Test DVD : Marions-nous !

0
270

!

 
États-Unis : 2015
Titre original : Jenny’s wedding
Réalisateur :
Scénario : Mary Agnes Donoghue
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h34
Genre : Comédie, Drame
Date de sortie DVD : 15 novembre 2016

 

 

Eddie et Rose Farrell ont toujours rêvé du jour où leurs filles se marieraient. Quand leur fille Anne convole en justes noces, tout le monde se tourne vers la sœur cadette Jenny et est heureux d’apprendre qu’elle est fiancée. Mais la surprise est totale lorsqu’ils découvrent que la personne avec laquelle Jenny compte fonder une famille est en réalité un femme. Le petit monde sûr dans lequel les Farrells avaient toujours été en sécurité est soudainement chamboulé et ils se retrouvent avec un choix simple mais difficile : évoluer avec lui ou l’abandonner pour toujours…

 

 

Le film

[3,5/5]

Abordant de front le sujet du mariage homosexuel, un thème que l’on ne qualifiera pas de « difficile » mais simplement de « sensible » (le mouvement d’opposition ayant divisé la France lors de la promulgation de la loi « mariage pour tous » en 2013 en est la preuve la plus flagrante), Marions-nous permet à la scénariste / réalisatrice Mary Agnes Donoghue d’ajouter un nouveau portrait de femme(s) à sa filmographie, déjà résolument tournée vers la gent féminine (Laurier blanc, Veronica Guerin, Paradise).

Marions-nous s’avère donc un mélo tirant sur la corde lacrymale, et proposant une réalisation carrée et efficace, sans excès ni fioritures, d’une sobriété formelle et thématique collant parfaitement à son propos. Le revers de la médaille, c’est qu’à force de sobriété, le film de Donoghue finit par rappeler, il faut l’avouer, les téléfilms destinés au câble américain qui atterrissent souvent en France pour occuper les ménagères l’après-midi sur TF1 et M6. La principale différence entre Marions-nous et ces productions qui se bousculent littéralement sur nos chaines de TV se situe en réalité à la fois dans le sujet qu’il aborde (un poil trop sensible pour les networks US, qui préfèrent aborder les femmes battues, les cancers/leucémies, la drogue, les usurpations d’identité et autres vols de bébés), mais aussi et surtout dans le casting du film.

Le film de Mary Agnes Donoghue impose en effet un casting haut de gamme, mené par Katherine Heigl et Alexis Bledel (vue dans Sin City et The brass teapot), soutenus par les prestations de Tom Wilkinson (The full Monty, Batman begins), Sam McMurray (Arizona Junior) ou encore Linda Emond, qui campe la mère en détresse d’une façon très juste. Tous nous proposent de belles prestations, pleines de finesse et tout à fait convaincantes. Bref, au fil de ses performances d’acteurs, Marions-nous se laisse suivre sans le moindre problème, mais n’évite pas la mièvrerie et les bons sentiments au cœur d’un script vraiment à 100% cousu de fil blanc. Ce qui n’empêche pas le film de briller par ses qualités, et au final, il devrait aisément combler les amateurs de mélos.

 

 

Le DVD

[4/5]

Marions-nous arrive donc en DVD sous les couleurs de Factoris Films, et comme à son habitude, l’éditeur nous permettra de découvrir ce nouveau film de Mary Agnes Donoghue dans des conditions absolument satisfaisantes. Il faut de toutes façons avouer que Factoris est rodé au format DVD, et nous propose une nouvelle fois un master sans faille : définition, piqué et couleurs composent plutôt bien avec les limites d’un encodage en définition standard. VF et VO sont proposées en Dolby Digital 5.1, dans des mixages dynamiques et bien enveloppants.

En guise de bonus, et pour consolider l’expérience « cinéma », l’éditeur nous propose deux bandes-annonces en avant-programme, dont la particularité est d’évoquer, bien malgré elles, la série TV Mr Robot – la première est la bande-annonce de l’excellent Comet (lire notre article), écrit et réalisé par Sam Esmail, créateur de la série, tandis que la deuxième, consacrée au film Les 12 coups de minuit (After the ball, 2015) met en scène Portia Doubleday, une des actrices principales de Mr Robot. Une coïncidence amusante !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici