Test Blu-ray : Midnight special

1
76

 
États-Unis : 2016
Titre original : –
Réalisateur :
Scénario : Jeff Nichols
Acteurs : , ,
Éditeur : .
Durée : 1h52
Genre : Science fiction
Date de sortie cinéma : 16 mars 2016
Date de sortie DVD/BR : 27 juillet 2016

 

 

Fuyant d’abord des fanatiques religieux et des forces de police, Roy, père de famille et son fils Alton, se retrouvent bientôt les proies d’une chasse à l’homme à travers tout le pays, mobilisant même les plus hautes instances du gouvernement fédéral. En fin de compte, le père risque tout pour sauver son fils et lui permettre d’accomplir son destin. Un destin qui pourrait bien changer le monde pour toujours…

 

 

Le film

 

« Jeff Nichols s’est imposé comme l’un des plus grands jeunes cinéastes américains contemporains comme l’ont établi ces trois grands moments de cinéma que furent Shotgun stories (déjà révélé à Berlin), Mud et surtout Take shelter dont le OK final a durablement marqué les esprits. Il dirige à nouveau son acteur fétiche Michael Shannon et pendant une bonne partie de son nouveau film (l’un des plus attendus de la Berlinale 2016), l’on espère retrouver son talent indéfectible. Hélas, si c’est le cas en termes de mise en scène, sa première incursion dans la science-fiction est une déception. (…)

Jeff Nichols sait faire renaître l’angoisse propre à cette cinématographie des années 80, tout en restant fidèle à son imagerie et à une atmosphère bien à lui, intrigante, soulignée efficacement par la musique toujours inspirée de David Wingo. Il semble, pendant près de la moitié du film, avoir réussi à imposer son E.T à lui, rien qu’à lui, mais ne maintiendra pas son point de vue si personnel, s’égarant dans des bons sentiments qui ne lui ressemblent pas. S’il est toujours très bien réalisé, surtout dans son prologue et ses premiers rebondissements, Midnight special se retrouve figé dans sa deuxième partie, celle qui mène vers la nécessaire (?) résolution et les explications bien trop précises. (…)

Si l’on retrouve le talent de créateur d’images, toujours intact, de Jeff Nichols dans cet hommage au cinéma avec lequel il a grandi, il nous déçoit pour la première fois avec son premier (relatif) blockbuster, semblant sombrer dans le film d’aventures sentimental qu’il aurait du pouvoir nous épargner. Si l’on est loin du ratage complet, la déception est à la hauteur de nos attentes peut-être trop fortes. »

Extrait de la critique d’Aubin Bouillé. Retrouvez-en l’intégralité en cliquant sur ce lien.

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

Le Blu-ray édité par Warner bros. envoie le bois niveau visuel, avec un master sublime, un léger grain superbement préservé, des couleurs naturelles et un piqué / niveau de détail et surtout une profondeur de champs très appréciables qui nous permettront d’admirer le travail de Nichols et de son chef opérateur Adam Stone dans l’Art de la composition de plans iconiques et puissants. Côté son, et comme souvent avec cet éditeur, seule la VO est proposée en DTS-HD Master Audio 5.1 (bon confort d’écoute, bon dynamisme, même si le film ne se prête certainement pas à la démo technique), tandis que la VF doit se contenter d’un solide Dolby Digital 5.1.

Rayon suppléments, on aura droit à cinq courts portraits des personnages, auxquels l’éditeur joint un entretien avec le réalisateur Jeff Nichols, qui y évoque ses sources d’inspiration ainsi que ses méthodes de travail avec les acteurs.

On notera également que le film est également offert en copie numérique HD au format UltraViolet (VF / VO), principalement utilisé pour le moment par Warner et Sony.

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici