DVD — 09 janvier 2019
Test Blu-ray : Future world

 
États-Unis : 2018
Titre original : –
Réalisation : ,
Scénario : , Bruce Thierry Cheung
Acteurs : James Franco, ,
Éditeur :
Durée : 1h30
Genre : Science-Fiction
Date de sortie DVD/BR : 9 janvier 2019

 

Dans un monde post-apocalyptique où les ressources naturelles ont disparu depuis longtemps, le prince de l’Oasis, l’un des derniers havres de paix au monde, part à la quête d’un remède pour sa mère mourante. Il s’engage alors dans un périple à travers des étendues désertiques dans lequel il va devoir affronter le seigneur de la guerre et un baron de la drogue…

 


 

Le film

[3,5/5]

Contre toute attente, le premier « Direct To Video » édité par Universal Pictures en 2019 ne sera signé ni Roel Reiné ni Don Michael Paul… mais James Franco, dont la carrière en tant que réalisateur semble plus que jamais jouer la carte de la diversité. En effet, après les documentaires, les adaptations de William Faulkner ou Cormac McCarthy, l’acteur / réalisateur s’attaque aujourd’hui à la grosse série B avec Future World, film de science-fiction post-apocalyptique, ouvertement fauché et volontiers bourrin – dans la plus droite lignée de cinéastes comme Albert Pyun par exemple.

Si Jess Franco n’a jamais donné dans le « post-nuke », son quasi-homonyme James Franco s’y vautre quant à lui avec un certain plaisir, n’hésitant devant aucune outrance, et livrant au final un film assez décomplexé, bien éloigné de la retenue qu’on aurait pu craindre à priori. Visuellement, Future World envoie plutôt plus que la moyenne ; cette facture formelle soignée est probablement liée au fait que le film soit coréalisé avec le directeur photo Bruce Thierry Cheung, qui signe quant à lui le scénario aux côtés de Jay Davis, comédien de stand-up ici plutôt éloigné de son domaine de prédilection.

Avec une note de 3,1/10 sur le site de référence IMDb, Future World semble en revanche un peu peiner pour le moment à trouver son public. Néanmoins, on peut sans doute parier que la note augmentera au fur et à mesure que les amateurs de cinéma d’exploitation auront eu l’opportunité de découvrir le film. En effet, il est globalement très sympathique et par son nom, James Franco est parvenu à attirer à lui un casting un poil plus prestigieux qu’à l’accoutumée sur ce genre de productions : ainsi, on aura l’opportunité de découvrir plusieurs « caméos » de stars plus ou moins prestigieuses. Ainsi, pour « jouer à Mad Max » aux côtés de Franco, on trouvera Milla Jovovich, , Rumer Willis, ou encore le rappeur , figure emblématique du Wu-Tang Clan, qui fait ici une apparition remarquée.

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

Côté Blu-ray, le master proposé par Universal Pictures sur cette édition Haute Définition de Future World nous propose une définition et un piqué solides, le tout étant également nanti de couleurs naturelles et bien saturées. C’est du beau travail, même les scènes nocturnes ou en basse lumière affichent une forme insolente. En revanche, on a remarqué un effet de « saccades » assez régulièrement sur le Blu-ray test ayant servi au visionnage ; ces saccades se répétaient d’ailleurs quel que soit le lecteur Blu-ray utilisé ; on espère qu’il ne s’agit que d’un « bug » qui sera corrigé sur les disques Blu-ray disponibles à partir d’aujourd’hui dans le commerce. Côté son, on notera la nette supériorité du mixage en version originale, proposé dans un mixage DTS-HD Master Audio 5.1, en termes de puissance et de dynamisme. Si la version française doit se contenter d’un simple encodage en DTS 5.1, ce dernier fait néanmoins preuve de beaucoup de punch, avec des basses renforçant de façon puissante les scènes d’action. Pas de bonus.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles