Critique : The Place beyond the pines

6
530

affiche the place beyond the pinesThe place beyond the pines

USA : 2013
Titre original : The place beyond the pines
Réalisateur : Derek Cianfrance
Scénario : Derek Cianfrance, Ben Coccio
Acteurs : ryan gosling, bradley cooper, eva mendes, Dane DeHaan, Ray Liotta
Distribution : Studio Canal
Durée : 2h20
Genre : Drame, Thriller
Date de sortie : 20 mars 2013

2,5/5

En 2010, on découvrait Ryan Gosling en quarantenaire chauve au beau milieu de sa crise de couple dans l’excellent Blue Valentine. Pour ses retrouvailles avec l’acteur en 2013, Derek Cianfrance a cette fois ci décidé de grimer l’acteur avec des tatouages partout, un look de biker et des cheveux peroxydés. Malheureusement, ces retrouvailles sont moins réussies que prévu…

Synopsis : Cascadeur à moto, Luke est réputé pour son spectaculaire numéro du «globe de la mort». Quand son spectacle itinérant revient à Schenectady, dans l’État de New York, il découvre que Romina, avec qui il avait eu une aventure, vient de donner naissance à son fils… Pour subvenir aux besoins de ceux qui sont désormais sa famille, Luke quitte le spectacle et commet une série de braquages. Chaque fois, ses talents de pilote hors pair lui permettent de s’échapper. Mais Luke va bientôt croiser la route d’un policier ambitieux, Avery Cross, décidé à s’élever rapidement dans sa hiérarchie gangrenée par la corruption. Quinze ans plus tard, le fils de Luke et celui d’Avery se retrouvent face à face, hantés par un passé mystérieux dont ils sont loin de tout savoir…

place-beyond-the-pines-Ryan-Gosling

Prix Critique Film de l’interprétation

S’il y a une chose que l’on retient de « The Place Beyond the Pines », au-delà de sa mise en scène ou de son histoire, c’est bien son casting. Pas (seulement) parce qu’il n’est composé que d’acteurs connus, mais parce qu’ils sont tous plus bons les uns que les autres. Et il faut bien dire acteur, car la seule erreur de casting serait Eva Mendes, belle plante bien fade dans son rôle de maman perturbée. En revanche Ryan Gosling (même s’il refait un rôle à la Drive, et alors ?) est très bon en gentil papa-braqueur méchant, toujours sous tension, et il fait face à un excellent Bradley Cooper en flic honnête estropié. D’ailleurs, quand on voit que ce dernier a été nommé aux Oscars pour « Happiness Therapy », on se dit qu’il mériterait 2 étoiles sur le Hollywood walk of fame rien que pour ce film du coup…Bref.

Dans la 3ème partie du film, on retrouve également Dane DeHaan qui après « Chronicle » et « Des hommes sans lois », prouve encore l’étendue de son jeune talent à suivre. Même les petits rôles du film sont joués par des acteurs connus et dont le talent n’est plus à prouver, à l’instar du traditionnel flic véreux campé par ce bon vieux Ray Liotta, et un excellent garagiste paumé et drogué interprété par Ben Mendelsohn (Cogan, Animal Kingdom). En sommes, le réalisateur avait de l’or entre les mains avec une brochette d’acteurs pareil et tout le monde rempli son rôle à merveille. Du coup, d’où vient l’ennui que l’on ressent rapidement devant le film (de 2h20 tout de même) ?

bradley cooper the place beyond the pines

L’ennui derrière la forêt

Certainement du choix de narration. Sans aucune surprise et de façon linéaire, le réalisateur expose des scènes certes splendides mais que l’on anticipe 15mn avant. Pire encore, il ose la facilité de l’ellipse et du fameux écran « 15 ans plus tard » pour ne pas s’enquiquiner des détails. La pilule a du mal à passer pour le coup…alors que de nombreux films usent de ce stratagème sans que ça gêne, ici, après avoir tenté d’imposer un style et une profondeur de thème pendant une heure, on ne comprend pas ce choix.

Pourtant la bande originale du film est sublime, accompagnant chaque scène de ce film inclassable (c’est un compliment) à mi-chemin entre le polar et le drame familial. Pourtant (bis), les thèmes abordés ici sont nombreux également, et profonds. Du lien de filiation à la quête d’identité, en passant par la corruption, la culpabilité, la vengeance ou encore l’adolescence, il fallait bien 3 films en un pour traiter de tout ça. C’est d’ailleurs le cas, puisque les 2h20 se divisent en 3 parties, malheureusement bien inégales. Après un début fracassant et stylisé sur Ryan Gosling, le film perd tout son rythme et son intérêt avec la séquence sur Bradley Cooper et une corruption poussive de la police. Pas du tout crédible, on abandonne complètement le film et l’émotion et la tension qui s’étaient installés redescendent aussi sec.

Dommage car la dernière partie du film redevient intéressante, mais est tellement « grosse » que l’on a du mal à revenir dans l’histoire et à s’accrocher aux personnages. Tout est de nouveau téléphoné et le film a définitivement perdu tout son charme, même s’il parvient toujours à nous émouvoir par la puissance de son propos. Nul doute que « The place beyond the pines » est un film déroutant, voire envoûtant, dommage qu’il s’auto-consume aussi vite pour devenir si poussif.

front

 

Résumé

En bref : Derrière de sublimes plans, une très belle musique et des acteurs excellents, « The Place beyond the pines » reste un film long et ennuyeux avec de grosses ficelles pour aborder de nombreux thèmes qui auraient mérités plusieurs films et une bien meilleure narration. On est même déçus de ne pas apprécier un film au si fort potentiel…

6 Commentaires

  1. Ah ça, les goûts et les couleurs… 😉

    J’ai vraiment pas détesté (contrairement à beaucoup dans la salle qui se sont fortement ennuyés) mais cette construction inégale en 3 parties m’a vraiment gêné c’est dommage!

    Cela dit je comprends totalement que l’on aime beaucoup, ce n’est pas un film inintéressant au moins. Ni prétentieux, et c’est déjà beaucoup! 🙂

  2. J’ai détesté viscéralement ce film, juste mauvais. C’est mal écrit, ça joue mal et c’est chiant, c’est long. Tu vois juste une bande de co***** pendant 2h30 quoi

  3. je n ai pas vue le film mais dans les extrait le role de rosling ressemble beaucoup a celui qui joue dans drive mais n est pas Nicolas Winding Refn qui veut j espere au moins que le prochain film rejoignant ces deux derniers sera explosif car gangster squad non plus etait pas top

  4. c est normale que vous ayez le meme avis puisque vous l avez vue ensemble et que vous etes blogueur sur le site vous avez peut etre raison mais je juge plus par la critique de masse et ce que je vois c est qu il a 7.8/10 pour 1500 personnes sur imdb

  5. Ryan Gosling m’avait épaté dans Drive, puis dans Crazy Love, mais la j’ai vraiment trouvé le film chiant a mourir au point de me demander ce que j’allais regarder en VOD en rentrant du ciné…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici