Vilmos Zsigmond passe à l’Action

0
274

L’un des plus grands directeurs de la photographie contemporains revient au Grand Action du samedi 10 au lundi 19 mai après une première visite l’an dernier. Plusieurs rencontres avec le public sont prévues.

vilmos-zsigmond-action

Il présentera d’abord deux chefs d’oeuvre de Michael Cimino, Voyage au bout de l’enfer le samedi 10 mai à 19h30 et La Porte du paradis le dimanche 11 mai à 14h. Il sera également présent le samedi 10 mai à 17h00 pour accompagner la projection de Big Sur de Michael Polish, le récit d’un écrivain qui passe plusieurs séjours sur la côte, dans la maison d’un poète. Une avant-première en présence de Jean-Marc Barr, au tarif unique de 8€.

Il accompagnera deux journées autour de ses collaborations avec deux autres grands cinéastes : Brian De Palma le samedi 17 mai en quatre films (Obsession, Blow Out, Le Bûcher des vanités et Le Dahlia noir) avec à 18h00 une discussion sur leur travail en commun et Woody Allen le lundi 19 mai en trois films (Melinda et Melinda, Le Rêve de Cassandre, précédé à 19h d’une discussion sur leur travail ensemble et Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu).

Il sera encore présent le le vendredi 16 mai pour Maverick de Richard Donner à 18h45 suivi d’Assassins du même auteur. Enfin, le dimanche 18 mai à 14h00 une Master Class sur sa carrière et l’évocation de sa carte blanche avec les films La Strada de Federico Fellini, Mort à Venise de Luchino Visconti, Le troisième homme de Carol Reed et Umberto D. de Vittorio De Sica qui seront présentés dans la journée.

palmes-dor

Le Grand Action propose par ailleurs un Cycle Palmes d’Or avec Brève Rencontre de David Lean (1946), Le Salaire de la peur de Henri-Georges Clouzot (1953), Viridiana de Luis Bunuel (1961), La Parole donnée d’Anselmo Duarte (1962), Blow-up de Michelangelo Antonioni (1967), M.A.S.H. de Robert Altman (1970), La Classe ouvrière va au paradis d’Elio Petri (1972), L’Homme de fer d’Andrzej Wajda (1981), La Ballade de Narayama (1983) et L’Anguille (1997) de Shohei Imamura, Papa est en voyage d’affaires d’Emir Kusturica (1985), Fahrenheit 9/11 de Michael Moore (2004), Oncle Boonmee d’Apichatpong Weerasethakul (2010) et La Vie d’Adèle – Chapitres 1 et 2 d’Abdellatif Kechiche (2013).

VOIR DETAILS SUR LE SITE DU GRAND ACTION en cliquant sur ce lien

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici