Test Blu-ray : No escape

1
1047

No escape

 
États-Unis : 2015
Titre original : –
Réalisateur : John Erick Dowdle
Scénario : John Erick Dowdle, Drew Dowdle
Acteurs : Lake Bell, Pierce Brosnan, Owen Wilson
Éditeur : M6 Vidéo
Durée : 1h43
Genre : Thriller, Action
Date de sortie cinéma : 2 septembre 2015
Date de sortie DVD/BR : 6 janvier 2016

 

 

Jack, un homme d’affaires américain, s’expatrie en Asie du sud-est avec sa famille pour mener une vie de rêve dans un décor paradisiaque. Fraîchement débarqués, leur projet tourne court. Un coup d’état éclate dans le pays et la tête des expatriés se retrouve mise à prix. Aidés par un mercenaire britannique, Jack et les siens n’ont qu’une solution : fuir…

 

 

Le film

[4,5/5]

Pile dans l’air du temps, No escape exploite de façon viscérale les peurs occidentales nées avec les événements du 11 septembre 2001 et que l’actualité a fait se prolonger dans tous les esprits, surtout durant l’année 2015. Le film confronte donc une petite famille typique -l’identification fonctionne à plein régime- à la terreur la plus pure et sans doute aussi la plus irrationnelle que l’on puisse connaître au vingt-et-unième siècle : celle de la violence et de la mort aveugle, qui frappe de façon arbitraire, sans la moindre pitié, et surtout quasi-universelle car ne possédant pas de visage réel.

Suffocant, tendu jusque dans ses dernières minutes, ne laissant jamais au spectateur le temps de reprendre son souffle, No escape nous plonge dans un chaos de corps et d’émotions contradictoires, dans une course en avant qui en devient rapidement presque physiquement épuisante. A ce titre, le film des frères Dowdle se révèle rapidement le film le plus stressant, oppressant et immersif que l’on ait connu depuis le sublime La guerre des mondes de Steven Spielberg. Porté par un casting aussi parfait que réellement étonnant (Owen Wilson dans un contre-emploi absolu), jalonné de séquences absolument écrasantes en terme de tension (le passage du toit de l’hôtel au toit voisin), No escape s’avère contre toute attente un des films les plus impressionnants que l’on ait pu voir sur nos écrans en 2015. S’il ne manquait un petit je-ne-sais-quoi dans le dernier acte, on aurait d’ailleurs à coup sûr entre les mains un véritable chef d’œuvre.

 

 

Le Blu-ray

[4,5/5]

Aussi sublime du point vue de l’image que littéralement tonitruant côté son, le Blu-ray édité par M6 Vidéo nous en envoie plein les mirettes. Définition, piqué, niveau de détail, couleurs, profondeur de champ, tout est au taquet, on est vraiment en présence d’un très beau Blu-ray, si l’on met de côté quelques légères chutes de définition qui sont fidèles aux partis pris esthétiques de Leo Hinstin, directeur photo, dont on sent clairement la volonté de donner une dimension presque « documentaire » à son image. Côté son, les deux versions (VF et VO) sont naturellement proposées en DTS-HD Master Audio 5.1, spatialisées du tonnerre : les enceintes se régalent, le caisson de basses explose tout sur son passage, bref, c’est du très lourd, et c’est parfait pour une immersion totale au cœur de ce cauchemar éveillé.

Rayon suppléments, M6 Vidéo nous offre, outre les traditionnelles bandes-annonces éditeur, un petit ensemble featurettes promo nous proposant de découvrir quelques images de tournage entrecoupées d’entretien avec l’équipe technique.

 

 

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=5jUs5T7xskQ[/youtube]

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici