Test Blu-ray : One Ranger

0
601

One Ranger

États-Unis : 2023
Titre original : –
Réalisation : Jesse V. Johnson
Scénario : Jesse V. Johnson
Acteurs : Thomas Jane, Dominique Tipper, Jess Liaudin
Éditeur : Metropolitan Vidéo
Durée : 1h38
Genre : Thriller, Policier, Action
Date de sortie DVD/BR : 3 octobre 2023

Alex Tyree, un ranger texan, traque un voleur de banque à travers le désert. Il est rejoint dans sa chasse par un agent britannique qui lui apprend que le criminel est un dangereux terroriste préparant une attaque à Londres. Le Texas Ranger s’envole pour la capitale britannique pour poursuivre la traque avec l’aide du MI6…

Le film

[3,5/5]

Assez mal représentée au format Blu-ray en France, la filmographie de Jesse V. Johnson compte pourtant une poignée d’excellents petits films d’action, extrêmement bourrins – des « DTV » sans concessions tournés avec un soin et un amour du genre absolument évidents. Entre 2017 et 2020, il collaborerait ainsi à six reprises avec Scott Adkins, pour des films qui ne trouveraient malheureusement pas le chemin de la vidéo « physique », mais qui régaleraient les amateurs d’action adeptes de la VOD ou de la SVOD.

Avec One Ranger, Jesse V. Johnson confie donc à Thomas Jane, vieux briscard du cinéma d’action, le rôle d’un Texas Ranger qui n’aurait sans doute pas déplu à Chuck Norris. D’ailleurs, Jane y arbore une moustache que l’on suppose – peut-être – être un clin d’œil à l’inoubliable interprète de la série Walker Texas Ranger. Dès l’ouverture du film, on tiendra par ailleurs une explication du titre, qui se veut une déclaration d’amour à ce corps de métier : il s’agit d’une citation historique de Bill McDonald, un Ranger texan qui, dans les années 1900, avait maîtrisé à lui seul une émeute. Alors qu’on lui demandait pourquoi diable il avait pris le risque d’intervenir seul, il répondit « One riot, One Ranger » (Une émeute, un Ranger).

Thomas Jane s’inscrit donc dans les traces de Bill McDonald avec son personnage dans One Ranger, qui, dès la séquence d’ouverture, mettra à mal plusieurs malfrats sur-armés sous le cagnard du Texas. Par la suite, il sera débauché par le FBI et les services secrets britanniques – représentés à l’écran par Dominique Tipper (The Expanse) et par un John Malkovich totalement en roue libre – afin de se rendre à Londres pour déjouer les plans d’un terroriste campé, avec une belle intensité et sans manichéisme primaire, par Dean S. Jagger (Smalljon Umber dans Game of Thrones).

Mais le véritable affrontement au cœur de One Ranger n’opposera pas réellement Thomas Jane à Dean Jagger, mais plutôt à son bras droit, incarné par l’impressionnant Jess Liaudin, combattant français de MMA reconverti depuis quelques années dans le cinéma d’action (Antigang, Night Fare, One Shot avec Scott Adkins…). A chacune de ses apparitions à l’écran, il éclipse littéralement ses partenaires de jeu, et ses (multiples) affrontements avec Jane au fil du film en font le véritable « bad guy » impitoyable du film.

Pour le reste, avec son intrigue mettant en scène un Ranger à Londres, le scénariste / réalisateur Jesse V. Johnson s’inspire naturellement d’Un shérif à New York, le film de Don Siegel avec Clint Eastwood, même si l’action est nettement privilégiée aux séquences mettant en scène le « choc des cultures ». Bien sûr, rien au cœur de One Ranger ne s’imposera comme immédiatement indispensable ou anthologique, l’ensemble s’avérant très prévisible, mais on admettra que le film permet à Thomas Jane de se trouver un excellent personnage avec le Ranger Tyree, que l’on aimerait bien revoir à l’occasion dans un autre film, qui permettrait de mettre en évidence ses talents de « traqueur » aperçus au début du film. Et pourquoi pas dans une traque urbaine, un peu à la manière de Chuck Norris traquant le serial killer dans Horreur dans la ville.

Le Blu-ray

[4/5]

One Ranger vient donc de débarquer, le stetson solidement vissé sur la tête, sur support Blu-ray, et sous les couleurs de Metropolitan Vidéo. Et côté galette Haute-Définition, l’éditeur ne faillit pas à sa réputation et nous offre la démonstration de son savoir-faire technique, avec un Blu-ray à la définition et au piqué d’une précision excellente, offrant également des couleurs littéralement explosives et des contrastes solides comme du béton. Niveau son, VF et VO nous sont proposées dans des mixages DTS-HD Master Audio 5.1 extrêmement solides. L’immersion est optimale pour le spectateur, la spatialisation joue la carte de l’ambiance, de l’efficacité et de la finesse. Le rendu est extrêmement punchy et dynamique, voire même carrément explosif au niveau des basses ; la version originale est certes plus fine et immersive, mais la VF ne démérite pas en termes de spectacle et de puissance.

Au rayon des suppléments, Metro nous propose de nous plonger dans un intéressant making of (24 minutes), qui permettra à Jesse V. Johnson de revenir sur les origines de One Ranger et, bien évidemment, la parenté avec Un shérif à New York. Les acteurs Thomas Jane, Dominique Tipper et Jess Liaudin reviendront avec enthousiasme sur les personnages ainsi que sur leur implication dans le film, et l’équipe évoquera la mise en chantier des scènes d’action ainsi que les décors. On continuera avec une poignée de scènes coupées (7 minutes). La plus longue d’entre elles reviendra sur les retrouvailles londoniennes entre McBride (Dean S. Jagger) et Angel (Rachel Wilde). On notera également la présence d’un commentaire audio du réalisateur Jesse V. Johnson, en VO.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici