Test Blu-ray : Tout feu tout flamme

0
1266

Tout feu tout flamme

France : 1982
Réalisateur : Jean-Paul Rappeneau
Scénario : Jean-Paul Rappeneau, Joyce Buñuel, Élisabeth Rappeneau
Acteurs : Yves Montand, Isabelle Adjani, Lauren Hutton
Éditeur : Pathé
Durée : 1h48
Genre : Comédie
Date de sortie cinéma : 13 janvier 1982
Date de sortie DVD/BR : 2 octobre 2018

Pauline s’occupe de ses sœurs et de sa grand-mère. Un jour, son père, Victor, un aventurier, revient et veut vendre la maison familiale pour construire un casino au bord du lac Léman. Pauline s’oppose violemment à ce projet, et dès lors, ce n’est que disputes et cris entre le père et la fille…

Le film

[3,5/5]

L’attachement et le plaisir que tout un chacun pourra ressentir devant Tout feu tout flamme semble avant tout lié à l’amour que le spectateur peut avoir pour la comédie française des années 80 en général, et pour le cinéma de Jean-Paul Rappeneau en particulier. Mettant en scène, comme beaucoup de comédies de l’époque (Ça n’arrive qu’à moi, Le sauvage, La moutarde me monte au nez…) l’opposition entre une femme un peu fofolle et insupportable et un homme plus calme et posé, tentant vaguement de la suivre, Tout feu tout flamme permet donc au tandem Isabelle Adjani / Yves Montand de nous offrir un vaudeville endiablé avec ses disputes, ses rabibochages, ses courses poursuites et son ambiance bon enfant.

Léger, parfois assez drôle, Tout feu tout flamme est donc une comédie survoltée et sans temps mort, dont on retiendra aujourd’hui principalement la prestation d’Isabelle Adjani, parfaite en emmerdeuse insatisfaite dont l’inconséquence provoque le plus souvent l’hilarité. Un excellent exemple de cinéma populaire vieillissant plutôt bien, mais qui nécessite néanmoins pour qu’on l’apprécie à 100% un attachement certain au charme un peu suranné de ces comédies innocentes qui semblent aujourd’hui avoir totalement disparu.

Le Blu-ray

[5/5]

Le 2 octobre 2018, trois films de Jean-Paul Rappeneau ont intégré la prestigieuse collection de digipacks cartonnés des « versions restaurées par Pathé », que le cinéphile pourra ranger aux côtés des Enfants du Paradis de Marcel Carné, Paradis perdu d’Abel Gance ou encore Showgirls de Paul Verhoeven. Aux côtés donc de Cyrano de Bergerac et Le hussard sur le toit, c’est Tout feu tout flamme qui connait aujourd’hui à nouveau les honneurs d’une sortie en Blu-ray.

Comme d’habitude avec l’éditeur, ces trois nouveaux « classiques » ont bénéficié de restaurations maniaques et affichent aujourd’hui une forme insolente malgré les années. L’image est d’une belle stabilité, le grain d’origine est scrupuleusement respecté, le piqué est d’une étonnante précision et les contrastes pointus accentuent l’impression de profondeur de l’ensemble ; seuls les plans « à effets » (fondus enchainés, mentions écrites…) marquent naturellement un peu d’avantage les effets du temps – néanmoins, ils constituent des points de comparaison qui rendent le travail effectué par les équipes de Pathé d’autant plus perceptible et honorable. Une réussite totale. La restauration de Tout feu tout flamme semble similaire à celle exploitée en Blu-ray par MK2 début 2016. Les couleurs sont belles et naturelles, la gestion des noirs et des contrastes est globalement satisfaisante, même si les noirs manquent un peu de tranchant sur certains passages. Côté son, le film de Rappeneau est proposé dans un mixage DTS-HD Master Audio 2.0 propre et clair, restituant parfaitement les dialogues et la musique du film. On notera également la présence d’un mixage DTS-HD Master Audio 5.1 ne dénaturant pas le matériau d’origine, ne proposant de réelle spatialisation que sur la musique du film signée Michel Berger.

Côté suppléments, Pathé recycle tout d’abord le making of rétrospectif signé Jérôme Wybon déjà disponible sur la galette éditée par MK2 : ce dernier propose des entretiens avec Jean-Paul Rappeneau, son assistant Thierry Chabert et son directeur photo Pierre Lhomme, qui se remémorent un tournage finalement assez tendu. Pathé rajoute à celà, en plus de la traditionnelle bande-annonce, un passionnant entretien inédit avec Jean-Paul Rappeneau, d’une durée d’un peu moins de 25 minutes et proposé en Haute Définition. Parfait !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici