News — 25 août 2016
Toni Erdmann reçoit le Grand Prix Fipresci 2016

toni erdmann 7

La réalisatrice allemande remporte le 18ème Grand Prix de la (Fédération internationale de la presse cinématographique) pour sa comédie dramatique qui avait séduit la Croisette en mai dernier. Ironie du sort, elle succède à l’australien , primé l’an dernier pour Mad Max Fury Road, qui était le président du jury de Cannes cette année et qui ne lui a remis aucun prix !

Maren Ade s’est réjouie de cet honneur : «Je suis très honorée d’avoir été choisie par ceux qui ont vu le plus de films cette année. Et merci beaucoup d’avoir offert un bon départ à Toni Erdmann à Cannes». Signalons au passage qu’il s’agit du dixième long-métrage révélé à Cannes à recevoir ce prix, tous en sélection officielle, et presque tous en compétition, à l’exception de son prédécesseur.

(© Léo Laumont / FDC)

(© Léo Laumont / FDC)

Toni Erdmann était en lice avec un autre film de la compétition 2016, de . Les deux films étant mes préférés absolus de la sélection officielle, je ne peux évidemment que me réjouir qu’ils aient séduit la majorité des 475 critiques internationaux qui ont participé au vote. Le troisième film en lice, parmi les films sortis après le 1er juillet 2015, était le joli drame animé de et Duke Johnson, nommé à l’Oscar du film d’animation cette année. Une très très bonne sélection annuelle donc.

Maren Ade est la première réalisatrice à recevoir cet honneur et elle avait déjà remporté le Prix Fipresci à Cannes pour ce film (parmi ceux de la compétition officielle). Elle est également en lice pour le prix Lux remis par le parlement européen, face à A peine j’ouvre les yeux de Leyla Bouzid (France) et Ma vie de Courgette de Claude Barras (Suisse), va représenter l’Allemagne aux et fait partie de la pré-liste de 50 titres éligibles aux . On revient sur ces deux dernières infos très vite.

Le Grand Prix de la FIPRESCI 2016 sera remis lors de la cérémonie d’ouverture du le vendredi 16 septembre.

Les précédents lauréats

1999 : Tout sur ma mère de Pedro Almodóvar

2000 : Magnolia de Paul Thomas Anderson

2001 : Le Cercle de Jafar Panahi

2002 : L’Homme sans passé de Aki Kaurismäki

2003 : Uzak de Nuri Bilge Ceylan

2004 : Notre musique de Jean-Luc Godard

2005 : Locataires de Kim Ki-duk

2006 : Volver de Pedro Almodóvar

2007 : 4 mois, 3 semaines, 2 jours de Cristian Mungiu

2008 : There Will Be Blood de Paul Thomas Anderson

2009 : Le Ruban blanc de Michael Haneke

2010 : The Ghost Writer de Roman Polanski

2011 : The Tree of Life de Terrence Malick

2012 : Amour de Michael Haneke

2013 : La Vie d’Adèle d’Abdellatif Kechiche

2014 : Boyhood de Richard Linklater

2015 : Mad Max Fury Road de George Miller

Articles semblables

Partage

Auteur

Pascal Le Duff
Pascal Le Duff

Cet article a été écrit par Pascal Le Duff, rédacteur en chef cinéma sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles

(2) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *