Test Blu-ray : Spirit – L’indomptable

0
280

Spirit – L’indomptable

États-Unis, Japon : 2021
Titre original : Spirit Untamed
Réalisation : Elaine Bogan, Ennio Torresan Jr.
Scénario : Aury Wallington, Kristin Hahn, Katherine Nolfi
Acteurs (VO) : Isabela Merced, Marsai Martin, Mckenna Grace
Éditeur : DreamWorks
Durée : 1h27
Genre : Animation, Aventures
Date de sortie cinéma : 28 juillet 2021
Date de sortie DVD/BR : 1 décembre 2021

La rencontre entre une jeune fille rebelle en manque de repères et l’étalon sauvage Spirit, en qui elle trouvera une âme soeur et une véritable inspiration…

Le film

[3/5]

Curieux destin que celui du personnage animé Spirit. On avait vu débarquer ce cheval de dessin animé pour la première fois en 2002 dans le film d’animation Spirit – L’étalon des plaines : il était héros d’un long-métrage plutôt orienté girly chapeauté par Kelly Asbury, Lorna Cook et les équipes de DreamWorks Animation. Malgré une nomination aux Oscars, le succès du film à l’époque fut relativement modeste : le film enregistra 120 millions de dollars de recettes à travers le monde, ce qui était très loin des 485 millions réalisés par Shrek l’année précédente. La différence est encore plus spectaculaire si l’on évoque les résultats au box-office des films produits par DreamWorks Animation durant les années qui suivraient : 363 millions pour Gang de requins en 2004, 920 millions pour Shrek 2 la même année, 532 millions pour Madagascar en 2005…

Spirit – L’étalon des plaines n’était certes pas tout à fait le canard boiteux de chez DreamWorks (ce rôle-là est définitivement alloué à Sinbad – La légende des sept mers), mais ses résultats dans les salles obscures l’avaient un peu relégué à l’arrière-plan. Et puis le temps passa, et Spirit profita d’une brèche dans la stratégie de Disney du début des années 2000 – en effet, entre Pocahontas en 1995 et La Reine des neiges en 2013, il n’y avait pas réellement eu de grand film Disney s’adressant spécifiquement aux petites filles. Par conséquent, peu à peu, les recettes de Spirit – L’étalon des plaines gonflèrent grâce à l’exploitation en vidéo, le film doublant même au final ses recettes initiales, récoltant rien de moins que 120 millions de dollars supplémentaires avec la vente de DVD.

Ce regain d’intérêt pour le personnage de Spirit donnera par la suite naissance à une série télévisée d’animation, intitulée Spirit : Au galop en toute liberté, diffusée sur Netflix à partir de 2017. Spirit – L’indomptable, sorti dans les salles obscures près de deux décennies après le film original, et en fait un « condensé » cinématographique des 73 épisodes de la série. La différence la plus notable entre les deux films de cinéma se situe dans le fait que le cheval y perd ici la parole : le film abandonne en effet la voix-off de même que la voix « chantée » de Spirit, qui avait été ajoutée dans le film de 2002 afin de décrire les sentiments du bourrin. De même, en lieu et place d’une intrigue mettant en scène un jeune amérindien, Spirit – L’indomptable optera, comme la série qu’il adapte, pour une petite fille partagée entre son cheval et ses copines, ce qui devrait logiquement encore renforcer le processus d’identification auprès de la « cible » désignée du métrage.

Au programme de Spirit – L’indomptable, on trouvera donc aventure et quête de liberté sur fonds de famille, d’amitié, de transmission et de souvenir – évidemment, le film de Elaine Bogan et Ennio Torresan Jr. partage certaines connexions narratives essentielles avec l’original, mais partira assez rapidement dans sa propre direction, avec un soin sincère apporté au développement de son histoire et de ses personnages. Le récit est construit autour du personnage de la jeune Lucky, et de la tragédie qui a frappé sa mère. C’est bien sûr le mustang sauvage Spirit qui lui permettra finalement de retrouver le goût à la vie, son lien avec l’animal lui permettant de retrouver un lien presque physique avec sa mère. L’histoire n’est certes pas d’une grande originalité, mais la psychologie des personnages est solide, et leurs caractères finement croqués. Les bons sentiments qui se dégagent de Spirit – L’indomptable chavireront donc probablement le cœur des petites filles, tout en apportant aux parents une relative satisfaction émotionnelle.

Les plus tatillons cependant pourront cependant reprocher à Spirit – L’indomptable de ne pas renouer avec l’âme et l’esprit du style d’animation du film original. Petit budget oblige, on aura ici droit à un style numérique beaucoup plus froid et classique, avec des personnages plus rigides et moins de détails dans les décors. Pour autant, l’ensemble reste aussi sympathique qu’efficace, et les petites filles seront aux heureuses de découvrir sur grand écran ce prolongement de leur série TV préférée.

Le Blu-ray

[4/5]

C’est DreamWorks Animation qui nous propose aujourd’hui de découvrir Spirit – L’indomptable sur support Blu-ray. Comme d’habitude avec l’éditeur, le travail sur l’image et le son est irréprochable, avec un piqué précis, des noirs vraiment bien gérés et des couleurs qui en envoient littéralement plein des yeux. Côté audio, on se fera également plaisir avec deux mixages Haute Définition, en DTS-HD Master Audio 7.1 en VF comme en VO. Dans les deux cas, le confort acoustique est optimal : les mixages jouent la carte de l’ambiance et nous proposent une spatialisation aux effets immersifs et dynamiques, que l’on appréciera surtout durant les nombreuses scènes mettant en scène des cavalcades à dos de cheval (cataclop, cataclop).

Du côté des suppléments, l’éditeur proposera tout d’abord aux amoureux du film de se plonger dans un commentaire audio des deux co-réalisateurs Elaine Bogan et Ennio Torresan, accompagnés de la productrice Karen Foster. On continuera ensuite avec une sélection de scènes coupées ou étendues (8 minutes), introduites par les réals et présentées sous forme de storyboards ou de scènes non finalisées. Un court making of (9 minutes) reviendra sur les différentes facettes du film (histoire, diversité, cœur), et sera complété par une série d’entretiens avec le casting vocal du film (10 minutes). Enfin, on trouvera une featurette revenant sur les petites « cowgirls » du film (4 minutes), et plus particulièrement sur les liens qui unissent Lucky, Prudence et Abigail.

Le reste des bonus sera plus « ludique » et placé sous le signe des « tutos » destinés à toute la famille : on commencera avec une recette pour préparer des s’mores (3 minutes) – Il s’agit en fait d’espèces de petits biscuits-sandwichs à la guimauve très populaires autour des feux de camps aux États-Unis. On continuera avec quelques conseils pour créer votre feu de camp intérieur (2 minutes), pour fabriquer un Ukulélé (2 minutes), pour faire des ombres chinoises (3 minutes) ou encore pour fabriquer un zootrope (6 minutes). Les traditionnels tutos de dessin (15 minutes) seront également de la partie, et permettront à Wendy Sullivan de nous apprendre à dessiner Lucky, Spirit, Prudence, Chica Linda, Abigail et Boomerang. Enfin, on terminera avec un clip et des karaokés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici