DVD — 31 mars 2017
Test Blu-ray : Valmont

 
France, États-Unis : 1989
Titre original : –
Réalisateur :
Scénario : , Milos Forman
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 2h17
Genre : Drame
Date de sortie cinéma : 6 décembre 1989
Date de sortie DVD/BR : 29 mars 2017

 

 

Rien ne résiste aux entreprises de séduction de la Marquise de Merteuil et du Vicomte de Valmont. Unis par leurs complots et leurs secrets, ils règnent sur les salons et les boudoirs de cette aristocratie qui ignore que sa fin approche. Mais ces virtuoses de l’intrigue amoureuse finiront par s’affronter…

 

 

Le film

[4/5]

Depuis la publication des Liaisons dangereuses au XVIIIème Siècle, le roman épistolaire de n’a cessé de déchainer les imaginations. A cause du côté sulfureux de ce qu’il raconte sans doute, il aura fallu attendre 1959 pour en découvrir la première adaptation cinématographique, signée Roger Vadim. Depuis en revanche, ce sont presque une dizaine de films qui se sont bousculé afin de retrouver l’essence du roman ; à la fin des années 80, on a même vu débarquer coup sur coup deux adaptations : (Stephen Frears, 1988) et Valmont (Milos Forman, 1989).

Si l’on a plutôt, à l’époque, choisi d’honorer le film de Stephen Frears (trois Oscars, César du meilleur film étranger), Valmont n’en demeure pas moins un film passionnant. Se basant sur un scénario de Jean-Claude Carrière, qui ose prendre des libertés avec le roman qu’il adapte (notamment en ce qui concerne la fin du récit), le film de Milos Forman s’attache beaucoup à ses personnages, auxquels il tente de donner une épaisseur, une psychologie plus fouillée, moins caricaturale que dans le roman. Elégant et quasi-naturaliste, Valmont crée une toile de relations complexes entre les personnages qui sera reprise dans certaines adaptations ultérieures du film ; on pense ici précisément au sympathique Sexe Intentions (Roger Kumble, 1999), dans lequel Valmont est également amoureux de Madame de Tourvel, et Madame de Merteuil éprouve une attirance trouble envers Valmont, malgré la haine qu’elle lui voue – deux éléments narratifs absents du roman, et qui avaient été imaginés par Jean-Claude Carrière pour le film de Forman.

 

 

Le Blu-ray

[5/5]

Le 29 mars 2017, trois nouveaux films ont intégré la prestigieuse collection de digipacks cartonnés des « versions restaurées par Pathé », que le cinéphile pourra ranger aux côtés des Enfants du Paradis de Marcel Carné, de Paradis perdu d’Abel Gance ou encore de Showgirls de Paul Verhoeven : il s’agit de Valmont (Milos Forman, 1989), Les sorcières de Salem (Raymon Rouleau, 1957) et Les portes de la nuit (Marcel Carné, 1946).

Comme d’habitude avec l’éditeur, ces trois nouveaux « classiques » ont bénéficié de restaurations maniaques et affichent aujourd’hui une forme insolente malgré les années. L’image est d’une belle stabilité, le grain d’origine est scrupuleusement respecté, le piqué est d’une étonnante précision, les couleurs superbes et éclatantes, rendant justice à la photo du film, signée Miroslav Ondrícek. Une réussite totale. Côté son, Valmont est proposé dans deux mixages DTS-HD Master Audio 2.0 (VF / VO), propres et clairs, restituant parfaitement les dialogues et la musique du film, et faisant preuve d’un équilibre remarquable.

Du côté des suppléments, on trouvera un entretien avec Jean-Claude Carrière, d’une durée d’environ 25 minutes. Le sympathique personnage, que l’on a plus souvent entendu s’exprimer sur Luis Buñuel, revient sur sa rencontre avec Milos Forman et sur son travail d’adaptation du roman. Passionnant et très vivant.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles