Test DVD : The originals – Saison 1

3
207

– Saison 1


États-Unis : 2013
Titre original : The originals
Créateur :
Acteurs : , ,
Éditeur : .
Durée : 14h environ
Genre : Série TV, Fantastique
Date de sortie DVD/BR : 8 avril 2015

 

 

Le vampire originel Klaus fait son retour au Vieux Carré, un quartier français de la Nouvelle Orléans. Dans cette ville qu’il a aidé à construire quelques siècles plus tôt, il retrouve son ancien protégé, le diabolique et charismatique Marcel. Dans l’espoir d’aider son jeune frère à trouver la rédemption, Elijah est contraint de s’allier avec des ennemis de Marcel…

 

 

La saison

[3,5/5]

S’il s’agit bien d’une entité « à part », dans laquelle tout spectateur non initié pourra tout à fait se plonger avec plaisir, The originals est en fait un spin-off de la série . Se déroulant dans la Mecque des vampires depuis Anne Rice, à savoir la Nouvelle-Orléans, cette première saison revient sur la rivalité opposant le vampire originel Klaus, hybride mi-vampire mi-loup-garou de retour dans la ville qu’il a contribué à construire quelques siècles auparavant, à son ancien disciple Marcel, aux commandes de la ville, régnant à la fois sur les vampires et les sorcières.

Bien sûr, le clash leur pend au nez : Klaus qui veut naturellement reprendre sa place de « roi » de la Nouvelle-Orléans va tenter, secondé par son frère et sa sœur, de faire tomber son rival, tandis que ce dernier s’allie aux sorcières dans le but de trouver un moyen de tuer un vampire originel. Rebondissements un poil « soap » (une louve-garou attend en enfant de Klaus, ce qui est censé être impossible), casting composé de purs beaux gosses (et de têtes connues), flash-backs en pagaille… Pour les spectateurs familiers du style Vampire diaries, on est vraiment en terrain connu avec The originals. Plus sombre et sanglant que son ainé, ce spin-off laisse un peu de côté les états d’âme adolescents qui composent une grande partie des ressorts scénaristiques de la série d’origine, mais fonctionne tout de même sur un genre de mécanismes narratifs éprouvés, le plus souvent efficaces, nous donnant à découvrir une batterie de nouveaux adorables salauds, contribuant en grande partie à développer un charme assez addictif.

 

 

Le DVD

[4/5]

Le coffret 5 DVD édité par Warner bros. nous propose de découvrir la série dans des conditions parfaites. La série étant très récente, le master est superbe, et l’éditeur, rompu à l’encodage DVD depuis de nombreuses années, nous propose une définition sans faille, composant de main de maitre avec les limites du format. Coté audio, seule la version originale bénéficie d’un mixage DTS 5.1, bien immersif et ample, tandis que la VF doit se contenter d’une piste Dolby Digital 2.0 stéréo. Le doublage français est très satisfaisant, mais le rendu sonore a naturellement beaucoup plus de pêche en VO.

Dans la section suppléments, outre un commentaire audio de Julie Plec sur l’épisode pilote et malheureusement non sous-titré, on trouvera une série de featurettes très promo mais sympathiques, quelques intéressantes scènes coupées, et une amusante visite au Comic-Con de San Diego en 2013. Un tour d’horizon un poil superficiel mais relativement complet.

 

Le casting de la série, en visite au Comic-Con 2014

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici