Test DVD : Les feuilles mortes

0
271

Les feuilles mortes

Finlande : 2023
Titre original : Kuolleet lehdet
Réalisation : Aki Kaurismäki
Scénario : Aki Kaurismäki
Acteurs : Alma Pöysti, Jussi Vatanen, Janne Hyytiäinen
Éditeur : Diaphana
Durée : 1h17
Genre : Drame, Comédie, Romance
Date de sortie cinéma : 20 septembre 2023
Date de sortie DVD : 6 février 2024

Deux personnes solitaires se rencontrent par hasard une nuit à Helsinki et chacun tente de trouver en l’autre son premier, unique et dernier amour. Mais la vie a tendance à mettre des obstacles sur la route de ceux qui cherchent le bonheur.

Le film

[4/5]

Commençons par un extrait de la critique parue sur critique-film.fr au moment de la sortie du film en salle : « Ansa, Holappa, une femme, un homme. Elle travaillait dans un supermarché et elle a été renvoyée pour avoir tenter d’emporter un produit périmé destiné à la poubelle. Lui ne cesse de se faire renvoyer du fait de son goût prononcé pour la picole. Ansa a une amie, Liisa, avec qui elle fait de temps en temps des sorties nocturnes. Holoppa a un ami, Huotari, un homme dont la voix lui permet de briller lors des soirées karaoké. C’est d’ailleurs dans une de ces soirées que Holappa et Huotari vont faire connaissance avec Ansa et Liisa. Le hasard faisant bien les choses, Ansa et Holappa vont se rencontrer à nouveau et il devient vite évident que ces 2 « losers » dont la vie est loin d’être rose ont tout pour s’entendre, à une importante nuance prêt : quand elle s’aperçoit du penchant pour Holappa pour la bouteille, Ansa lui fait la remarque qu’elle ne se voit pas sortir avec un alcoolo, ce que Holappa prend très mal. Prend très mal dans un premier temps, mais l’homme est vraiment tombé amoureux et il va vraiment mettre tout en œuvre pour retrouver Ansa ! Quant à Huotari, il aimerait bien revoir Liisa, quand bien même il est très amer que cette dernière l’ai trouvé trop vieux ! A la lecture de ce qui se précède, vous vous êtes peut-être dit qu’on était en plein mélo avec de la guimauve au dessert. Si c’est le cas, c’est que vous avez oublié une chose, une chose importante : on est chez Kaurismäki, un magicien capable de transformer n’importe quelle histoire en bijou de tendresse et d’humour. Et, dans ce qui est en quelque sorte le 4ème volet de sa trilogie du prolétariat, après Ombres au paradis en 1986, Ariel en 1988,  et La fille aux allumettes en 1990, une fois de plus, il réussit son tour de magie ».

Et maintenant, il vous suffit de cliquer ICI pour accéder à la critique dans son intégralité.

Le DVD

[4/5]

Dans le cinéma de Aki Kaurismäki, les couleurs ont toujours une grande importance : pas franchement « flashy », elles contribuent, avec le mobilier et la musique, à donner à ses films l’impression que, quelle que soit l’histoire, et quand bien même elle est censée se dérouler de nos jours, on se trouve en plein dans les années 50. On se félicite donc que le DVD, tout en présentant un piqué de bon aloi, respecte parfaitement ces couleurs. La vision de Les feuilles mortes se fait en VO sous-titrée en français avec le choix d’un son 2.0 ou d’un son 5.1.

Le film est accompagné d’un supplément particulièrement intéressant. Il s’agit d’un entretien de 23 minutes avec Marcos Uzal, le rédacteur en chef des Cahiers du Cinéma. Que l’on connaisse bien l’œuvre de Aki Kaurismäki ou pas du tout, on sera forcément enrichi par son discours, à la fois très étoffé et très juste tout en se refusant d’afficher un ton doctoral. 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici