Test DVD : Party animals – L’intégrale de la série

0
325

– L’intégrale de la série

 
Royaume-Uni : 2007
Titre original :
Créateurs : ,
Scénario : , ,
Acteurs : , , ,
Éditeur :
Durée : 6h00
Genre : Série TV, Politique
Date de sortie DVD : 20 janvier 2015

 

 

Danny Foster est le fils d’un ancien membre Travailliste du Parlement ; il est lui-même au sein du gouvernement Travailliste en tant que conseiller de la Secrétaire d’Etat à l’Intérieur. Encore peu sûr de lui et secrètement amoureux d’une stagiaire, la crise que traverse le gouvernement va pousser Danny à commettre une erreur irrémédiable. Dans le camp d’en face, il y a Ashika Chandiramani. Elle a une aventure avec le membre Conservateur du Parlement qu’elle assiste, un homme promis à un avenir ministériel. Mais lassée de vivre dans son ombre, Ashika songe sérieusement à se lancer en solo. Enfin, Scott Foster, le frère de Danny, est lobbyiste. Parmi ses contacts, une journaliste conservatrice avec qui il couche épisodiquement. Persuadé que les Travaillistes traversent une mauvaise passe, Scott va tenter de se rapprocher des Conservateurs. Lorsque Ashika acceptera de déjeuner avec lui, les événements vont s’enchaîner de manière inattendue…

 

 

La série

[3/5]

Peu connue, voire même quasi-inconnue en France, la série britannique évoque de jeunes gens immergés dans le domaine de la politique. Intraduisible en français, le jeu de mots lui servant de titre résume à lui-seul les enjeux de la série : le terme « party animal » désigne un jeune fêtard, mais le mot « party » se rattache ici également aux partis politiques. La série nous entraine donc dans le sillage de jeunes travaillistes s’opposant naturellement à des conservateurs aux dents longues. On y croise également des lobbyistes ainsi que des journalistes, le tout au cœur d’une intrigue mêlant travail harassant le jour et grosses teufs la nuit.

Les chassés-croisés amoureux et autres tensions sexuelles traversant les camps politiques, les deux personnages principaux, Danny et Scott, deux frères que tout oppose, se retrouvent bien vite au cœur de la tourmente. Insatisfaits, si bien sur le plan personnel que professionnel, trop jeunes pour parvenir à envisager l’avenir avec la maturité nécessaire, ces jeunes semblent destinés à aller droit dans le mur.

La grande force de est de souligner par la satire féroce le peu d’engagement « profond » de la part de ces jeunes loups de la politique anglaise, incapables de communiquer les uns avec les autres, alors même qu’il s’agit d’une partie indissociable de leur engagement politique. Cynique, noire, mais probablement aussi assez réaliste, cette première saison malheureusement restée à ce jour sans lendemain laisse un goût amer à la fin de son dernier épisode, les perspectives et carrières de chaque personnage apparaissant comme autant de voies de garage. On aurait aimé voir comment les auteurs auraient prolongé cette histoire…

 

 

Les DVD

[3,5/5]

C’est qui nous offre le plaisir de découvrir l’intégrale de cette série aujourd’hui. L’éditeur a par ailleurs plutôt soigné sa copie, et nous offre un beau master, avec une image précise et bien définie, et des couleurs très agréables. Seules les séquences en basse lumière accusent un poil trop le poids d’un encodage en MPEG-2, forcément un poil limité (granulation excessive). Côté enceintes, seule la VF nous est proposée par l’éditeur, en Dolby Digital 2.0. Le mixage est dynamique et plutôt immersif. Du beau boulot, même si on aurait aimé découvrir la version originale.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici