Critique : Chocolat

3
684

chocolat afficheChocolat

France, 2016
Titre original : –
Réalisateur : Roschdy Zem
Scénario : Cyril Gély
Acteurs : Omar Sy, James Thierrée, Olivier Gourmet
Distribution : Gaumont
Durée : 1h50
Genre : Drame, biopic
Date de sortie : 3 février 2016

Note : 3/5

Chocolat retrace la vie de Rafael Padilla, le premier clown noir français, de son ascension à sa mort en 1917. Sa célébrité va lui apporter gloire et richesse mais il connaîtra une fin tragique car à force de jouer le personnage de Chocolat au cirque, il finira par «être Chocolat» lui-même, triste expression dont il est à l’origine. Ce film biographique ne brille pas par sa mise en scène ou ses partis pris artistiques mais se rattrape par une certaine sobriété.

Synopsis : De son succès à sa descente aux enfers, du cirque au théâtre, de l’anonymat à la gloire, le destin du premier clown noir français, du premier artiste noir de la scène française même via le duo inédit qu’il forme avec Footit qui va rencontrer un immense succès populaire dans le Paris de la Belle époque avant que la célébrité, l’argent facile, le jeu et les discriminations n’usent leur amitié et la carrière de Chocolat.

 

Chocolat Omar Sy

Un Show cacao

En suivant l’histoire d’un clown et de son compagnon de scène, George Footit, nous sommes plongés dans l’univers du cirque et des règles le régissant, ce qui se révèle très intéressant à suivre, permettant d’apprendre de multiples choses autour de ce sujet et de ce milieu. Les spectacles de Chocolat et de Foottit nous font prendre conscience du véritable effort physique que demande leur profession. De plus, on ne se trouve pas dans un film «bien pensant à en vomir» qui définirait son protagoniste comme un simple martyr. Non, le traitement du racisme est fait avec sobriété et le personnage joué par Omar Sy est contrasté. Il a ses défauts et ses qualités. Roschdy Zem parvient à prendre une certaine distance avec son sujet et, ainsi, son film ne sombre pas dans le pathos.

 

Chocolat Omar Sy James Thiérrée 02

Un duo de choc(olat)

Omar Sy dans le rôle de Chocolat se débrouille parfaitement bien, son fameux rire étant toujours de la partie. Mais il n’est pas l’interprète le plus poignant. James Thierrée (le petit-fils de Charlie Chaplin, rien de moins) en George Footit est juste éblouissant. Il a beaucoup de charisme et son jeu est très intense. Il parvient à faire passer une palette d’émotions rien qu’avec ses yeux et rend le personnage de Footit mystérieux et attachant. Ce duo comique du clown noir (l’auguste) et du clown blanc fonctionne à merveille. Leur relation est travaillée et évolue tout au long du film. Certaines zones d’ombre volontairement laissées par le réalisateur sur Footit permettent de ne pas s’appesantir sur certains éléments périphériques à l’histoire centrale. Par exemple, lors d’un rapide dialogue entre le clown et un homme efféminé, on comprend que Footit est homosexuel. Mais le fait de ne pas appuyer sur son orientation sexuelle permet de le voir comme le pendant inverse de Chocolat. Lui peut cacher sa différence de manière à mieux s’intégrer, Chocolat ne le peut pas. À la fin du film, lorsque le clown blanc va voir son ami mal en point, son affirmation peut résonner autrement car il explique avoir aimé Chocolat. Était-ce plus que de l’amitié ?

Chocolat Omar Sy James Thiérrée

Un chocolat tiède

En ce qui concerne le reste du film, les décors passent bien à l’image. Ils représentent avec brio et véracité le Paris fin 19ème. La mise en scène est plus simple. Roschdy Zem filme ses personnages en choisissant l’efficacité, délaissant un travail plus pointu de mise en scène ou des cadres recherchés qui auraient pu faire de cette œuvre plus qu’un simple biopic. Ce qui est dommage, car la photographie est joliment travaillée, avec de belles images et l’on se retrouve par conséquent devant un joli film mais qui a l’air peu réfléchi en matière de mise en scène.

Chocolat Omar Sy 2

Conclusion

Chocolat est un biopic émouvant et drôle mais malheureusement sans réelle personnalité artistique. Si vous vous intéressez au métier de clown, ce film est pour vous, si les clowns vous font peur, c’est une bonne thérapie pour se mettre à les aimer.

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici