Test DVD : Jamais de la vie

0
53

Jamais de la vie DVDFrance : 2014
Titre original : –
Réalisateur : 
Scénario : Pierre Jolivet, ,
Acteurs :  , , ,
Éditeur : 
Durée : 1h31
Genre : Drame
Date de sortie cinéma : 8 avril 2015
Date de sortie DVD : 2 septembre 2015

 

 

Franck, 52 ans, est gardien de nuit dans un centre commercial de banlieue. Il y a dix ans, il était ouvrier spécialisé et délégué syndical, toujours sur le pont, toujours prêt au combat. Aujourd’hui il est le spectateur résigné de sa vie, et il s’ennuie. Une nuit, il voit un 4×4 qui rôde sur le parking, et sent que quelque chose se prépare… La curiosité le sort de son indifférence et il décide d’intervenir. Une occasion pour lui de reprendre sa vie en main…

Jamais de la vie 1

Le film

[3.5/5]

Ancien délégué syndical, Franck est resté 10 ans sans travail : avant d’être laissé sur le carreau, la lutte qu’il avait menée au sein de son entreprise avait laissé des traces et, durant ces 10 années, les patrons ne se sont pas précipités pas pour embaucher un ouvrier aussi combatif. Grâce à son beau-frère, il a finalement réussi à trouver un job de gardien de nuit dans un centre commercial de la grande banlieue parisienne. Un travail en CDD mais qui pourrait déboucher sur un CDI. Sa vie n’est pas redevenue rose pour autant : son travail est loin de le passionner, il s’ennuie lorsqu’il ne travaille pas et il a tendance à retourner vers un alcoolisme qu’il avait déjà connu. Cerise sur le gâteau : il prend conscience que, même en travaillant jusqu’à 70 ans, la retraite qu’il touchera après ne lui permettra pas de vivre décemment. Finalement, ses seuls petits plaisirs consistent à télécommander une petite voiture de course sur le parking du centre commercial et, quand l’occasion se présente, à cacher dans sa voiture un adolescent maghrébin coursé par la police : rebelle un jour, rebelle toujours ! Cet homme qui aime rendre service à celles et ceux dont il se sent proche, que ce soit sa sœur, son beau-frère ou son collègue Ketu, que faudrait-il pour que sa vie ait de nouveau un sens ? Découvrir ce que semblent préparer des collègues pas très clairs ? Trouver une nouvelle âme sœur ? Combiner les deux, peut-être ?

Jamais de la vie 3

D’une façon ou d’une autre, un film de Pierre Jolivet a toujours au moins un pied dans le social. C’est encore le cas dans Jamais de la vie, mélange de polard, de film d’atmosphère et de film social. Toutefois, l’adjectif qui qualifie le mieux ce film, c’est « noir » ! Un film noir, à tous les sens du terme. Un film dans lequel le réalisateur fait preuve, pour une fois, d’un pessimisme exacerbé quant à la situation sociale dans son pays. Un peu comme en 2007, lorsqu’il réalisa It’s A Free World. Coïncidence ou non : au moment de la préparation et de la réalisation de It’s A Free World, la Grande-Bretagne était gouvernée par Tony Blair, travailliste ; au moment de la réalisation de Jamais de la vie, c’est le Parti Socialiste qui gouverne en France. Pour ces deux hommes de gauche que sont Ken Loach et Pierre Jolivet, rien ne serait donc plus désespérant que d’être trahi par son propre camp. En tout cas, Jamais de la vie a permis à Pierre Jolivet de faire un magnifique cadeau à Olivier Gourmet : il est pratiquement de tous les plans et il est immense ! Les rôles d’ancien délégué syndical devenant vigile serait-il des rôles en or pour les comédiens ? Rappelons nous  dans ! On sera plus réservé concernant la prestation de Valérie Bonneton, qui interprète le rôle de Mylène, la conseillère sociale qui s’occupe de Franck : la comédienne est manifestement beaucoup moins à l’aise dans ce rôle « sérieux » que dans celui de Madame Lepic dans la série Fais pas ci, fais pas ça.

Jamais de la vie 6

 

Le DVD

[4.5/5]

C’est un DVD très riche que nous propose Ad Vitam, avec 3 compléments, dont 2 sont particulièrement intéressants : tout d’abord le making of du film, d’une durée de 11 minutes et, surtout, une Master Class de Pierre Jolivet, enregistrée le 29 mars 2015 et animée par Pascal Mérigeau, journaliste au Nouvel Observateur. Une Master Class plus longue que le film puisqu’elle dure 96 minutes ! Dans cette Master Class, Pierre Jolivet nous parle de sa famille (sa mère, Arlette Thomas, comédienne de théâtre et de cinéma, décédée un peu plus d’un mois après cette Master Class ; son frère, Marc) et évoque sa carrière au travers de sa famille cinématographique et de films qui l’ont émaillée. Un film passionnant qui permet de mieux connaître un réalisateur dont on parle peu mais qui a réalisé un certain nombre de films remarquables (Force Majeure, Ma petite entreprise, Zim and co., entre autres). Le 3ème complément ? La bande-annonce du film.

Le film est visible en Dolby 2.0 et en Dolby 5.1, avec ou sans audiodescription, avec ou sans sous-titres pour sourds et malentendants. Quant au transfert sur DVD, il est de bonne qualité. Ne pas s’attendre, toutefois, à une grande beauté de l’image : les centres commerciaux permettent difficilement de faire oeuvre artistique.

Jamais de la vie 8

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici