Test Blu-ray : Tous en scène

0
125

 
États-Unis : 2016
Titre original : Sing
Réalisateur : ,
Scénario : Garth Jennings
Acteurs (VO) : , ,
Éditeur :
Durée : 1h48
Genre : Animation
Date de sortie cinéma : 25 janvier 2017
Date de sortie DVD/BR : 30 mai 2017

 

 

Buster Moon est un élégant koala qui dirige un grand théâtre, jadis illustre, mais aujourd’hui tombé en désuétude. Buster est un éternel optimiste, un peu bougon, qui aime son précieux théâtre au-delà de tout et serait prêt à tout pour le sauver. C’est alors qu’il trouve une chance en or pour redorer son blason tout en évitant la destruction de ses rêves et de toutes ses ambitions: une compétition mondiale de chant. Cinq candidats sont retenus pour ce défi : Une souris aussi séduisante que malhonnête, un jeune éléphant timide dévoré par le trac, une truie mère de famille débordée par ses 25 marcassins, un jeune gorille délinquant qui ne cherche qu’à échapper à sa famille, et une porc épic punk qui peine à se débarrasser de son petit ami à l’égo surdimensionné pour faire une carrière solo. Tout ce petit monde va venir chercher sur la scène de Buster l’opportunité qui pourra changer leur vie à jamais…

 

 

Le film

[3,5/5]

Derrière la réussite familiale et divertissante de Tous en scène, que le commun des mortels attribuera aux créatifs -en grande partie français, Cocorico- de chez Illumination Entertainment (Moi moche et méchant, Les Minions…), se cache en réalité le nom de Garth Jennings, qui ravivera peut-être des souvenirs dans l’esprit de quelques cinéphiles, qui ne parviendront cela dit pas forcément à remettre immédiatement une œuvre sur ce nom pas tout à fait inconnu. Réalisateur de clips d’origine britannique proche de la bande d’Edgar Wright (Shaun of the Dead, Hot fuzz), Garth Jennings était passé à la réalisation en 2005 avec H2G2 : le guide du voyageur galactique, et n’avait plus mis en scène par la suite que l’amusant Fils de Rambow (2007), avant de revenir à la réalisation de clips, notamment pour le groupe Radiohead.

Écrit et co-réalisé par Jennings, Tous en scène mélange les passions du cinéaste pour la musique, pour l’humour bien sûr (quelques gags s’avèrent assez efficaces), mais également pour l’animation : acteur à ses heures, le cinéaste avait en effet prêté sa voix en 2009 au film de Wes Anderson Fantastic Mr. Fox. Ainsi, si vous visionnez Tous en scène en VO, vous pourrez peut-être remarquer qu’Anderson lui a rendu la politesse en prêtant sa voix à un personnage du film, tout comme son complice Edgar Wright d’ailleurs. A ces deux clins d’œil de cinéastes viendra donc s’ajouter un casting vocal de très haute volée, puisque Matthew McConaughey, Reese Witherspoon, Seth MacFarlane, ou encore se bousculent au générique du film. Côté version française, ce sont Patrick Bruel, Jenifer ou encore Laurent Gerra (qui assure le doublage de l’impayable Günther) que le public retrouvera avec plaisir, d’autant que la VF s’avère plutôt bonne dans son genre ; de quoi garantir une soirée Blu-ray bon enfant qui réjouira à coup sûr toute la famille.

 

 

Le Blu-ray

[4,5/5]

C’est sous les couleurs d’Universal Pictures que l’on retrouvera aujourd’hui le Blu-ray de Tous en scène, et comme à son habitude, l’éditeur nous livre une galette techniquement impeccable. Le master est d’une superbe précision, affichant un piqué d’une précision absolue et un véritable festival de couleurs éclatantes, encore servies dans leur profusion par un encodage sans faille, ne pixellisant jamais malgré les nombreuses informations à l’écran, le tout étant encore renforcé par des noirs solides et profonds. Côté son, Universal Pictures fait très fort puisque le film bénéficie d’une piste Dolby Atmos à la fois en version originale ET en version française. Les amplis non compatibles décoderont ces deux pistes tonitruantes en Dolby TrueHD 7.1 pour la VO, et en Dolby Digital + pour la VF. Et comme on pouvait s’y attendre, les deux mixages s’avèrent d’un dynamisme échevelé, surtout sur les scènes musicales naturellement, tous les canaux y allant de leur puissance et de leur finesse pendant le spectacle final. Ces deux mixages proposent une immersion totale au cœur du film pour le spectateur, du bonheur pour toute la famille.

Du côté des suppléments, on trouvera surtout une série de trois courts-métrages assez amusants mettant en scène des personnages secondaires du film (Günther, Mrs. Crawly, Eddie), accompagnés d’un court making of des trois courts. On poursuivra avec une poignée de featurettes made in Universal, courtes mais denses, s’arrêtant principalement sur le doublage du film. On terminera avec une série de clips et/ou karaoké, un mini cours de danse, une série de fausses pubs probablement destinées au marketing viral sur le Net autour du film, et un sujet amusant intitulé « Le meilleur de Günther », destiné aux fans du gracieux cochon.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici