Test DVD : Trash humpers

0
31

 
Royaume-Uni, France : 2009
Titre original : –
Réalisateur :
Scénario : Harmony Korine
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h18
Genre : Comédie, Drame
Date de sortie DVD : 7 mars 2017

 

 

Tourné sur support VHS de mauvaise qualité et en partie monté les yeux bandés (selon les dires du réalisateur), le film suit une bandes de marginaux masqués en vieillards errant dans les rues de Nashville, saccageant les poubelles et semant la zone au hasard. « C’est une ode au vandalisme et la créativité de la force destructrice », explique Korine. « Il y a parfois une vraie beauté à exploser, casser et brûler des choses. Cela peut être presque aussi intéressant que la construction d’un objet »…

 

 

Le film

[?/5]

Tourné en 2009 à l’aide d’une vieille caméra VHS, Trash humpers (littéralement les « baiseurs d’ordures ») s’apparente à une série de saynètes mettant en scène une « famille » de dégénérés masqués, outrageusement grimés en vieux dégueulasses, passant le plus clair de leur temps à maltraiter, voire tuer leur prochain, puis à hurler, danser, boire, baiser (des poubelles donc, mais également des troncs d’arbres, tuyaux, etc) ou réciter des vers de poésie complètement foireuse.

De fait, même pour les amateurs du cinéma d’Harmony Korine en général, cet étrange objet filmique, repoussant, abject, underground jusqu’au bout des ongles, teste non seulement la patience du spectateur mais aussi et surtout les limites mêmes de la notion de « cinéma ». Korine le déclare d’ailleurs lui-même avec une certaine malice : « Peut-être que ce n’est même pas un film. Je le vois plus comme un objet filmique, quelque chose de différent. Il est temps de faire des films comme les images et les formes qui apparaissent sous nos paupières quand nous fermons les yeux. Il est temps de cracher sur les règles. Alors seulement le cinéma sera passionnant. Il est temps de le détruire et de recommencer à zéro, de l’aspirer et de le recracher. »

Difficile donc de ne pas se montrer déstabilisé en tant que spectateur à la découverte de ce film définitivement « unique », presque plus proche de l’Art Vidéo que du cinéma à proprement parler, imposant une image assez dégueulasse, un son pourri et une intrigue si ténue qu’elle se perd souvent dans les méandres de l’esprit malade des trois personnages principaux. Alors, nullité dérangeante et crasse, poésie du dépotoir ou véritable œuvre de génie ? Bien malin qui pourra soutenir par l’exemple l’une ou l’autre de ces affirmations…

 

 

Le DVD

[4,5/5]

C’est Potemkine Films qui nous propose aujourd’hui de découvrir Trash humpers sur support DVD, dans sa collection Agnès B (que l’on retrouve d’ailleurs à la production du film). Le film affiche bien sûr une image et un son issues d’un master VHS, donc indignes d’un DVD, à la définition pourrie, avec un mixage Dolby Digital 2.0 en VOST. Mais il s’agit là d’une volonté artistique de la part d’Harmony Korine, et par conséquent, le DVD édité par Potemkine lui rend totalement justice.

Dans la section suppléments, on trouvera un court métrage d’Harmony Korine intitulé Umshini Wam (2011), naviguant clairement dans le même esprit de « FUK U » attitude, mais avec un attachement plus important à l’aspect formel : en l’état, il s’avère beaucoup plus proche de Spring breakers, que Korine réaliserait en 2012. Tourné en Scope, avec Ninja et Yo-Landi comme acteurs principaux (tous deux découverts par le grand public en 2015 en parents adoptifs de Chappie), ce petit film de quinze minutes s’avère très sympathique et attachant.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici