Test DVD : Punky Brewster – Saison 2

– Saison 2

 
États-Unis : 1985
Titre original : –
Créateur :
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 8h environ
Genre : Série TV, Comédie
Date de sortie DVD : 25 mai 2016

 

 

Abandonnée par sa maman dans un supermarché, Punky Brewster, 7 ans, se retrouve seule avec son chien Bandit. Indépendante et pleine de ressources, elle s’installe dans un appartement vacant. Elle y vit seule avec son chien, jusqu’au jour où elle est découverte par Henry Warnimont, le vieux gérant de l’immeuble. Réticent, il décide de la loger, le temps de trouver une autre solution. Mais rapidement, un lien fort se crée entre eux, et une nouvelle vie comment pour Punky…

 

 

La saison

[4,5/5]

Voici donc arriver la deuxième saison de la série culte des , Punky Brewster. Une série majeure, ayant rencontré un succès retentissant lors de sa diffusion, et dont on vous narrait les qualités l’année dernière à l’occasion de la sortie de la première saison (lire notre article).

Étant donné que les qualités de la série sont ce qu’elles sont, et dans l’optique de ne pas faire de doublon, on a décidé de s’attarder sur les acteurs de la série, et plus particulièrement sur ce qu’ils sont devenus, 30 ans plus tard…

 

punky-brewster-soleil-moon-frye

Soleil Moon Frye (Punky) : Après l’arrêt de Punky Brewster en 1988, la jeune Soleil Moon Frye alors âgée de 12 ans reprend ses études, qui s’orienteront vers le cinéma. Parallèlement, elle continue à faire des apparitions dans divers shows TV et commencera à se faire remarquer dans le doublage de dessins animés, activité occupant le plus gros de sa vie professionnelle actuellement. Au tournant des années 2000, on la remarque aux côtés de Melissa Joan Hart dans l’amusante série Sabrina l’apprentie sorcière. Entretemps, l’actrice s’était également lancé dans la réalisation, et a à ce jour signé deux films, Wild horses (1998) et Sonny Boy (2004), documentaire sur son père atteint de la maladie d’Alzheimer. Mariée au producteur Jason Goldberg depuis 1998, elle est mère de quatre enfants et ouvre en 2010 une boutique bio à Los Angeles. Elle tient par ailleurs un blog (moonfrye.com), contribue à divers magazines et s’avère une grande adepte de Twitter, comptant non moins de 1,5 millions de followers.

 

punky-brewster-cherie-johnson

Cherie Johnson (Cherie) : A peine décollée des basques bicolores de Punky, Cherie Johnson a intégré le casting d’une autre sitcom à succès : La vie de famille, dans laquelle elle a tenu un rôle récurrent aux côtés de Jaleel White (et son personnage de Steve Urkel) pendant quelques années. Depuis les années 2000, son actualité est plus calme : on l’a aperçu dans quelques « direct to video » tels que 7eventy 5ive avec Rutger Hauer ; si son nom ne dira rien à la plupart des cinéphiles (petits rôles, petits films), elle a toujours continué de tourner avec une belle régularité, sans réelle interruption dans sa carrière.

 
PUNKY BREWSTER -- Season 2 -- Pictured: (l-r) Soleil Moon Frye as Penelope 'Punky' Brewster, George Gaynes as Henry Warnimont  (Photo by Gary Null/NBC/NBCU Photo Bank via Getty Images)

George Gaynes (Henry) : Avant son décès en février 2016, George Gaynes avait surtout imprimé l’imaginaire des cinéphiles avec son rôle emblématique du « commandant Lassard » dans la série de films Police academy. Il s’était néanmoins illustré dans de nombreux autres films et séries, tels que Mission: Impossible, Les cadavres ne portent pas de costards, Tootsie ou encore Hawaï Police d’état. Sa dernière apparition au cinéma datait de 2003, dans le film Pour le meilleur et pour le rire, également connu en vidéo sous le titre de Just married – No sex.

 

punky-brewster-susie-garrett

(Betty) : Toute la carrière d’actrice de Susie Garrett se résume quasiment à Punky Brewster. Seulement aperçue dans un film (Wicked stepmother) après l’arrêt de la série, dans lequel elle partageait l’affiche avec Bette Davis, elle s’est éteinte en 2002 à l’âge de 72 ans.

 

punky-brewster-bandit

Sandy (Bandit) : on aurait tort d’oublier le chien de Punky, qu’on a vu grandir au fil des quatre saisons du show (même si dans les premiers épisodes, le rôle de Bandit était tenu par deux chiens, qui en vieillissant se sont montrés trop différents l’un de l’autre pour que la production continue à les utiliser tous les deux). Si l’on en croit le site de référence IMDb, son interprète Sandy n’aurait tenu aucun autre rôle notable lors de sa courte carrière. Il fut récupéré par une famille d’accueil à l’arrêt de la série. Et si le fait de voir des chiens au cinéma vous branche, on vous rappelle l’existence de l’excellente Dogs In Movies Database (DIMDb) : c’est un peu comme IMDb… Mais avec des chiens.

 


 

Le coffret DVD

[5/5]

Après nous avoir surpris l’été dernier en sortant dans le même mouvement les premières saisons des séries Punky Brewster, Sauvés par le gong et Code Lisa, Elephant Films nous propose cette année de retrouver les deuxièmes saisons de chacune de ces trois séries, et ajoute la première saison de la série Charles s’en charge, qui plaira sûrement aux amateurs et autres nostalgiques.

Elephant s’y connait en DVD – l’éditeur est parfaitement rôdé à l’encodage sur support DVD, et évite tous les écueils liés à un encodage en définition standard avec talent. C’est d’autant plus flagrant que la SD semble être la meilleure option pour ces séries « vintage » que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. Techniquement, il y aura donc bien peu à dire sur ces superbes coffrets que les amateurs achèteront la larme à l’œil et le sourire aux lèvres : l’image est tout à fait satisfaisante, composant parfaitement avec les limites du support et présentée en 4/3 d’origine. Côté son, on aura droit à la fois à la VOST et à la VF d’origine, qui comblera à coup sûr de bonheur tous ceux qui l’ont découverte enfant ou ado.

Du côté des suppléments, et outre les bandes-annonces et karaokés des génériques des séries pour ados éditées par Elephant, l’éditeur nous propose une présentation de la série, et tout particulièrement de la deuxième saison, par Sébastien Barké, rédacteur à Trinity Stars, aux Années laser et à Télé Loisirs.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles