Test Blu-ray : Crazy Amy

1
61

 
États-Unis, Japon : 2015
Titre original :
Réalisateur :
Scénario :
Acteurs : Amy Schumer, ,
Éditeur :
Durée : 2h05
Genre : Comédie
Date de sortie cinéma : 18 novembre 2015
Date de sortie DVD/BR : 29 mars 2016

 

 

Depuis sa plus tendre enfance, le père d’Amy n’a eu de cesse de lui répéter qu’il n’est pas réaliste d’être monogame. Devenue journaliste, Amy vit selon ce crédo – appréciant sa vie de jeune femme libre et désinhibée loin des relations amoureuses, qu’elle considère étouffantes et ennuyeuses ; mais en réalité, elle s’est un peu enlisée dans la routine. Quand elle se retrouve à craquer pour le sujet de son nouvel article, un brillant et charmant médecin du sport nommé Aaron Conners, Amy commence à se demander si les autres adultes, y compris ce type qui semble vraiment l’apprécier, n’auraient pas quelque chose à lui apprendre…

 

 

Le film

[4/5]

Pour beaucoup de trentenaires devenus quarantenaires depuis ses premiers films, le cinéma de Judd Apatow impose d’emblée une authenticité et un humour qui en font un des cinéastes dont le don d’observation de ses contemporains se situe parmi les plus fins et les plus brillants qui soient. On a même lu des critiques comparer très sérieusement Apatow à un « Dieu » vivant.

Mais en plus de s’avérer d’une justesse incroyable quand il se décide à prendre la plume pour surligner gentiment les us et coutumes de ses contemporains, Apatow s’est révélé au fil des années un impressionnant dénicheur de talents comiques, en produisant des films écrits par / pour Will Ferrell (Frangins malgré eux), Kristen Wiig (Mes meilleures amies), Seth Rogen & Evan Goldberg (SuperGrave) ou encore Adam Sandler (Rien que pour vos cheveux).

Dans le cas de Crazy Amy (titre français aussi peu inspiré que finalement un peu mensonger), Apatow semble tellement emballé par le scénario d’Amy Schumer, artiste de stand-up au succès grandissant ces derniers mois, qu’il décide de passer derrière la caméra pour la mettre en scène. Le résultat est un mélange des genres absolument bluffant d’énergie et de sincérité, porté par une Amy Schumer aussi drôle que réellement émouvante lors de certaines séquences (le speech à l’enterrement du père, merveilleux et juste) et par un Bill Hader tout aussi parfait.

 

 

Le Blu-ray

[4,5/5]

Côté Blu-ray, Universal Pictures ne faiblit jamais et nous propose toujours des disques de qualité. Définition, piqué, maitrise des noirs et des couleurs, compression : c’est un sans faute absolu, l’éditeur sait flatter nos mirettes et nous presser de belles galettes HD, avec comme toujours une VO ample, puissante et immersive proposée en DTS-HD Master Audio 5.1 et une version française honnête et efficace, mais uniquement mixée en Dolby Digital 5.1.

Dans la section suppléments, on trouvera rien de moins qu’une heure et demie de scènes coupées, versions longues et alternatives tantôt très écrites, tantôt visiblement improvisées sur le tournage. Bien sûr, l’essentiel a été supprimé pour des questions de rythme et certaines des vannes tombées sur les bans de la salle de montage sont tellement énormes et hilarantes qu’on prendra un réel plaisir à les visionner en intégralité, afin de prolonger le plaisir ressenti devant le film. Un hilarant bêtisier complète le tour de ces bonus qui donnent, en un peu moins de deux heures, un bon aperçu de l’ambiance et des fous-rires qui ont du avoir lieu sur le tournage.

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici