DVD — 18 décembre 2016
Test DVD : Equals

equals-dvd
 
États-Unis : 2016
Titre original : –
Réalisation :
Scénario :
Acteur : , ,
Éditeur :
Durée : 1h38
Genre : Science fiction, drame, romance
Date de sortie cinéma : –
Date de sortie DVD : 20 décembre 2016

 

 

Synopsis : Dans un monde où les sentiments sont considérés comme une maladie à éradiquer, Nia et Silas tombent éperdument amoureux. Pour survivre, ils devront cacher leur amour et résister ensemble.

 

equals-3

 

Le film

[3/5]

Equals est le 3ème volet de la trilogie sur l’amour du réalisateur californien Drake Doremus. Après A la folie, qui parle du passé, après Breathe In, consacré au présent, Equals nous entraîne dans le futur. Un futur qui n’a rien de réjouissant : après une grande guerre qui a détruit 99.6 % des terres émergées habitables, notre planète est partagée en deux : la péninsule, sauvage et primitive dont les rares habitants sont soumis à leurs émotions et à leurs pulsions, vestiges d’un passé lointain ; le Collectif,  technologiquement très avancé mais dont les habitants sont soumis au flicage permanent de la part de l’équipe « Santé et sécurité » et vivent une existence d’une tristesse infinie. Pensez donc : avoir des sentiments, ressentir des émotions, tout cela est considéré comme étant une maladie, appelée le SOS, syndrome d’ouverture du signal. Cette maladie a plusieurs stades et, en attendant qu’un médicament permette de l’éliminer complètement, les « malades » doivent absolument prendre des inhibiteurs permettant de ralentir son développement et éviter ainsi l’apparition des émotions. Sinon, si vous arrivez au stade 4, votre comportement est considéré comme étant déficient, vous cessez d’être un membre productif  et vous voilà bon pour le Centre de neuropathie émotionnelle déficiente, avec la mort comme horizon. C’est dans ce contexte particulièrement délicat que deux jeunes collègues de travail vont tomber amoureux l’un de l’autre. Heureusement, des sentiments humains continuent d’exister dans une partie de la population et si certains individus n’hésitent pas à dénoncer des comportements considérés comme déviants, d’autres n’hésitent pas à prendre le risque d’aider le jeune couple.

 
equals-10
 

Film d’anticipation dystopique, Equals présente un scénario très simple, voire simpliste, mais arrive malgré tout à présenter de l’intérêt pour les spectateurs grâce au jeu tout en finesse des deux comédiens, Kristen Stewart et Nicholas Hoult, mais aussi, et peut-être surtout, grâce aux messages envoyés par le réalisateur et , son Directeur de la photographie, au travers des couleurs : l’absence de sentiments du début du film est représentée par des teintes bleutées métalliques et ternes et on retrouvera ces teintes chaque fois que les sentiments s’éteignent ou rencontrent des difficultés ; par contre, le sentiment et le désir amoureux sont chaque fois accompagnés d’une lumière rouge. Bien entendu, il arrive que certaines scènes fassent appel simultanément ou l’un après l’autre au bleu et au rouge.

Equals faisait partie de la Sélection officielle de la Mostra de Venise 2015, ce qui ne lui a pas permis pour autant de bénéficier d’une sortie en salles dans notre pays. Ce DVD prolonge la sortie en e-cinéma du 20 octobre dernier.

 

equals-8

 

Le DVD

[4/5]

Dans ce DVD édité par Orange Studio, le film est présenté en Dolby 2.0 et en Dolby 5.1, en version française et en version originale, avec ou sans sous-titres. La qualité principale du film résidant dans les messages envoyés par le réalisateur au travers des couleurs, il était important que celles-ci soient respectées le plus fidèlement possible, ce qui, heureusement est le cas, aussi bien pour les teintes bleutées métalliques  donnant le sentiment de froideur requis par le refoulement des sentiments de la population que pour les teintes rouges montrant l’émergence du désir et des sentiments. Deux courts bonus de 3 minutes chacun sont proposés, appelés « Featurette réalisateur » et « Featurette Silas+Nia ».

 

equals-6

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Jean-Jacques

Cet article a été rédigé par Jean-Jacques Corrio, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *