Test Blu-ray : L’affaire des poisons

0
628

L’affaire des poisons


France, Italie : 1955
Titre original : –
Réalisateur :
Scénario : , ,
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h52
Genre : Drame, Historique
Date de sortie cinéma : 4 novembre 1955
Date de sortie Blu-ray : 30 septembre 2015

 

 

Paris, 1676, Mme de Montespan, favorite du Roi Soleil, craint de tomber en disgrâce face à la toute fraîche Mlle de Fontanges. Avec l’aide de la Voisin, voyante renommée, elle empoisonne sa jeune rivale. La Voisin et Mlle des OEillets, suivante de Mme de Montespan, sont arrêtées et condamnées à mort. Mme de Montespan promet alors à l’empoisonneuse la vie sauve en échange de son silence…

 


 

Le film

[4,5/5]

Évoquant de façon un peu romancée la sordide affaire « des poisons » qui a ébranlé la France du XVIIème siècle et perturbé le règne de Louis XIV, L’affaire des poisons est une pépite généralement oubliée de la riche filmographie d’. Si le cinéaste avait ce film particulièrement à cœur, la mémoire du Cinéma lui préfère habituellement, quand on évoque son œuvre, le célèbre Razzia sur la chnouf ou un autre film historique tournant autour du Roi Soleil, Le masque de fer.

Pourtant, L’affaire des poisons fait vraiment figure de cas à part dans le cinéma français de l’époque. Si la mise en scène d’ s’avère, dans un premier temps, très classique, travaillant énormément son cadre et soignant le souci de reconstitution historique, le film décolle par la suite grâce à sa noirceur et au soin apporté à son ambiance : avec ses troubles empoisonneuses se dissimulant sous d’immenses capuches de velours, ses messes noires et ses paysans aux noirs desseins, le film d’ rappelle beaucoup les films produits par Hammer Films approximativement à la même époque, de l’autre côté de la Manche.

Ajoutez à cela un parfait en prêtre satanique et veule ainsi que l’époustouflant duo d’actrices / et vous obtiendrez un sombre joyau du cinéma français, petite récréation historique et morbide qui fait un peu figure de précurseur de l’âge d’or à venir chez nos voisins anglais de la Hammer et s’impose comme un cas assez unique de poésie macabre dont on se régalera encore soixante ans après sa réalisation.

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

Disponible chez au sein de la neuvième vague de sa collection « », L’affaire des poisons s’offre donc un lifting HD sur galette Blu-ray, que l’éditeur propose au prix tout doux de 12,99€.

Aussi bien côté image que côté son, le master proposé par l’éditeur est d’excellente tenue ; si les tristes sires et autres puristes ronchonnent souvent à chaque nouvelle livraison de Blu-ray , cette neuvième vague risque à priori de mettre tout le monde d’accord : le film est proposé au format 1.33:1 respecté et encodé en 1080p. Le mixage audio est proposé en DTS-HD Master Audio mono d’origine, clair et sans souffle. Conscient des remarques faites par les consommateurs sur les premières vagues, l’éditeur a tenu éloignée la tentation d’avoir recours au réducteur de bruit, le piqué est d’une belle précision, et la gestion des contrastes semble avoir fait l’objet d’une attention toute particulière : l’ensemble est excellent.

Côté suppléments, l’éditeur nous propose un très intéressant entretien avec Didier Decoin, qui évoque ses souvenirs du tournage (il avait alors dix ans), la place toute particulière de L’affaire des poisons dans le cœur de son père et nous évoque le recyclage d’une partie des décors du film en mobilier de maison dans la famille Decoin. Frais et passionnant !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici