Test Blu-ray : Complètement cramé

0
256

Complètement cramé

France, Luxembourg : 2023
Titre original : –
Réalisation : Gilles Legardinier
Scénario : Christel Henon, Gilles Legardinier
Acteurs : John Malkovich, Fanny Ardant, Émilie Dequenne
Éditeur : Universal Pictures
Durée : 1h50
Genre : Drame, Comédie
Date de sortie cinéma : 1 novembre 2023
Date de sortie BR/DVD : 13 mars 2024

Depuis qu’il a perdu sa femme, Andrew Blake n’a plus le cœur à rien. Un ultime élan le pousse à quitter Londres pour retourner en France, dans la propriété où il l’avait rencontrée. Ce voyage vers le souvenir des jours heureux ne va pas du tout se passer comme prévu… Pour rester au domaine de Beauvillier, Blake se retrouve condamné à jouer les majordomes à l’essai…

Le film

[3/5]

Écrit et réalisé par Gilles Legardinier à partir de son propre roman, Complètement cramé n’aura réuni qu’un peu plus de 210.000 spectateurs sur 342 copies lors de sa sortie dans les salles en novembre dernier. Comme le bouquin dont il s’inspire, il s’agit d’un film vaguement ancré dans les années 90, au cœur duquel Internet et les téléphones portables ne semblent même pas exister.

Dès le début de Complètement cramé, le spectateur aura ainsi l’impression de se voir projeté dans ces petits films british et relativement bavards tels qu’on en pouvait en voir dans les salles il y a trente ans (Peter’s friends, Quatre mariage et un enterrement…). Ça commence de façon relativement légère, mais au fur et à mesure que le récit avance, on se rendra compte que tous les personnages secondaires ont une histoire relativement tragique à nous raconter. Cependant, on restera dans le registre du Feel-good movie grâce à un récit tourné vers l’humour et l’humanité.

L’intrigue du film est assez prévisible, mais l’ensemble est sympathique, en particulier grâce à la prestation de John Malkovich, qui incarne un personnage un peu bizarre, s’exprimant en français d’une façon pas toujours forcément très naturelle. En fait, comme tous les autres personnages de Complètement cramé, il semble complètement détaché de la réalité, ce qui rend difficile l’identification du spectateur, mais qui complique également les efforts développés par Gilles Legardinier pour construire des relations entre le personnage central et le reste du casting.

De fait, tout ou presque au cœur de Complètement cramé pourra nous sembler terriblement artificiel, ce qui entraînera de nombreux problèmes de ryhtme qui donnent l’impression que le film se traîne en longueur(s). En dépit de sa bonne volonté, Gilles Legardinier ne semble pas toujours savoir où il va et/ou ce qu’il veut raconter, ce qui empêche le film d’atteindre un niveau d’intensité dramatique suffisant. On se demande par exemple pourquoi l’intrigue n’a pas lié la défunte épouse de John Malkovich et la maîtresse « anonyme » de feu le mari de Fanny Ardant.

D’un autre côté, une poignée de scènes s’avèrent assez drôles au cœur de Complètement cramé, mais le film est trop long, et tire trop sur le pathos durant les séquences voulues émouvantes. Dommage, car les seconds rôles tenus par Fanny Ardant, Émilie Dequenne et Philippe Bas avaient du potentiel. Et si vous vous posiez la question, on vous confirme que Fanny Ardant, 75 ans, est bel et bien plus âgée que John Malkovich, qui fêtera ses 71 ans en décembre.

Le Blu-ray

[4/5]

Après une courte carrière dans les salles, Complètement cramé débarque donc dans vos salons en Haute-Définition, sous les couleurs de Universal Pictures. Et côté Blu-ray, d’un strict point de vue technique, le master proposé par Universal s’avère, comme souvent avec l’éditeur, en tous points parfait. Définition, piqué, couleurs, contrastes et gestion des noirs : tout est littéralement impeccable, c’est du grand Art. Le piqué et le niveau de détail sont excellents, et la profondeur de champs très appréciable. Côté son, et comme toujours avec l’éditeur, le film est proposé en DTS-HD Master Audio 5.1, et nous plonge littéralement au cœur de la comédie old school de Gilles Legardinier. Le confort d’écoute est optimal, le dynamisme efficace, et les ambiances sont bien restituées : du beau travail. On notera également qu’Universal Pictures n’oublie pas les cinéphiles qui visionnent leurs films à domicile sans utiliser de Home Cinema, puisque l’éditeur nous propose également un mixage DTS-HD Master Audio 2.0 plus cohérent et équilibré si vous visionnez Complètement cramé sur un « simple » téléviseur.

Du côté des suppléments, l’ensemble est très léger : on aura droit à une featurette d’une minute trente qui nous donnera à voir quelques moments volés sur le tournage, une galerie de photos et le dossier de presse du film.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici