DVD — 07 octobre 2015
Test DVD : Jack

Jack DVD

Allemagne : 2014

Titre original : –
Réalisateur : 
Scénario : Edward Berger,
Acteurs :  , ,
Éditeur :
Durée : 1h38
Genre : Drame
Date de sortie cinéma : 8 avril 2015
Date de sortie DVD : 7 octobre 2015

 

 

Fonceur, tenace et plein de ressources, Jack, dix ans à peine, est déjà seul responsable de sa famille : son petit frère Manuel, six ans, et leur mère célibataire aimante, mais totalement immature, Sanna, qui travaille la journée et fait la fête la nuit. Mais cet homme de la maison en culottes courtes n’est pas infaillible et un événement va venir bouleverser le quotidien de ce trio. Les services de protection de l’enfance décident alors de retirer la garde des deux garçons à la jeune femme et de placer Jack dans un centre d’hébergement.

jack7

 

Le film

[3/5]

Edward Berger est un réalisateur né à Zurich d’après Imdb.com, suisse d’après AlloCiné, allemand et né à Wolsburg, la ville de Volkswagen, d’après le Wikipedia germanique. Faites votre choix ! Une certitude : il a davantage travaillé pour la télévision que pour le cinéma, Jack étant son premier long métrage de cinéma depuis 2001. Un film qu’on pourrait presque croire avoir été réalisé par les frères Dardenne, n’était la langue allemande à la place du français. Jack est un petit bonhomme d’une dizaine d’années, accompagné de Manuel, son petit frère, tous deux étant les fils d’une mère célibataire totalement immature et irresponsable. Certes, elles leur montrent un véritable amour maternel quand elles les rencontrent, de temps en temps, mais elle préfère manifestement la vie nocturne de Berlin, et les aventures amoureuses qui vont, avec à la vie familiale auprès d’eux, les laissant seuls le plus souvent. Dans ces conditions, Jack a bien été obligé de mûrir très rapidement et il s’occupe de son frère avec beaucoup d’abnégation. Jusqu’au jour où les services sociaux vont séparer Jack et Manuel, Jack étant envoyé dans un foyer d’aide à l’enfance. Lorsque les vacances arrivent, Jack se met à la recherche de son frère et de sa mère. Une recherche qui s’effectue dans un Berlin qui, comme la plupart des grandes villes, apparaît déshumanisée, avec Jack qui joue à cache-cache avec les autorités tout en faisant preuve d’une grande débrouillardise.

Jack 5

 

Même si toute la partie du film pendant laquelle Jack erre à la recherche de sa mère apparaît parfois un peu longue et répétitive, la réalisation, sèche et dépouillée, est, avec la prestation d’Ivo Pietzcker, le jeune interprète de Jack, le point très positif du film : aucun pathos, pas de grandes envolées de violon pour accompagner le mélange de ténacité et de lassitude de ce jeune garçon qui aime profondément sa mère tout en ne supportant pas son comportement. Edward Berger a écrit le scénario du film en collaboration avec Nele Mueller-Stöfen, une actrice qui joue ici le rôle de Becki, en charge du foyer dans lequel Jack a été envoyé. Tournée en plans séquence avec un mixte de caméra à l’épaule, pas agressive du tout, et de plans fixes, la photographie de est également de grande qualité, aussi bien dans les scènes nocturnes que diurnes.

Jack 4

Le DVD

[3/5]

Peu à écrire concernant le DVD que nous propose Diaphana, DVD qui n’a que la bande-annonce comme complément. On glissera quand même que le transfert du film sur le support est de très bonne qualité, la belle photographie de Jens Harant étant bien mise en valeur. Le film est en version originale sous-titrée, avec le choix entre 2.0 et 5.1.

jack 3

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Jean-Jacques

Cet article a été rédigé par Jean-Jacques Corrio, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *