Test DVD : Cold War

0
285


, Grande-Bretagne, France : 2018
Titre original : Zimna Wojna
Réalisation :
Scénario : , ,
Interprètes : , ,
Éditeur :
Durée : 1h25
Genre : Drame, romance
Date de sortie cinéma : 24 octobre 2018
Date de sortie DVD/BR : 5 mars 2019

 

Synopsis : Pendant la guerre froide, entre la stalinienne et le Paris bohème des années 1950, un musicien épris de liberté et une jeune chanteuse passionnée vivent un amour impossible dans une époque impossible.

 

 

Le film

[4/5]

Dans une Sélection Officielle du Festival de Cannes 2018 globalement faiblarde, s’est vu attribuer un Prix de la mise en scène amplement mérité. Depuis, ce film a glané de nombreuses autres récompenses, les plus marquantes étant le Goya 2019 du meilleur film européen et le Prix du meilleur film lors de la cérémonie des Prix du cinéma européen 2018. Nommé aussi bien aux Césars qu’aux Oscars, il s’est vu à chaque fois supplanté, par deux films différents dont on a le droit d’affirmer qu’ils lui étaient inférieurs ! En tout cas, la sortie du DVD tombe à pic pour celles et ceux qui n’avaient pas vu ce film lors de sa sortie en salles.

Le moment de lire ici la critique parue alors sur critique-film et qui se conclut par : « Après le succès remporté par Ida, reste fidèle au noir et blanc. Même celles et ceux qui avaient trouvé excessif le succès remporté par Ida ne pourront pas rester insensibles à , un film beaucoup plus abouti, beaucoup plus passionnant et même esthétiquement beaucoup plus beau grâce à un noir et blanc plus contrasté, plus travaillé au niveau de la lumière ».

 

 

Le DVD

[4/5]

Assez rares sont les films contemporains tournés en Noir et Blanc et en format 4/3. C’est le cas de , ce qui pourra dérouter celles et ceux qui ne sont pas habitués à voir des bandes verticales à gauche et à droite de l’écran. Quant au Noir et Blanc, c’est sans doute la couleur la plus difficile à « rendre » fidèlement sur un DVD. Ce DVD n’échappe pas à ce constat, les contrastes qui sont proposés n’étant pas aussi prononcés que ceux qu’on peut voir (et admirer !) lors d’une projection en salle. Le son, proposé en VO avec sous-titre, en 2.0 et en 5.1, est lui d’excellent qualité. C’était vraiment souhaitable pour un film dans lequel la musique joue un rôle important !

Deux suppléments très intéressants viennent compléter le film. Tout abord, un « making of » de 13 minutes dans lequel l’accent est particulièrement mis sur l’importance de la musique dans ce film et sur le travail sans story-board du réalisateur. Le second, d’une durée de 17 minutes, est  intitulé « Regard sur par Pierre Murat« . Un regard personnel, bien sûr, mais auquel il n’est pas très difficile de souscrire tellement il apparait pertinent.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici