Test DVD : Tomb raider

0
564

Tomb raider

 
Royaume-Uni, États-Unis : 2018
Titre original : –
Réalisation : Roar Uthaug
Scénario : Geneva Robertson-Dworet, Alastair Siddons
Acteurs : Alicia Vikander, Dominic West, Walton Goggins
Éditeur : Warner bros.
Durée : 1h53
Genre : Aventures
Date de sortie cinéma : 14 mars 2018
Date de sortie DVD/BR : 18 juillet 2018

 

 

Lara Croft, 21 ans, n’a ni projet, ni ambition : fille d’un explorateur excentrique porté disparu depuis sept ans, cette jeune femme rebelle et indépendante refuse de reprendre l’empire de son père. Convaincue qu’il n’est pas mort, elle met le cap sur la destination où son père a été vu pour la dernière fois : la tombe légendaire d’une île mythique au large du Japon. Mais le voyage se révèle des plus périlleux et il lui faudra affronter d’innombrables ennemis et repousser ses propres limites pour devenir « Tomb Raider »…

 

 

Le film

[2,5/5]

« Les adaptations de jeux-vidéo au cinéma posent souvent la question de leur pertinence, de leur bien-fondé, entre deux arts qui ont en commun de reposer sur une image en mouvement. Les cinématiques (parties non jouées) des jeux forment de véritables intermèdes filmiques, et les jeux entiers eux-mêmes ont parfois pour ambition d’être « cinématographiques », comme si cela leur permettait d’accéder à un statut plus noble. Mais là où l’un utilise le montage pour raconter une histoire, forçant le spectateur à épouser le point de vue du réalisateur, l’autre repose sur l’interactivité entre le joueur, qui n’est plus simple spectateur, et l’environnement qui lui est présenté. Dans ce cas, quel intérêt d’adapter sur un grand écran un jeu sorti il y a moins de cinq ans (Tomb raider, de Crystal Dynamics, 2013) si c’est pour en rendre une copie quasi identique ?

D’un point de vue strictement cinématographique, difficile d’être en effet conquis par ce nouveau Tomb raider. Niveau mise en scène, il faut se contenter du strict minimum : rien ne dépasse, rien ne surprend, et la photo tout aussi quelconque, de même que la musique. Idem au niveau du casting. Si Alicia Vikander, brillante dans Ex Machina, campe une Lara Croft plutôt convaincante, elle essaie surtout de se débrouiller et n’a pas d’occasion, ici, de briller. Tout du moins, on peut se réjouir qu’elle ne soit pas un simple objet, comme l’était la Lara Croft des années 2000, mais une véritable héroïne, assez crédible. (…)

Au final, Tomb raider est donc une énième adaptation de jeu-vidéo qui n’existe que par sa franchise. Si ce n’est pas un bon film, il n’en reste pas non plus désagréable à regarder, par exemple en attendant d’installer le jeu de 2013 … Et alors qu’un film Uncharted, avec son héros cousin de cette Lara Croft, est officiellement en production, on espère qu’il ne sera pas une nouvelle adaptation de jeu vidéo soit ratée, comme nombre de la majorité, soit sans grand intérêt, comme ce Tomb raider… »

Extrait de la critique de notre chroniqueur Nicolas Santal. Retrouvez-en l’intégralité en cliquant sur ce lien.

 

 

Le DVD

[4/5]

Si la nature de « simple » divertissement de ce Tomb raider n’a pas échappé à notre chroniqueur Nicolas Santal (elle ne pourrait d’ailleurs échapper à personne !), il est clair que ce genre de blockbusters typiquement américains nous proposent tout de même en général (et c’est indéniablement le cas ici) une poignée de passages ultra-spectaculaires qui permettent au film de trouver sa vraie place : dans votre salon, affalé sur le canapé avec de quoi grignoter sur les genoux et le Home Cinéma poussé à fond… Un gros son et une belle image – la quintessence même de la soirée Blu-ray ou Blu-ray 4K UHD réussie. Malheureusement, l’éditeur n’a pu nous fournir pour cette fois qu’une version DVD du film : aussi gardera-t-on à l’esprit que l’essence d’un film tel que Tomb raider (mais c’est également vrai pour des films tels que Fast & Furious !) est bel et bien d’être visionné en Haute Définition.

Le DVD édité par Warner bros. est à l’image de ce que nous offre l’éditeur depuis des années en matière d’encodage sur support à définition standard : bien rôdé au support et à ses limites intrinsèques, Warner nous propose sur cette galette de Tomb raider une définition sans faille, alliée à une précision de tous les instants et à une colorimétrie tout à fait satisfaisante, dans les limites d’un encodage en MPEG-2 bien entendu. Côté son, VF et VO sont proposée dans des mixages Dolby Digital 5.1 très enclins à nous proposer des passages acoustiques littéralement tonitruants : la spatialisation est excellente, et le film s’y prêtant tout à fait, le home-cinéphile sera aux anges à l’idée de « décrasser » son caisson de basses en le poussant dans ses ultimes retranchements.

Côté suppléments, comme d’habitude avec l’éditeur, le gros de l’interactivité s’étant fait la malle sur l’édition Blu-ray du film, on ne trouvera qu’une featurette promotionnelle d’environ sept minutes revenant sur le tournage et les différents défis du film, avec des interventions du réalisateur Roar Urthaug, des producteurs Graham King et Patrick McCormick, sans oublier les acteurs, Alicia Vikander, Daniel Wu, Walton Goggins et Dominic West.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici