Test DVD : Black Stone

0
393

Black Stone

 
Corée du Sud : 2015
Titre original : –
Réalisateur : Roh Gyeong-Tae
Scénario : Roh Gyeong-Tae
Acteurs : Won Tae-hee, Lee Hae-Sung, Baek Hyun-Joo
Éditeur : Outplay
Durée : 1h28
Genre : Drame
Date de sortie cinéma : 27 juillet 2016
Date de sortie DVD : 31 décembre 2016

 

 

Pendant que ses parents adoptifs se tuent à la tâche dans une usine agro-alimentaire de Séoul, Shon Sun est contraint d’effectuer son service militaire. Mais, victime de mauvais traitements, il est obligé de fuir l’armée. De retour à Séoul, il s’aperçoit que ses parents ont disparu. Bien décidé à les retrouver, il entame alors tout un périple à travers la jungle polluée, d’où est originaire son père…

 

 

Le film

[3,5/5]

« Réalisateur coréen de 44 ans, Roh Gyeong-Tae signe, avec Black Stone, son 4ème long métrage de cinéma, le 3ème à sortir dans des salles de notre pays. Tournant aussi souvent aux Philippines que dans son pays, Roh Gyeong-Tae a fait commencer ce film en Corée et l’a poursuivi aux Philippines, dans un paysage tropical dévasté par la pollution environnementale, Black Stone étant le 3ème volet d’une trilogie consacrée à ce thème. Pour ce film, Roh Gyeong-Tae se dit avoir été influencé par Robert Bresson et Apichatpong Weerasethakul. (…)

Passant du réalisme le plus cru à un mélange de surnaturel et de visions psychédéliques, Roh Gyeong-Tae propose dans Black Stone une peinture impitoyable d’un pays, la Corée, et d’une époque, la nôtre : un service militaire qui broie les individus, un racisme omniprésent, les ravages causés par la pollution, tout cela avec une grande maîtrise dans l’utilisation de la lumière. »

Extrait de la critique de notre chroniqueur Jean-Jacques Corrio. Retrouvez-en l’intégralité en cliquant sur ce lien.

« Black Stone clôture la trilogie sur l’écologie que le réalisateur Rog Gyeong-Tae avait débuté en 2008 avec Land of Scarecrows suivi de Black Dove en 2011. Ce réalisateur nous dépeint un tableau très sombre de la société sud-coréenne à travers le périple qu’effectue son héros Shon Sun. (…)

Black Stone aborde au moins cinq des thèmes « tabous » de la société sud-coréenne et le réalisateur le fait avec brio puisque le public ressent les souffrances autant que les personnages. Avec ce drame social, Rog Gyeong-Tae n’hésite pas à nous mettre mal à l’aise pour nous faire prendre conscience du mal être omniprésent et des difficultés de vivre dans ce pays parce que le but recherché est de dépeindre une fresque sombre qui met en valeur une vérité que la conscience collective veut camoufler. Attention, certaines sensibilités peuvent être heurtées par une ou deux scènes. »

Extrait de la critique de notre chroniqueuse Atlantide Pereira. Retrouvez-en l’intégralité en cliquant sur ce lien.

 

 

Le DVD

[4,5/5]

C’est Outplay qui a décidé de sortir Black Stone sur support DVD en ce début d’année 2017, et la galette que nous livre l’éditeur française s’avère vraiment en tous points excellent : le film est proposé au format 2.35 :1 respecté, et la définition est exemplaire, sans le moindre problème de compression ou autre pétouille technique. Côté son, seule la V.O coréenne est naturellement proposée au choix en Dolby Digital 5.1 ou 2.0 Stéréo. Les sous-titres sont clairs et sans fautes : il n’y a rien à redire.

Du côté de la section suppléments, l’éditeur nous propose, un entretien avec Pascal Dayez-Burgon, spécialiste de la Corée, qui explore avec brio et durant un peu plus de vingt minutes les thématiques soulevées par le film. On notera également la présence dans le boitier digipack d’un livret de 12 pages couleurs blindé d’informations afin de mieux appréhender le film

Plus d’infos sur outplay.fr

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici