Accueil Tags Potemkine Films

Tag: Potemkine Films

Critique : Ema

0
C'est peut-être injuste : d'un réalisateur comme Pablo Larrain, on attend une grande réussite de chacun de ses films et on en arrive à considérer comme n'étant qu'une demi-réussite un film auquel on ne trouverait peut-être que des qualités chez un réalisateur débutant.

L’appel des 50 : les éditeurs unis pour sauver la vidéo...

0
Le communiqué est tombé ce 3 juin, traduisant l'inquiétude d'un secteur économique tout entier : 50 éditeurs vidéo français indépendants (éditeurs de DVD, Blu-ray et UHD) viennent de s'unir afin de demander aux pouvoirs publics qu’une aide spécifique leur soit accordée. Sur critique-film.fr, la défense de la vidéo sur support physique est notre cheval de bataille. Vous trouverez donc ci-joint l'intégralité du communiqué, sobrement appelé « l'appel des 50 ».

Test Blu-ray : Au hasard Balthazar + Mouchette

0
Petit à petit, l’œuvre de Robert Bresson s’étoffe un peu plus au format Haute-Définition. Jusqu’à ce jour cependant, deux œuvres majeures de sa filmographie manquaient encore à l’appel, au grand dam de ses admirateurs les plus acharnés : il s’agissait du diptyque composé par Au hasard Balthazar (1966) et Mouchette (1967). Deux films comptant parmi les plus célèbres et les plus appréciés au sein de la carrière de Bresson, et qui avaient d’ailleurs profondément marqué les mémoires lors de leurs sorties respectives. Grâce à Potemkine Films, le spectateur va pouvoir (re)découvrir ces deux films essentiels en Blu-ray…

Test Blu-ray : The house that Jack built

0
C'est donc Potemkine Films qui nous permet aujourd'hui de (re)découvrir sur support Blu-ray The house that Jack built, le dernier film de Lars Von Trier. Comme d'habitude avec l'éditeur, le master est de toute beauté, fidèle en tous points à la superbe photo d'origine signée Manuel Alberto Claro, et affichant une définition et un piqué sans faille. Le master proposé par l'éditeur s'avère en effet fidèle en tous points aux époustouflants choix formels que nous propose le film. Les couleurs et la gestion des contrastes sont irréprochables, le grain cinéma est respecté, très accentué même sur les scènes sombres : on est en présence d'une très belle galette.

Critique : Notre enfant

0
Dans ce film sur l'adoption et l'amour maternel, il est demandé au spectateur de se glisser dans la peau du personnage principal lequel est, par ailleurs, magistralement interprété par Bárbara Lennie.

Test Blu-ray : Paris pieds nus

0
C’est au début des années 80 que la canadienne Fiona Gordon et le belge Dominique Abel se sont rencontrés à Paris. C’est en Belgique et par le spectacle vivant qu’a commencé leur collaboration, laquelle s’est poursuivie au cinéma avec la réalisation de 3 court-métrages. L’iceberg, leur premier long métrage, a vu le jour en 2005, suivi de Rumba en 2008 et de La fée en 2011. Paris pieds nus est donc leur 4ème long métrage et, comme diraient certains, c’est vraiment le film de la maturité, arrivant à marier poésie et comique avec un brio hors du commun.

Test Blu-ray : David Lynch – The Art life

0
Si David Lynch est le plus souvent porté aux nues par de nombreux cinéphiles littéralement amoureux de son œuvre, une petite frange de résistants hurle, et ce depuis plusieurs dizaines d'années, que le réalisateur de Lost highway est en réalité un véritable « escroc » artistique, multipliant les symboles creux pour mieux enfumer son monde et livrer à un public esbaudi mais trompé des enchaînements de saynètes sans queue ni tête vendues comme de l'Art « total », dont l'interprétation est laissée à la sensibilité de chacun.

Test Blu-ray : Eraserhead

0
Eraserhead est le premier film de David Lynch. Le titre qui est plutôt étrange (comme le film d’ailleurs) signifie « tête effaceuse »… comprendra qui verra le film. Avec un budget minime de 100.000 dollars et une distribution dérisoire dans quelques salles de petite taille, le film ne connaît pas une renommée instantanée mais progressive, grâce à sa sortie en VHS et sa diffusion à la télévision.

Test Blu-ray : Twin Peaks – Fire walk with me

0
Souvent méprisé dans la riche filmographie de David Lynch, pour des raisons relativement obscures, Twin Peaks : Fire walk with me demeure pourtant, encore 25 ans après sa sortie dans les salles, un pur film sensoriel, un trip 100% bizarre, à la fois flippant et hypnotique.

Test DVD : Trash humpers

0
Tourné en 2009 à l’aide d’une vieille caméra VHS, Trash humpers (littéralement les « baiseurs d’ordures ») s’apparente à une série de saynètes mettant en scène une « famille » de dégénérés masqués, outrageusement grimés en vieux dégueulasses, passant le plus clair de leur temps à maltraiter, voire tuer leur prochain, puis à hurler, danser, boire, baiser (des poubelles donc, mais également des troncs d’arbres, tuyaux, etc) ou réciter des vers de poésie complètement foireuse.

Critique : Paris pieds nus

0
Il vous sera impossible de ne pas éclater de rire à intervalles réguliers, mais en plus vous serez touché par la poésie et le charme que dégage ce film ainsi que par la magnifique prestation d'Emmanuelle Riva dans un de ses derniers rôles.

Test Blu-ray : Innocence + Evolution

0
Potemkine Films est un éditeur rare et précieux, surtout sur le front de la Haute-Définition. Finalement, il semble presque couler de source qu'aujourd'hui, l'éditeur français s'associe à la réalisatrice Lucile Hadzihalilovic, tout aussi rare et précieuse dans le paysage cinématographique français, afin de nous proposer de (re)découvrir ses deux longs-métrages, Innocence et Evolution, respectivement sortis en 2005 et 2016 dans les salles françaises. Si les films de Lucile Hadzihalilovic ne déplacent pas les foules comme ceux de son complice Gaspar Noé, ils font en revanche souvent l'unanimité du côté de ceux qui osent se lancer dans l'aventure, et leurs qualités plastiques indéniables font qu'ils méritaient amplement une sortie en Haute-Définition...