa femme, sa sœur, ses collègues, les tueurs eux-mêmes ou la police ont bien faillit découvrir qui il était réellement. Désireux de garder le secret pour ne pas que les gens qu’il aime souffrent, il se retrouve donc dans des situations compliquées qui nous tiennent en haleine pendant une saison entière. En plus, sa sœur à l’écran a le chic pour coucher avec tous les hommes qui mettent Dexter en danger. Il n’ est pas aidé le pauvre… mais nous on adore !

Dexter saison 6

En bref, Dexter est un vrai boucher que l’on devrait détester. Un homme immoral que l’on apprécie pourtant, justement pour ses dualités: pour son honnêteté dans ses actes malhonnêtes, pour sa justice dans l’injustice, pour son affirmation dans ses doutes, pour sa liberté dans les règles cloisonnées de notre société, pour ses actes dans ses pensées…

Il tient bien plus du justicier noir que du passager noir et c’est sûrement pour ça qu’on aime ce superman des temps modernes. Mais Dexter c’est surtout un homme comme tout le monde, un père de famille avec un vrai boulot (même si on ne sait pas quand il dort), quelqu’un de calme et posé qui pourrait servir de modèle. Malgré toute sa noirceur, il est rempli d’humour (noir certes, mais quand même) et surtout de matière grise. En gros, quelqu’un à qui l’on aimerait s’identifier.

En dehors de toute cette noirceur, et de l’ironie omniprésente, on l’aime aussi pour plein d’autres petites choses cette série : pour ses blagues, pour les jurons de Debra, pour le suspense, la peur, le visuel, le sang élevé au rang d’œuvre d’art, pour la voix de Dexter, pour les allusions sexuelles de Masuka, pour l’espagnol d’Angel et Laguerta, et pour Miami, ville transpirante de vice qui se retrouve au cœur de l’action. Et de la transpiration il y en a, ce qui nous plonge dans l’ambiance muy caliente même si chez nous il fait -10°C.

Mais Dexter, on la regarde avant tout pour ses personnages, tous plus attachants les uns que les autres et portés par une flopée d’acteurs talentueux.

Un casting de haute volée

Si Michael C. Hall ne vous disait rien avant malgré son rôle dans Six feet under, il est désormais devenu une star du petit écran, et à très juste titre. Pas évident de jouer un gentil tueur en série peu bavard. Il n’aura pourtant obtenu le golden globe du meilleur acteur qu’en 2009, recevant son prix affaiblit après son cancer. Malgré la maladie, Michael a continué le tournage de la série comme si de rien n’était, entouré par l’équipe et ses collègues de jeux. A commencer par Jennifer Carpenter (L’exorcisme d’Emily Rose) qui joue sa sœur Debra. Mais dans la vraie vie, Debra et Dexter sont mariés, ou plutôt l’étaient, puisqu’ils se sont séparés avant le tournage de la saison 6… autant dire que ça devait être sympa l’ambiance sur le plateau !

Dexter saison 6

Sa vrai-fausse femme elle, Julie Benz (Rita), la femme de Dexter dans la série, à connu une toute autre carrière. Déjà habituée aux séries sanglantes, elle est surtout connue pour son rôle de vampire dans Buffy. Depuis Dexter, elle a joué dans plusieurs films dont John Rambo ou Saw V (non moins sanglants) mais surtout, elle a incarné une strip-teaseuse légère dans Desperate Housewives, loin, très loin du personnage timide et renfermé de Rita.

Tous les seconds rôles ont leur quart d’heure de gloire, et font tous partie de la série à part entière. De Laguerta à Masuka, Dexter n’aurait pas pu tenir 5 saisons sans ses amis qui sont pourtant à mille lieux d’imaginer qui se cache derrière ce papa modèle. En plus de ces rôles récurrents, la série a bénéficié de « guests stars » endossant des rôles souvent à contrepied de leurs carrières précédentes.

Et des guests de qualité

Chaque année, la série nous offre en effet des invités spéciaux de qualité. Le plus souvent dans le rôle des méchants d’ailleurs. On se souvient notamment de l’horrible Trinité dans la saison 4, brillamment interprété par John Lithgow (Big Foot et La planète des singes : origines). Dans la saison 5, on retrouvait Julia Stiles (Save the last danse, la trilogie Jason Bourne…) en victime traumatisée sauvée par Dexter. Cette saison, un nouvel expert de la police devrait arriver en la personne de Brea Grant (Heroes) qui se glisserait entre Masuka et Dexter au laboratoire. Nous verrons également Colin Hanks (oui, oui le fils de Tom) et sa sœur jouée par Molly Parker (Deadwood), le rappeur Mos Def ou encore Edward James Olmos (Battlestar Galactica) qui vont nous jouer des personnages hauts en couleurs. Si hauts paraît-il, qu’ils se rapprocheraient des cieux, pour cette saison 6 qui s’annonce plus que Biblique…

Dexter saison 6

Une saison 6 qui s’annonce bien…

Sans trop spoiler à ceux qui n’ont pas encore vu tous les épisodes, cette nouvelle saison s’annonce comme un retour aux sources du Dexter-tueur, nous laissant découvrir un Dex en papa protecteur inquiet pour les pulsions de son fils Harrison. Michael C. Hall se posera des questions sur sa foi et sa spiritualité tout en désirant renouer avec ses instincts primitifs de tueurs en série. Et accessoirement, en évitant de se faire attraper comme toujours…

Si l’on en croit les premières photos, il aura en plus de nouveau à faire à un « confrère » serial killer pour le moins religieusement inspiré. En effet, si l’on en croit les premiers trailers, on y parle de professeur d’histoire religieuse, de Frères (Mos Def), de tatouages à l’effigie de Jésus et de meurtres dans des églises. Tout un programme !

L’acteur qui joue Masuka a d’ores et déjà avoué à la presse que cette saison sera la plus controversée, puisque « Cette saison a un thème religieux, alors dès que vous avez de la religion mélangée aux serial killers, il ne peut y avoir que de la controverse. »

Non, vraiment, Dexter n’a rien d’un ange…et pourtant on lui donnerait le Bon Dieu sans concession !

Résumé :

Une série brillante, intelligente, sanglante tant que cinglante, hors du commun et unique en son genre. Une très bonne série sur les états d’âme d’un tueur à voir d’urgence donc, si ce n’est pas déjà fait ! Malgré des saison inégales, et une fin probable à la fin de cette saison 6, vous avez encore jusqu’au 25 Septembre pour vous rattraper, il n’est jamais trop tard…

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=pxXCO_Uznos[/youtube]

Tous les articles sur la série «  Dexter » :

listearticledexter

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici