DVD — 25 mai 2017
Test Blu-ray : Live by night

 
États-Unis : 2016
Titre original : –
Réalisation :
Scénario : Ben Affleck
Acteurs : Ben Affleck, ,
Éditeur : .
Durée : 2h08
Genre : Thriller
Date de sortie cinéma : 18 janvier 2017
Date de sortie DVD : 24 mai 2017

 

 

Boston, dans les années 20. Malgré la Prohibition, l’alcool coule à flot dans les bars clandestins tenus par la mafia et il suffit d’un peu d’ambition et d’audace pour se faire une place au soleil. Fils du chef de la police de Boston, Joe Coughlin a rejeté depuis longtemps l’éducation très stricte de son père pour mener une vie de criminel. Pourtant, même chez les voyous, il existe un code d’honneur que Joe n’hésite pas à bafouer : il se met à dos un puissant caïd en lui volant son argent et sa petite amie. Sa liaison passionnelle ne tarde pas à provoquer le chaos. Entre vengeance, trahisons et ambitions contrariées, Joe quittera Boston pour s’imposer au sein de la mafia de Tampa…

 

 

Le film

[3/5]

Depuis le succès du Parrain dans les années 70, on ne compte plus les films et romans nous narrant l’ascension et la chute d’un caïd de la pègre. De Martin Scorsese à Abel Ferrara, en passant par Sidney Lumet, Michael Mann ou même des cinéastes « locaux » tournant des polars en Europe… Nombreux sont les cinéastes s’étant frottés à l’exercice du film de truands, prenant place dans différents lieux et périodes du vingtième siècle, et dessinant au fil des années un « schéma » de récit classique, avec ses codes et autres passages obligés s’imposant aujourd’hui comme autant de « clichés ». Si certains cinéastes ou romanciers peuvent encore réussir à nous surprendre, c’est en apportant une dose de nouveauté dans la balance, ce que tous n’arrivent pas forcément à faire. Ainsi avait-il clairement mis un coup dans l’eau avec Ils vivent la nuit en 2012 : malgré la délocalisation de son intrigue de Boston à Tampa puis à La Havane, et l’indéniable soin apporté à l’écriture et à la caractérisation de ses personnages, le deuxième volet de sa trilogie consacrée à la famille Coughlin ne parvenait réellement à convaincre tant ce dernier était perclus de clichés en tous genres, le déroulement du récit pouvant être deviné plusieurs pages à l’avance.

Les lacunes et clichés qui peuplaient le roman de Dennis Lehane, Ben Affleck devait en avoir parfaitement conscience en abordant ce projet d’adaptation, puisqu’avec les remaniements qu’il opère dans l’intrigue de Live by night, il se débarrasse sans vergogne des passages les plus longuets et prévisibles de la première partie du roman, pour en développer d’autres, moins approfondis dans le bouquin, sans toutefois parvenir à se débarrasser de cette impression tenace de récit cousu de fil blanc, récitant et déroulant les passages obligés du genre sans parvenir à créer l’étincelle qui en ferait une classique immédiat. Néanmoins, s’il ne renouvellera clairement pas le genre, le film a indéniablement de beaux restes : décors, costumes, mise en scène et acteurs sont au diapason de cette histoire tragique, qui pourrait même vous accrocher au plus haut point, si vous êtes sensibles au charme des acteurs (Ben Affleck, Zoe Saldana, Elle Fanning, , ou encore le chanteur ) ou si vous n’avez vu aucun film de gangsters et/ou de mafia ces quarante dernières années.

 

 

Le Blu-ray

[4,5/5]

C’est sous la bannière de la branche française de Warner bros. que Live by night débarque aujourd’hui en Blu-ray, et côté image, c’est sans surprise que l’on constatera que les équipes de Warner ont de nouveau livré un travail d’encodage tout simplement somptueux et irréprochable, rendant clairement et définitivement hommage à la sublime photo du film, signée Robert Richardson (The aviator). Piqué, contrastes et couleurs sont littéralement au taquet, c’est du grand Art, tout simplement sublime. Côté son, VF et VO s’offrent des mixages en Dolby Atmos, qui seront décodées en l’absence de matériel adéquat en Dolby TrueHD 7.1 pour la VF et en Dolby Digital + pour la VO. La branche française de Warner a pris note des remarques des consommateurs, et fait aujourd’hui régulièrement l’effort de privilégier le « gros » son pour les francophones. Ce n’est pas la première fois qu’on le remarque depuis 2016, et cela fait plaisir que l’éditeur ait enfin écouté les récriminations des HD-philes français : c’est d’autant plus remarquable que la galette Blu-ray de Live by night destinée au Bénélux ne propose la VF qu’en Dolby Digital 5.1. Bien sûr, certains consommateurs râleront peut-être de voir la version originale s’imposer dans des conditions moins spectaculaires que la version française, mais le français n’est jamais content : quand l’éditeur ne faisait pas l’effort de proposer de Haute-Définition sur les versions françaises, le français râlait, et aujourd’hui, immanquablement, alors qu’un des plus gros éditeurs internationaux ne se contente plus de « juste » recycler la galette américaine pour le marché hexagonal et propose un réel boulot éditorial et technique au consommateur, certains continuent sempiternellement à râler. Niveau rendu acoustique, bien sûr, les deux pistes audio proposent une immersion de dingue, avec des effets multicanaux constants, puissants, spatialisés avec une finesse incroyable et proposant plus que jamais un vrai rendu cinéma à la maison. Du très beau travail.

Dans la section suppléments, outre un commentaire audio de Ben Affleck malheureusement proposé en VO non sous-titrée, la galette proposera les habituelles featurettes made in Warner, développant comme toujours un ton promotionnel mais informatif et intéressant. Ces featurettes reviennent sur le casting féminin et masculin du film, mais également sur Dennis Lehane, l’auteur du livre Ils vivent la nuit. Le dernier petit sujet reviendra sur « la » grosse scène d’action du film, une dynamique course-poursuite en vieux tacots. On terminera avec une quinzaine de minutes de scènes coupées, avec commentaire audio optionnel de Ben Affleck. On y découvre notamment les séquences mettant en scène Danny, le frère de Joe, interprété par Scott Eastwood.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *