DVD — 04 mars 2016
Test Blu-ray : Knock knock

 
États-Unis, Chili : 2015
Titre original : –
Réalisateur :
Scénario : Eli Roth, Nicolás López,
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h39
Genre : Thriller
Date de sortie cinéma : 23 septembre 2015
Date de sortie DVD/BR : 8 mars 2016

 

 

Un soir d’orage, un architecte, marié et bon père de famille, resté seul pour le weekend, ouvre sa porte à 2 superbes jeunes femmes mal intentionnées…

 

 

Le film

« Toc Toc Toc, qui est là ? C’est les p’tites salopes, Toc Toc Toc, qui est là ? C’est les p’tites salopes… » oui, ceux qui auront reconnu Henri Dès dans cette introduction outrageusement vulgaire seront choqués de voir ainsi dénaturer l’un de ses plus grands tubes, La Petite Charlotte, (…) même si la version live filmée dans les années 90 est un grand moment de hurlements d’enfants de quatre ans à faire rougir les fans hardcore de treize ans de One Direction.

Cette brève mise en bouche résume bien le point de départ de Knock Knock (…) avec ses deux démones (des jeunes filles bien fraîches en fait) qui frappent à la porte (toc toc donc) d’un bon père de famille incarné par Keanu Reeves devant la caméra de Eli Roth qui ne convainc hélas pas vraiment avec ce film d’ouverture paresseux et un poil réac. Il n’aurait pas du leur ouvrir, le FEFFS n’aurait pas du ouvrir sa huitième édition avec ce thriller raté malgré de belles promesses de cinéma de quartier à l’ancienne.

Malgré une ouverture et un concept prometteur, et quelques bonnes idées, Eli Roth déçoit avec ce thriller qui n’est pas suffisamment supérieur à ces productions anonymes directement éditées en DVD. Une déception pour cette version gentiment bis de Funny Games de Michael Haneke mais l’ambiguïté n’intéresse pas Roth ici et le projet reste à la limite des meilleures pistes qu’il aurait pu emprunter, se contentant des plus prévisibles et des plus morales. Trop sage, trop puritain, pas assez fou et maîtrisé, contrairement à The Green Inferno, où son penchant pour le cynisme est transposé avec efficacité chez ses personnages et non plus dans le regard qu’il porte sur eux.

Extrait de la critique de Pascal Le Duff. Retrouvez-en la totalité en cliquant sur ce lien.

 

 

Le Blu-ray

[4,5/5]

C’est TF1 Vidéo qui offre aujourd’hui la possibilité à ceux qui l’auraient loupé en salles de découvrir Knock Knock sur support Blu-ray. Et pour le coup, l’éditeur nous offre une galette de toute beauté. Piqué d’une précision à couper le souffle, couleurs magnifiques, définition sans faille : un sans faute, si l’on excepte quelques rares effets de moirage sur les noirs. Les pistes son ne sont pas en reste, puisqu’elles sont toutes deux encodées en DTS-HD Master Audio 5.1 : dynamiques, immersives, dispensant leur quota d’effets bien bourrins. Le spectacle s’apprécie forcément mieux en V.O, mais la VF est très soignée. Du bon boulot.

Côté suppléments, on trouvera trois entretiens avec les acteurs (Keanu Reeves, Lorenza Izzo, Ana de Armas), relativement orientés promo et assez consensuels, pour une durée cumulée d’environ quinze minutes. Keanu Reeves analyse le scénario d’un point de vue sociétal, rebondissant vers une critique des nouvelles technologies et des réseaux sociaux. Pertinent et bavard, l’acteur se révèle nettement plus intéressant que ses consœurs, qui se contentent de propos sans réelle profondeur.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles