http://www.lebenssalz.ch http://www.paulplaza.nl http://www.ostendsurfing.be http://www.qsneaker.nl http://www.wtcbentille.be http://www.thegooddeal.ch http://www.kantoorencreatief.nl
DVD — 23 avril 2019
Test DVD : Une affaire de famille

: 2018
Titre original : Manbiki kazoku
Réalisation :
Scénario : Hirokazu Kore-eda
Interprètes : , ,
Éditeur :
Durée : 1h56
Genre : Drame
Date de sortie cinéma : 12 décembre 2018
Date de sortie DVD : 24 avril 2019

 

SynopsisAu retour d’une nouvelle expédition de vol à l’étalage, Osamu et son fils recueillent dans la rue une petite fille qui semble livrée à elle-même. D’abord réticente à l’idée d’abriter l’enfant pour la nuit, la femme d’Osamu accepte de s’occuper d’elle lorsqu‘elle comprend que ses parents la maltraitent. En dépit de leur pauvreté, survivant de petites rapines qui complètent leurs maigres salaires, les membres de cette famille semblent vivre heureux – jusqu’à ce qu’un incident révèle brutalement leurs plus terribles secrets…

 

 

Le film

[3/5]

« Toujours la sobriété même, le cinéma de Kore-eda Hirokazu sonde pourtant admirablement les profondeurs de l’âme humaine. Une affaire de famille est un film touchant, dont la structure scénaristique inutilement directive pour démontrer que le concept de la famille n’est en fait qu’un leurre compte parmi les seuls points faibles. Sinon, il s’agit d’un conte doux-amer, où ni les enfants, ni les adultes n’ont le droit de cultiver outre mesure leurs aspirations à un peu de bonheur ».

Telle était la conclusion de la critique écrite par Tobias après qu’il ait vu ce film au Festival de Cannes. Quelques jours plus tard, Une affaire de famille se voyait attribuer la Palme d’Or 2018 !

Pour lire l’intégralité de sa critique, c’est ici.

 

 

Le DVD

[4/5]

Le fait que le film concerné par un DVD se soit vu décerner la Palme d’Or est-il susceptible de changer le comportement de l’éditeur ? Ce n’est pas certain, mais c’est tout à fait possible ! En tout cas, s’agissant de Une affaire de famille, Le Pacte a fait du beau travail. S’agissant de l’image, le piqué est très bon, tout comme le sont la lumière et le rendu des couleurs. Le son est disponible en 2.0 et en 5.1, aussi bien pour la version originale sous-titrée que pour la version française. On trouve également la version française avec un sous-titrage pour sourds et malentendants ainsi que la version française avec audiodescrition.

Concernant les bonus, on note tout d’abord, sous forme d’un livret, un dossier sur le film avec des photos et un entretien avec Hirokazu Kore-Eda. A voir et à entendre sur le DVD, on trouve une galerie de photos de tournage et deux entretiens avec le réalisateur. C’est court (7 minutes en tout), mais c’est riche ! Le premier est un extrait d’une émission « Story Movies » de OCS : entre des extraits du film, Kore-Eda s’exprime en anglais avec un sous-titrage en français. Dans le second, provenant de Ciné+, il s’exprime en japonais avec un doublage en français. L’ensemble nous permet de mieux comprendre le changement qui s’est opéré chez lui, à la suite du décès de sa mère, dans son approche cinématographique de la famille, son sujet de prédilection. Il met aussi en avant sa colère envers une société japonaise qui tourne le dos aux plus faibles, les enfants.

On notera qu’une sortie en Blu-ray va accompagner la sortie en DVD et que, pour les deux formats, la FNAC propose une édition spéciale avec, en bonus, un entretien inédit avec Thierry Méranger des Cahiers du Cinéma : « Regards sur Kore-Eda« .

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Jean-Jacques

Cet article a été rédigé par Jean-Jacques Corrio, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles