http://www.lebenssalz.ch http://www.paulplaza.nl http://www.ostendsurfing.be http://www.qsneaker.nl http://www.wtcbentille.be http://www.thegooddeal.ch http://www.kantoorencreatief.nl
Festivals News — 10 septembre 2018
Venise 2018 : le palmarès

Un éternel rival à armes inégales de celui de Deauville, le a également annoncé son palmarès avant-hier soir. Il a vu le premier sacre dans l’un des principaux festivals européens d’un film diffusé directement en ligne sur Netflix, alors que cette année à Cannes, ces productions étaient aux abonnés absents à cause de la décision du délégué général Thierry Frémaux de leur interdire l’accès à la compétition. En tout quatre avant-premières prestigieuses de films Netflix ont eu lieu au Lido pendant cette 75ème édition du festival, celle du lauréat de Alfonso Cuaron, de The Ballad of Buster Scruggs des frères Coen et de 22 juillet de Paul Greengrass, ainsi que hors compétition du film inachevé de Orson Welles De l’autre côté du vent. Cette entrée fracassante de Netflix dans le saint des saints du cinéma international avait par ailleurs provoqué une certaine polémique, portée entre autres par la Conféderation internationale des cinémas d’art et d’essai, qui avait dénoncé ces sélections tout en appelant les festivals à privilégier les films qui sortent en salle.


Le jury principal du festival était présidé par le réalisateur mexicain Guillermo Del Toro, gagnant du Lion d’or l’année dernière pour La Forme de l’eau. Il était accompagné par l’actrice taiwanaise Sylvia Chang, l’actrice danoise Trine Dyrholm, l’actrice et réalisatrice française Nicole Garcia, le réalisateur italien Paolo Genovese, la réalisatrice polonaise Malgorzata Szumowska, le réalisateur néo-zélandais Taika Waititi, l’acteur autrichien Christoph Waltz et l’actrice anglaise Naomi Watts. Le jury de la section parallèle de Orizzonti a été présidé par la réalisatrice et productrice grecque Athina Tsangari, celui du Meilleur Premier Film par le réalisateur iranien Ramin Bahrani et celui de la Meilleure œuvre de réalité virtuelle par la réalisatrice danoise Susanne Bier.


Lion d’or : (Mexique) de Alfonso Cuaron, sans date de sortie en France

Grand Prix : (Royaume-Uni) de Yorgos Lanthimos, sortie française le 16 janvier 2019

Lion d’argent du Meilleur réalisateur : pour Les Frères Sisters (France), sortie française le 19 septembre

Coupe Volpi de la Meilleure actrice : dans The Favourite, sortie française le 16 janvier 2019

Coupe Volpi du Meilleur acteur : dans At Eternity’s Gate, sans date de sortie en France


Prix du Meilleur scénario : The Ballad of Buster Scruggs (États-Unis) par Joel et Ethan Coen, sans date de sortie en France

Prix spécial du jury : The Nightingale (Australie) de Jennifer Kent, sans date de sortie en France

Prix Marcello Mastroianni du Meilleur jeune acteur : dans The Nightingale, sans date de sortie en France


Lion du futur Prix Luigi De Laurentiis du Meilleur premier film : The Day I Lost My Shadow (Syrie) de Soudade Kaadan, sans date de sortie en France


Prix Orizzonti du Meilleur Film : Manta Ray (Thaïlande) de Phuttiphong Aroonpheng, sans date de sortie en France

Prix Orizzonti du Meilleur réalisateur : The River (Kazakhstan) de Emir Baigazin, sans date de sortie en France

Prix Spécial du jury Orizzonti : The Announcement (Turquie) de Mahmut Fazil Coskun, sans date de sortie en France

Prix Orizzonti de la Meilleure actrice : Natalya Kudryashova dans The Man Who Surprised Everyone, sans date de sortie en France

Prix Orizzonti du Meilleur acteur : Kais Nashif dans Tel Aviv on Fire, sans date de sortie en France

Prix Orizzonti du Meilleur scénario : Jinpa (Chine) par Pema Tseden

Prix Orizzonti du Meilleur court-métrage : Kado (Indonésie) de Aditya Ahmad

Articles semblables

Partage

Auteur

Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles