DVD — 29 juillet 2018
Test Blu-ray : Les dents, pipi et au lit

,

 
France : 2018
Titre original : –
Réalisation :
Scénario : Emmanuel Gillibert,
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h45
Genre : Comédie
Date de sortie cinéma : 28 mars 2018
Date de sortie DVD/BR : 1 août 2018

 

 

Antoine est un célibataire endurci, fêtard et séducteur. Il vit dans un magnifique appartement Parisien avec Thomas, son colocataire, où les soirées arrosées battent son plein toutes les semaines. Lorsque Thomas part vivre à Los Angeles, il trouve à Antoine un nouveau colocataire pour le remplacer… « Jeanne, 1m70, yeux bleus ». Si la description fait saliver Antoine, il ne sait pas encore que la charmante Jeanne n’emménage pas seule… Mais accompagnée de ses deux enfants : Théo, 8 ans, et Lou, 5 ans ! Antoine, qui est loin d’être un papa poule, va goûter bien malgré lui aux joies de la vie de famille…

 

 

Le film

[3,5/5]

Si l’on ne mettra pas en doute la sincérité d’Emmanuel Gillibert, qui semble porter le projet depuis fort longtemps dans son cœur, à l’heure où Les dents, pipi et au lit est débarqué sur les écrans français, il n’a finalement fait « que » s’ajouter à une longue, très longue liste de ce qu’on pourrait qualifier de « comédies de séparation » ; on pourrait même ajouter une sous-catégorie à ce nouveau genre : celui de la comédie de séparation « de garde alternée ». Papa ou maman, Tout pour être heureux, Daddy cool, Sous le même toit, Mon poussin, Les ex… Autant de comédies romantiques développant le même humour potache tendant vers le « trash familial » –avec un attachement tout particulier à faire rire avec des enfants– et dressant le même constat social concernant la régression de la gent masculine vers un état d’éternel adolescence. On notera d’ailleurs qu’en règle générale, l’évolution des personnages masculins dans ce genre de films se fait par le biais des enfants, qui, paradoxalement, amènent les hommes à « grandir ».

Autant dire que Les dents, pipi et au lit ne révolutionne en rien le genre, dont il suit toutes les règles tacites à la lettre. Pas l’ombre d’une surprise à l’horizon donc, mais le plaisir d’assister au numéro d’Arnaud Ducret, qui livre ici un véritable « one man show » et démontre tout son potentiel comique, pour l’instant assez peu –ou mal– exploité au cinéma. Dans le rôle du « clown blanc » ou du faire-valoir comique, on retrouvera à nouveau Louise Bourgoin, qui constitue en réalité la véritable surprise du film : en effet, et même si elle ne force aucunement son talent (dans le sens où elle se cantonne toujours au même type de rôle dernièrement, reprenant ici exactement la même composition que dans Sous le même toit), on ne pourra que constater à quel point son jeu s’est affiné depuis ses débuts il y a une dizaine d’années. Et entre les deux acteurs, il y a bien sûr les deux enfants, « les enfants sont formidables » disait Jacques Martin, qui s’avèrent relativement naturels malgré bien sûr quelques faussetés, et absolument attachants.

Ducret / Bourgoin / les enfants : voici donc en résumé les trois bonnes raisons de s’attarder sur Les dents, pipi et au lit, petite comédie romantique certes anecdotique mais conservant un important capital sympathie – comme le prouvent sans conteste les 440.000 entrées réalisées par le film en France !

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

Les dents, pipi et au lit arrive en Blu-ray le 1er août sous les couleurs de M6 Vidéo, et nous propose une expérience Home Cinema tout à fait satisfaisante : si l’on excepte quelques inexplicables petites chutes de définition occasionnelles, le piqué ne présente aucune faille, les couleurs sont chaudes et relativement naturelles (les contrastes sont peut-être un chouïa trop boostés, donnant aux peaux une légère teinte rosée), et la profondeur de champ est tout à fait enthousiasmante ; le film est proposé au format et en 1080p, bref c’est du tout bon, il n’y a pas grand-chose à redire. Le son est mixé en DTS-HD Master Audio 5.1, et se révèle particulièrement dynamique, surtout lorsqu’interviennent les quelques morceaux musicaux qui viennent animer les inévitables scènes de « fêtes ».

Du côté des suppléments, le Blu-ray édité par M6 Vidéo nous propose un très intéressant entretien avec l’équipe du film (18 minutes environ), complet et laissant largement la parole au réalisateur ainsi qu’aux acteurs Arnaud Ducret et Louise Bourgoin. Cette joyeuse équipe évoquera non seulement la conception du projet, mais également le tournage, en revenant entre autres sur la fameuse et inénarrable scène de « air sex » d’Arnaud Ducret, d’une durée initiale de huit minutes si l’on en croit les propos avancés par l’équipe, et que l’on aurait vraiment aimé découvrir dans son intégralité. On terminera avec la traditionnelle bande-annonce.

 

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles