Test DVD : A ghost story

0
212

 
États-Unis : 2017
Titre original : –
Réalisation :
Scénario :
Acteurs : , , .
Éditeur :
Durée : 1h29
Genre : Fantastique
Date de sortie cinéma : 20 décembre 2017
Date de sortie DVD/BR : 24 avril 2018

 

 

Apparaissant sous un drap blanc, le fantôme d’un homme rend visite à sa femme en deuil dans la maison de banlieue qu’ils partageaient encore récemment, pour y découvrir que dans ce nouvel état spectral, le temps n’a plus d’emprise sur lui. Condamné à ne plus être que simple spectateur de la vie qui fut la sienne, avec la femme qu’il aime, et qui toutes deux lui échappent inéluctablement, le fantôme se laisse entraîner dans un voyage à travers le temps et la mémoire, en proie aux ineffables questionnements de l’existence et à son incommensurabilité…

 

 

Le film

[4/5]

« Très beau moment de cinéma, repose sur une vision unique de (Peter et Elliott le dragon). La construction évanescente du récit et l’inventivité de la mise en scène, avec plans lents et cadre particulier de l’image, possèdent une originalité précieuse. Le réalisateur retrouve le couple de son premier film, Les amants du Texas pour cette variation sur le film de maison hantée. Sa force émotionnelle se transmet à travers un drap expressif, un petit mot laissé dans l’embrasure d’un mur et nos propres souvenirs pour combler les ellipses. disparaît très vite de l’image et pourtant on ressent le poids de son absence sur , au jeu minimaliste sublimé dans la scène de la tarte à l’effet madeleine garanti.

La présence éternelle du spectre est accentuée par la rigueur quasi immobile de ses déplacements. Le rythme lent sied à l’implication dans cette histoire d’amour et de deuil mais pourra en dérouter certains. »

Extrait de la critique de notre rédacteur en chef Pascal Le Duff.

 

 

Le DVD

[4,5/5]

On aurait aimé pouvoir signer un test Blu-ray de , mais l’éditeur n’avait malheureusement plus de matériel test disponible en Haute Définition. On notera donc que le film est une exclusivité FNAC, uniquement disponible en Combo Blu-ray + DVD au prix de 19,99 €. Les qualités techniques du film et la photo signée Andrew Droz Palermo méritent sans le moindre doute un visionnage en HD, mais le consommateur aura le choix grâce au format « Combo » de visionner le film de en fonction de ses habitudes ou de ses préférences.

Comme on pouvait s’y attendre, il n’y a techniquement rien à redire sur l’édition DVD : c’est tout simplement parfait. Universal est rodé au format depuis de nombreuses années, et nous propose de fait un master sans la moindre faille : définition, piqué et couleurs composent plutôt bien avec les limites d’un encodage en définition standard. Côté son, VF et VO sont proposées en Dolby Digital 5.1, dans des mixages relativement dynamiques, même si le film ne prête pas non plus forcément à la démonstration technique.

Dans la section bonus, on trouvera une assez longue scène coupée, ni mixée ni étalonnée, montrant le personnage de « C » se préparer un café (pendant un peu plus de cinq minutes). On poursuivra avec une featurette sur la musique du film, donnant largement la parole au compositeur Daniel Hart, qui évoque sa collaboration avec . On enchaînera avec un très intéressant making of revenant sur la genèse du film ainsi que le tournage, mis en forme avec une grande originalité : les membres de l’équipe et du casting sont en effet réunis dans une authentique maison hantée et s’expriment dans le noir complet (leurs échanges sont filmés à l’aide d’une caméra en mode « vision de nuit »). Enfin, on notera également la présence d’un commentaire audio de l’équipe du film (VOST), au cœur duquel on entendra s’exprimer , mais également le directeur photo Andrew Droz Palermo, la décoratrice Jade Healy et le compositeur Daniel Hart.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici