Test Blu-ray : Placés

0
302

Placés

France : 2022
Titre original : –
Réalisation : Nessim Chikhaoui
Scénario : Nessim Chikhaoui, Hélène Fillières
Acteurs : Shaïn Boumedine, Nailia Harzoune, Philippe Rebbot
Éditeur : Le Pacte
Durée : 1h51
Genre : Comédie dramatique
Date de sortie cinéma : 12 janvier 2022
Date de sortie DVD/BR : 25 mai 2022

Parce qu’il a oublié sa carte d’identité, Elias ne peut passer les épreuves du concours d’entrée à Sciences Po. À la recherche d’un job en attendant de pouvoir se présenter à nouveau, il devient éducateur dans une Maison d’Enfants à Caractère Social. Confronté à un milieu dont il ignore le fonctionnement, Elias ne sait pas encore à quel point cette expérience va changer sa vie…

Le film

[4/5]

S’inscrivant dans la droite lignée des long-métrages imaginés et mis en scène par Grand Corps Malade (Patients et La Vie scolaire), le film Placés nous propose, sans angélisme ni clichés trop appuyés, de nous plonger dans le quotidien d’une MECS, soit une Maison d’Enfants à Caractère Social – un de ces foyers pour les mineurs dont les parents ne peuvent assurer la garde. Le spectateur sera amené à s’identifier au personnage d’Elias (Shaïn Boumedine), qui ne connaît rien à cet univers et se lance dans le « social » par dépit, parce qu’il ne perçoit plus de bourse en attendant de préparer le concours de Sciences-Po.

Jeune éducateur sans expérience, plein d’idéaux et de bonne volonté, Elias découvrira donc non pas une poignée de « jeunes à problèmes », mais une véritable petite famille recomposée faite de « jeunes avec des problèmes », comme le soulignent à plusieurs reprises les dialogues de Placés. Le réalisateur du film Nessim Chikhaoui, qui en a également signé le scénario avec l’aide d’Hélène Fillières, a mis à profit sa propre expérience en tant qu’éducateur, métier qu’il a exercé pendant une dizaine d’années qu’il considère comme « les plus belles de sa vie ».

Le but avoué du cinéaste avec Placés était justement d’éviter les clichés sur la banlieue qui peuplent habituellement les films à visée « sociale », et de dépeindre le foyer et les jeunes qui l’occupent sous un éclairage profondément humain. Ainsi, et même si le récit aborde occasionnellement des sujets graves (tels que la prostitution par exemple), Placés est finalement bien davantage placé sous le signe de l’espoir que sous celui de la violence sociale ou de l’accablement, et ce même si bien sûr le découragement n’est jamais très loin, que cela soit du côté des jeunes ou des éducateurs, qui subissent de plein fouet un système semblant parfois clairement inadapté.

Portés par une petite bande d’acteurs à forte personnalité, Placés place le spectateur tout autant du côté des éducateurs, dévoués à leurs petits protégés, que du côté de ces quelques jeunes en perdition, filmant ces jeunes gens se révéler à eux-mêmes au contact des autres. Si le récit reste réaliste jusque dans les échecs des uns et des autres, les personnages demeurent tous profondément attachants, et rendent finalement Placés aussi lumineux que positif, surtout dans la façon dont Nessim Chikhaoui parvient à faire naître à l’écran la vocation d’Elias.

Aux côtés de Shaïn Boumedine, on trouvera Nailia Harzoune (Patients) dans le rôle d’une éducatrice très engagée et dissimulant un lourd secret. D’autres acteurs confirmés les accompagnent avec talent : Philippe Rebbot, Aloïse Sauvage, Moussa Mansaly, Julie Depardieu ou encore le formidable Djimo campent des seconds rôles vraiment très solides. Mais bien sûr, ils tendent à se faire voler la vedette par les adolescents occupant le foyer de Placés : on retiendra tout particulièrement la prestation de Lucie Charles-Alfred dans le rôle de la fragile Emma, Ines Benamara dans le rôle de Sonia, à la recherche d’un père de substitution, Victor Le Fèvre dans celui de l’impulsif Samir, Syrine Verroust dans la peau de la taciturne Laura, ou encore Max Fidèle dans le rôle de Danny « le Beau Gosse » ou Moussa Yatassaye dans le rôle de François, qui a toujours faim.

Le Blu-ray

[4/5]

Côté Blu-ray, la galette éditée par Le Pacte est un véritable régal pour les mirettes : le rendu visuel de Placés est de toute beauté. La définition et le piqué sont à couper le souffle et les couleurs explosent littéralement de mille feux. La profondeur de champ est d’une belle précision, et même les scènes en basse lumière affichent une forme pas croyable. Le boulot d’encodage des équipes techniques du Pacte est remarquable, et rend vraiment justice à l’originalité du film et à son côté vraiment unique. Niveau son, la version française est proposée dans un mixage DTS-HD Master Audio 5.1, nous proposant des ambiances finement distillées. Les scènes musicales profitent d’un pep’s et d’une spatialisation toute particulière. On notera par ailleurs que Le Pacte n’oublie pas les cinéphiles qui visionnent leurs films à domicile sans utiliser de système de spatialisation sonore : l’éditeur nous propose également un mixage DTS-HD Master Audio 2.0 qui s’avérera probablement plus cohérent si vous visionnez Placés sur un « simple » téléviseur.

Dans la section suppléments, l’éditeur nous proposera tout d’abord un entretien avec Nessim Chikhaoui, réalisateur, et Habib Taouil, éducateur (22 minutes). Le cinéaste y évoquera sa volonté d’aller à l’encontre de tous les clichés habituels du cinéma social, ainsi que son désir de dénoncer le manque de signatures de « contrats jeunes majeurs ». Les deux éducateurs reviendront également sur l’univers familial des foyers, le lien créé avec la jeunesse, ainsi que les conditions de travail des éducateurs et la volonté d’authenticité qui imprègne le film. On continuera ensuite avec un entretien avec Nessim Chikhaoui et les acteurs Shaïn Boumedine et Aloïse Sauvage (11 minutes). Ils reviendront sur la genèse du film, sur le « sentiment de vérité » développé par le film, ainsi que sur les rapports entre les acteurs confirmés et les débutants. On se plongera par la suite dans trois scènes coupées (5 minutes). La plus intéressante est probablement la première, qui met en scène une toute petite fille arrivant au foyer. La suivante approfondit un peu la relation apaisée entre Emma et Michelle, et la dernière suit une courte discussion entre Laura et Danny, ce dernier avouant son attirance secrète pour Sonia. On terminera enfin avec la traditionnelle bande-annonce.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici