Test DVD : Jeu trouble

0
421

 
États-Unis, Royaume-Uni, Canada : 2016
Titre original : Come and find me
Réalisateur :
Scénario : Zack Whedon
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h47
Genre : Thriller
Date de sortie DVD : 25 juillet 2017

 

 

Claire et David vivent une idylle parfaite jusqu’au jour où Claire disparait soudainement sans laisser de traces. David part à sa recherche au péril de sa vie et découvre qu’elle n’est pas celle qu’il croyait…

 

 

Le film

[3/5]

Le scénario de Jeu trouble a fait partie en 2012 de la fameuse « Black list » des meilleurs scénarios non portés à l’écran. En découvrant le film aujourd’hui, on comprend ce qui avait pu rebuter les producteurs : l’histoire du film suit un homme à la recherche de sa fiancée disparue, et celui-ci se rendra rapidement compte qu’il ne connaissait rien de sa compagne, et que [ATTENTION SPOILERS] celle-ci était en réalité une dangereuse tueuse à gages. CIA, organisation secrète à la solde du gouvernement, mafia, illuminati, matrice ou syndicat du crime à la John Wick ? [FIN DES SPOILERS] On n’en saura guère plus, car ce n’est pas ce qui intéresse Zack Whedon (frère de Joss) dans son histoire, qui ne cesse de pratiquer des allers et retours entre le présent et le passé : les flash-backs sur l’histoire d’amour entre Aaron Paul et Annabelle Wallis sont en effet le centre névralgique de Jeu trouble, et constituent indéniablement la principale qualité du film, écrit ET réalisé par le cadet de la famille Whedon.

Si l’on excepte cette originalité scénaristique, Jeu trouble joue en revanche la carte du divertissement très classique, avec ses hommes en noir aux motivations troubles et son intrigue piochant allégrement dans des films et séries à succès des années 90 (Nikita, Le caméléon, L’homme de nulle part, Twin Peaks et tant d’autres…). L’amour est donc la clé de voûte du récit, et les séquences revenant sur leur histoire sont indéniablement les plus belles du métrage ; l’alchimie entre les deux acteurs principaux est telle que ces séquences valent à elles seules le visionnage du film.

 

 

Le DVD

[4/5]

Côté DVD, Universal Pictures connaît sans conteste son boulot et la photographie de Jeu trouble, signée Sean Stiegemeier, est parfaitement bien rendue par le transfert soigné proposé par l’éditeur : le film affiche des couleurs très chaudes aux contrastes poussés dans leurs derniers retranchements, et un niveau de détail solide, composant habilement avec les limites du support DVD. Niveau son, VF et VO sont proposées dans de solides mixages Dolby Digital 5.1 : la spatialisation joue globalement la carte de l’ambiance et de l’efficacité, avec des basses vrombissantes sur les quelques scènes d’action.

Du côté des suppléments, l’éditeur nous propose, outre la traditionnelle bande-annonce, un court making of revenant sur la production mouvementée du film, et sur la présence au casting d’Aaron Paul, qui a visiblement beaucoup aidé au financement du projet.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici